Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lindholm Megan : Le dernier Magicien

Megan Lindholm est le vrai nom de Robin Hobb connue pour ses saga de Fantasy l'assassin royal et les aventuriers de la mer. Ce roman date de 1986.
magicien
L'histoire: A Seattle, le Magicien parcours la ville et exerce son Don: il sait ce qu'il doit dire et il est tenu de dire la vérité aux gens. C'est son pouvoir. Chaque matin il quitte sa cachette pour aller boire un café, nourrir les pigeons et accomplir sa mission. Ici sauver un homme prêt à se suicider, là secourir une femme prête à succomber aux coups de son compagnon violent. Il lui suffit de voir les gens pour savoir et aussi pour savoir quoi dire pour les aider. Mais Mir rode, cherche Le Magicien pour l'anéantir. Aidé de Cassie et Raspoutine, eux aussi Magiciens, il va devoir se battre contre Mir et surtout contre lui-même.

Mon avis: Un livre étrange que j'ai pourtant bien aimé. Une première partie un peu poêtique où l'on sillonne les rues de Seattle au coté d'un personnage étrange: Le Magicien. Peu à peu on découvre ces pouvoirs et comment il les a acquis. Cela ressemble à une sorte d'uchronie ou un magicien serait propulsé dans nos rues. On se dit "pourquoi pas, voyons ce qu'il va se passer". Puis on comprends que Le Magicien n'est peut être pas ce qu'il nous disait être. Peut être est ce seulement un vétéran du viet-nam alcoolique et drogué qui vit comme un SDF et se voit comme un magicien alors qu'il n'est rien de plus qu'une épave. Et enfin on doute, partagé entre ces deux options. Jusqu'à la fin. C'est un livre dans lequel on peut retrouver beaucoup de themes (Magie, schyzophrénie) très bien écrit et à lire sans se poser de questions je pense: seulement écouter Le Magicien nous raconter son histoire, une belle histoire.

Voir les commentaires

Coben Harlan :Innocent

innocent

 

L'histoire: Etudiant prometeur, Matt Hunter est devenu un assassin par hasard, par malchance, tuant un autre étudiant lors d'une bagarre. Treize ans plus tard, sorti de prison il se reconstruit grace à l'aide de son frère avocat et à l'amour de sa petite amie Olivia. Olivia est enceinte, ils vont se marier, acheter une maison... le rêve...qui se transforme en cauchemar lorsque le portable de Matt sonne et qu'une vidéo s'affiche montrant Olivia dans une chambre d'hotel avec un inconnu. Meurtres, disparitions et révélations vont alors s'enchainer pour entrainer Matt Hunter vers l'enfer.

Mon avis: Mon troisième Coben, après l'enthousiasme des deux premiers, je garde un gout plus mitigé de celui-ci. L'histoire est de la même veine. Un homme rattrapé par son passé et celui de ses proches. Un mystère bien ammené et bien mené jusqu'au bout. Mais ce qui m'a géné c'est l'écriture. Est ce la traduction ou un choix d'origine? je ne sais pas. Toujours est il que l'emploi du passé-composé/ plus-que-parfait au lieu du traditionnel présent ou passé simple m'a un peu "décroché" du récit, troublé par cette conjugaison étrange. Histoire toujours "top" mais style étrange. Un bon livre malgré tout.

Voir les commentaires

Coben Harlan : Ne le dis à personne

Dans la foulée du premier (Disparu à jamais) j'ai foncé sur ce deuxième Coben et je ne fut pas déçu.
ne le dis
L'histoire: Pédiatre, David Beck exerce dans une clinique qui prend en charge les pauvres sans couverture sociale. Il aime son métier et l'exerce avec passion. Mais sa vie a été brisée lorsque son épouse, Elizabeth, qu'il connaissait depuis l'enfance, fut assassinée par un tueur sadique qui marquait ses victimes au fer rouge. Huit ans après ce drame, il reçoit un étrange e-mail codé dont la clé n'était connue que de lui-même et d'Elizabeth. Abasourdi, David essaie de se souvenir des détails qui entourèrent l'assassinat de sa femme, dont le propre père, officier de police, identifia formellement le corps. Impatient, il guette le prochain message qui lui donne rendez-vous le lendemain. En cliquant sur un lien hypertexte, il découvre alors le site d'une caméra de surveillance de rue et dans la foule, il voit, stupéfait, passer Elizabeth qui le regarde en articulant "Pardon, je t'aime"…

Mon avis: Même ressort que le précédent: un homme ordinaire dont la vie est fortement marquée par une tragédie ancienne se voit un jour replongé dans ce passé douloureux par un mystère incompréhensible. Et même talent que le précédent: on est accroché des les premières pages, entrainé derrière le héros à la recherche de la solution. La construction du suspens est habile, voire redoutable, l'action et le questionnement s'enchainent sans temps mort et on a du mal à lacher ce livre avant la fin.
Pour les gens préssés ou un peu allergiques à la lecture, l'adaptation cinéma faite par Guillaume Canet (meme titre) transposant l'action en France est à mon sens excellente.

Voir les commentaires

Coben Harlan : Disparu à jamais

Mon premier Coben, découvert par hasard grace à une amie qui m'a prété ce livre en me conseillant de la lire. Merci.
disparue
L'histoire: Deux événements importants et tragiques arrivent en même temps dans la vie de Will Klein . Sa mère juste avant de mourir lui murmure  "Il est vivant" (son frère Ken considéré comme mort depuis sa fuite onze ans, après avoir été accusé du viol et du meurtre de leur voisine Julie Miller). Et, au lendemain de l'enterrement de sa mère, Sheila Rogers, sa fiancée disparaît en laissant un mot : "Je t'aimerai toujours."
Commence alors l'enquête pour savoir ce qu'il s'est réellement passé il y a onze ans, savoir si son frère était vraiment coupable, s'il est bien vivant aujourd'hui et pourquoi se cache t'il. Et surtout quel lien y a t'il avec sa fiancée?

Mon avis: Un premier Coben excellent. Dès les premiers chapitres on est embarqué dans l'histoire, à la recherche de la solution d'une enigme qui s'épaissie de page en page. Chaque fin de chapitre nous pousse vers le suivant en quête de réponses. Vraiment du grand art, prenant et surprenant.

Voir les commentaires

LINDSAY JEFF : Dexter revient


Suite de "Ce cher Dexter", nous continuons à découvrir la vie de Dexter. D'un coté un policier - le sergent Doakes- est sur les traces du "passager noir", l'alter-égo sanguinaire de Dexter. De l'autre un meurtrier sanguinaire qui découpe ses victimes et qui interpelle jusqu'à washington qui dépèche un agent pour prendre l'enquete en charge. Qui est ce tueur? Pourquoi le gouvernement veut le traquer? Qui sont ses victimes? Et aussi: Deborah , la demi-soeur de Dexter qui s'éprend du nouveau venu sera t'elle par la même en danger? Et Dexter va t'il devenir un mari et un beau père pour les enfants de sa "petite amie"?... 

Mon avis: On connait Dexter après le premier livre, ici on suit son évolution et son inquiètude face à ce que la vie lui apporte. Et la méfiance et la surveillance constante du sergent Doakes compliquent les choses et le met en danger.
Une très bonne suite du premier.

Voir les commentaires

LINDSAY JEFF : Ce cher Dexter

Un roman au héros très original puisque c'est lui-même un serial killer.
Dans ce premier roman, on découvre qui il est: Expert légal pour la police de Miami le jour (avec un défunt père adoptif policier et une demi-soeur policière aussi), jouant à paraitre normal mais incapable de toute émotion; obsédé par le sang (il est expert en traces de sang mais pour ses meurtres efface toute trace de sang).
Et puis un jour... des meurtres étranges mettent la police en émois: un assassin laisse des victimes sans aucune goutte de sang derriére lui. Dexter perd pied: a t'il un imitateur ou est ce lui qui perd le controle et commence à ne plus se rappeler de certains de ses actes? Comme en plus sa soeur participe à l'enquête et voudrait en profiter pour obtenir de l'avancement, le voici embarqué dans l'affaire.

Mon avis: outre l'originalité du "héros", l'histoire est plaisante à lire. Le "fonctionnement" de Dexter est très bien expliqué et son passé, révélé au fil des pages met parfaitement en lumière le pourquoi de ses agissements.. C'est Dexter qui nous raconte l'histoire, avec de savoureuses petites remarques cruelles mais bien dans l'esprit d'un tueur sans émotions, et sa surprise face à des situations incongrues pour lui (celles qui impliquent des sentiments).
Si vous avez vu la série tirée des livres (à ce jour diffusée sur Canal+ et en prévision un jour sur TF1 mais à quelle heure???) vous perdrez la surprise car apparemment il s'agit d'une adaptation très fidèle de l'histoire. Sinon, je vous conseille ce livre 

Voir les commentaires

thilliez Franck : La chambre des morts

Comme je l'ai dit dans de précédents articles je suis assez réservé sur les auteurs de polars français (mais je ne demande qu'à être agréablement surpris: par exemple serge Brussolo et Alain Page) et le premier roman de Thilliez m'avait laissé très dubitatif: une intrigue et des personnages assez honnêtes (même si on pouvait lui repprocher des petites "facilités" dans l'histoire) mais un style que je n'avais pas aimé.

Et pour celui ci je dirais: si vous aimez le style d'écriture de Thilliez, vous aimerez. L'histoire est un cran au dessus de celle de son premier livre (Train d'enfer pour Ange Rouge), les personnages qui la parsèment sont bien imaginés et bien décrits. C'est à la fois une enquête policière (avec traque d'un serial killer d'enfants) et un roman noir (avec des protagonistes annexes qui plongent dans une atmosphère malsaine).
Mais le style d'écriture reste le même et j'ai toujours autant de mal avec.
Je lui laisserait une troisième chance (j'ai un autre ouvrage dans mes romans en attente) mais je ne me fais plus beaucoup d'illusion.

Par contre pour les amateurs que ce style un peu "chargé" en superlatifs et comparaisons (voir mon article sur le premier livre) ne dérange pas, je ne peux qu'honnêtement conseiller ce roman, très bien construit et raconté.

Voir les commentaires

Falconer Duncan: En première ligne.

On connaît le SAS (Special Air Service) commando parachutiste de l'armée britannique qui s'est illustré sur les plages de Normandie et partout dans le monde. On entend moins parler du SBS (Special Boat Service) leurs homologues aquatiques, l'équivalent des Navy Seal's américains ou des nageurs de combat français.

L'histoire: Exclusivement recrutés parmi les Royal Marines, les hommes du Special Boat Service subissent un entraînement exigeant dans des conditions extrêmes. Les hommes du SBS furent les premiers à prendre position sur l'archipel des Malouines - un mois avant les unités du SAS. Ils furent également les premiers à pénétrer en territoire irakien, bien avant le déclenchement des offensives terrestres, lors des deux guerres du Golfe. En Première Ligne est un témoignage vécu de l'intérieur, écrit par Duncan Falconer, qui fut la plus jeune recrue du Special Boat Service. Il raconte l'entraînement impitoyable - un processus de sélection à la limite du supportable - et dévoile pour la première fois le déroulement de différentes opérations spéciales, antiterroristes ou militaires, auxquelles il a participé en Irlande du Nord, en Bosnie et au Proche-Orient.

Mon avis: Toujours intéressant de découvrir la réalité d'une unité peu connue des forces spéciales. Toujours instructif de se voir confier les dessous d'affaires qui ont fait la une des journeaux et fait notre histoire.
Le récit est plaisant à lire.
Le défaut: comme souvent dans ces livres, l'auteur nous explique pourquoi son ancienne unité est la meilleure des unités. Le SBS est supérieur au SAS qui lui est seulement plus médiatisé. C'est peut être vrai, peut être pas. A chacun de se faire son idée. Comme toujours la sincérité de l'auteur ne peut être totale. Mais je conseille la lecture de ce livre à tous ceux que ce genre d'ouvrage interesse, il est d'une lecture plaisante.

Voir les commentaires

Ryan Chris : Celui qui s'est échappé

Chris Ryan était membre avec son compatriote Andy MacNab du commando Bravo Two Zero des SAS britanniques. Les deux ont aujourd'hui quitté le SAS et écrivent des romans (dont les héros sont des anciens SAS) après avoir publié leur histoire dans le commando.

L'histoire: Guerre du Golfe, janvier 1991. À la veille des hostilités, huit membres d¹un commando britannique du SAS ­ ­ sont infiltrés en profondeur derrière les lignes irakiennes. Nom de code de la mission : Bravo Two Zero. Objectif : détruire les batteries de missiles Scud et saboter les réseaux de communication ennemis. Repérés par les forces irakiennes, coupés de leur base arrière et isolés  les huit hommes doivent se replier vers la Syrie. Trois d¹entre eux trouveront la mort, quatre autres seront faits prisonniers. Un seul réussira à rejoindre la Syrie à pied: Chris Ryan.

Mon avis: La différence avec les livres biographiques sur les soldats des forces spéciales que j'ai déjà lu, c'est qu'ici seul un événement est rapporté. Pas de récit des épreuves de sélection du SAS ou de ce que Ryan a fait avant. On suit simplement un commando depuis leur départ en mission lors de la première guerre du golfe jusqu'à son retour à la base. La fin rapide montre simplement quelles conséquences traumatisantes peut avoir une telle situation et les manques de l'armée pur gérer ces stress chez les soldats.
Là encore, comme dans toutes ces biographies, c'est le réalisme qui compte. On y apprends que partir au combat n'est pas une partie de plaisir. Que les munitions se brulent vite dans le coeur de l'action, mais que transporter beaucoup de chargeurs alourdit le fantassin et implique de renoncer à d'autres équipements. Que les a-priori peuvent parfois couter cher: pour une mission dans le desert  pourquoi s'alourdir d'un pull? choix qui parait logique au départ et idiot lorsqu'on se retrouve plus tard en pleine tempête de neige....
Cela se lit comme un roman, on suit la longue fuite parsemée d'embuche du soldat Ryan à travers le désert.

Voir les commentaires

Haney Eric L : Au coeur de la Delta Force

L'histoire: le récit de la vie de Eric L Haney qui intégras l'unité anti-terroriste de l'Armée américaine dans les années 70 lors de sa création. Il raconte quels furent les test de recrutement, les techniques qu'ils durent créer et mettre en place pour faire de cette nouvelle unité une référence dans la lutte armée anti-terroriste. Puis quelles furent les missions confiées à l'unité: intervention lors de prises d'otages, protection des diplomates américains en pays sensibles et autres. Ainsi que le fiasco de l'opération de délivrance de l'ambassade américaine au Liban.

Mon avis: Comme toutes les autobiographies, on peut toujours se demander quelle est la part de sincérité de l'auteur. Passé cette question, le livre est un classique du genre. Description des épreuves pour devenir un Delta, évocation des techniques d'intervention, parfois loin de ce que l'on a cru découvrir dans des films hollywoodiens. Evocation aussi de thèmes présentés ou évoqués justement dans des films. Le fiasco de l'opération visant à libérer les otages de l'ambassade américaine enIran dans les années 80  sert de scène d'ouverture au film "Delta Forces" de Chuck Norris et Lee Marvin...
De plus, à noter que l'auteur est également un consultant de la série TV "The Unit" diffusée sur M6 et qui raconte les aventures d'une équipe de cette unité, puisant dans l'expérience de Haney.
Un livre que j'ai aimé lire, agréable et instructif pour qui s'interresse à cet univers des forces spéciales

Voir les commentaires

<< < 10 20 30 31 32 33 34 35 36 37 38 > >>