Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Issindou Michel: Tourments au palais Bourbon

Reçu dans le cadre de MASSE CRITIQUE en partenariat avec l'éditeur et le site BABELIO

 

L'histoire:

De septembre 2014 à juillet 2015, Michel Issindou a consigné au jour le jour ses impressions de député au palais Bourbon, des cénacles parisiens au terrain de sa circonscription. Ses chroniques se situent à un moment politique charnière, avec les attentats de Charlie Hebdo, l'afflux des migrants qui traversent la Méditerranée au péril de leur vie, le vote de réformes controversées, l’émergence de la fronde au sein du parti socialiste, la chute du président de la République dans les sondages, la montée en puissance d'un jeune ministre…

Il y détaille son agenda surchargé, ses rencontres, ses missions, ses combats. Il y partage ses états d'âme, ses doutes, ses coups de blues, ses espoirs. Sans jamais perdre son sens de l'humour, il se livre dans un style intimiste et sincère, dévoilant l'exercice du pouvoir, ses ressorts et ses tourments. Un éclairage inédit, de l’intérieur, sur le sens de l'engagement d'un parlementaire au coeœur de la vie démocratique française.
 
Mon avis:
Je dois l'avouer j'ai ouvert ce livre avec la certitude de lire encore un ouvrage de politique satisfait de lui même, critique envers ses adversaires et prompt à donner des leçons sur ce qu'il faudrait faire pour sauver le pays... Un livre de politicien classique quoi: je sais ce qu'il faut faire et je vous explique pourquoi je ne l'ai pas fait mais si vous me portez au pouvoir je le ferai je vous assure...
 
Et bien pas du tout!
Michel Issindou a arrêté la politique, non pas qu'on ne l'ai pas réélu, non, il a décidé d’arrêter (oui c'est possible...et rare!!)
Il relate au jour le jour ses principales activités: permanence en province, travail de groupe, séances. En peu de mots il explique les aléas de la politique et les contradictions, les doutes d'un élu. Comment on doit se prononcer sur des sujets grave sans avoir de certitude sur les solutions; comment on est soumis aux diverses tentatives des uns et des autres de faire pencher son vote vers des intérêts partisans. Comment on est confronté aux ambitions des uns et des autres (et en période frondeur, les manœuvres ont été nombreuses).
 
Au final un bout de chemin intéressant commenté par un homme devenu assez sage pour ne pas être trop complaisant avec lui même, avouer ses doutes, ses contradictions, ses petites compromissions et son analyse plutôt impartiale sur les événements et les protagonistes de l'époque.
Dommage qu'il ne nomme personne, et si "le président" est évidemment Hollande; le "nouveau premier ministre" Walls.. certains autres seront plus compliqué à identifier si on ne s’intéresse pas à la politique. Cela n'a pas grande importance au fond, mais je pense que le récit aurait gagné en facilité de lecture pour tout un chacun.
Ayant débuté ma lecture avec un a-priori négatif, je la finit avec un sentiment de satisfaction, d'avoir relut une période de notre histoire proche commentée par un acteur de premier plan qui a su me la commenter d'un ton que j'ai trouvé honnête.

Voir les commentaires