Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Wellenstein Aurelie: Les loups chantants

Wellenstein Aurelie: Les loups chantants

L'histoire: Au plus profond des terres glacées de Sibérie, règne le dieu de l'Hiver et ses cruels envoyés. Le village et ses habitants survivent grâce à la magie de ses Gardiens qui les maintient dissimulés et protégés par un Blizzard constant. Mais celui-ci n'a pas pu retenir la bien-aimée de Yuri. Attirée par les hurlements des loups, elle a disparu dans l'implacable froidure. Tous la disent perdue, mais Yuri ne peut pas faire son deuil.
Bientôt, c'est sa sœur, Kira, qui est menacée. Sa peau se recouvre peu à peu de cristaux de glace. Déclarée maudite, elle est bannie de la communauté. Déterminé à la sauver, Yuri prépare son attelage. Ils s'enfoncent dans le Blizzard, pour un long périple semé d'embûches, les loups chantants à leurs trousses. Très vite, la voix de son amie retentit dans la tête de Yuri, elle l'appelle...

Mon avis: Après avoir lu de bonnes critiques sur son précédent livre "le roi des fauves", j'ai appris qu'Aurelie Wellenstein serait à La Foire du livre de Brive (mon rendez vous annuel incontournable) en novembre 2017. J'ai donc été la voir sur son stand et après un échange très sympathique sur l'écriture, je suis reparti avec 2 romans dédicacés.

Outre la qualité de notre échange et le fait qu'elle avait un emblème lupin sur sa coque de téléphone (le blason des starck de winterfell ) , qu'en est il de ce roman?

C'est un roman "jeunesse" mais qui peut très bien convenir à un lectorat adulte.

Certaines critiques reprochent une incertitude sur le fait que l'histoire se déroule dans un monde se rattachant à un univers fictif ou réel...pas moi. Effectivement le fictif et le réel se mèlent et le lecteur reste longtemps incertain. On est dans un village au fond de la siberie et on nous parle de loups surnaturels, de magiciens, de dieu maléfique, de malédiction. Mais un personnage anastasia est infirmière, venue en motoneige et pense que la "malédiction" dont souffre Kira est plutot une maladie qu'on pourra guérir à l'hopital, en ville. Alors somme nous face à des superstitions de villageois isolés d'aujourd'hui ou bien dans un monde fantastique gouverné par la magie? Le doute subsiste longtemps.

De même, ces loups hais et craints se disent, eux, pas si méchants. Doit on les croire? ont ils vraiment fait disparaitre la fiancé de Yuri ou les a-t-elle rejoints de son plein gré?

Outre ces questions qui persistent, on assiste à une course (de traineaux) contre le temps qui fige Kira petit à petit, et à des rencontres difficiles entre le trio et un environnement hostile. Le froid et le blizzard bien sur, mais les habitants de ces terres glacées aussi.

J'ai aimé les rapports hommes - animaux (loups mais aussi les chiens de traineau auxquels Yuri est lié), le voyage dans le froid et la neige dont certaines scènes m'ont évoqués des récits de Nicolas Vannier (musher et cineaste qui a fait de nombreuses courses et expéditions avec des chiens de traineau).

J'ai craint une histoire d'amour mièvre entre Yuri et Anastasia et elle n'a pas eu lieu, c'est donc un bon point la aussi.

Au final j'ai bien aimé ce livre, assez sombre pour de la ittérature jeunesse mais au fond très séduisant.

 

Voir les commentaires

wellenstein Aurelie: La mort du temps

wellenstein Aurelie: La mort du temps

L'histoire: Un éclair aveuglant, suivi d'une terrible onde de choc...En l'espace de quelques minutes, un seisme temporel ravage la Terre, et la vie de Callista bascule. Le monde qu'elle connaissait n'est plus. Les différentes époques se sont mélangées, les corps des survivants ont fusionné les uns avec les autres ou avec leur environnement. Indemne, Callista avance au hasard, à la recherche d'un refuge dans ce chaos. Talonnée par le "Flash", replique mortelle du tremblement de terre, elle rencontre d'étranges créatures, amies ou ennemies, issues de siècles différents. Pour la jeune fille, une lutte terrifiante s'engage au rythme des pulsations du Flash. Si elle s'arrête ou ralentit, elle sera anéantie

Mon avis: Après "Les loups chantants" et son épopée dans la neige de sibérie, nous voici plus proche, en France, à Paris. Une jeune fille Callista se prépare à fuguer et...elle se réveille dans un batiment, sans doute un hopital, alors qu'au dehors se déroule un cataclysme. Au fil des pages, elle va comprendre que ces tremblements de terre sont plutot des tremblements de temps. Que les époques ont fusionnées (les objets, les humains, mais aussi des humains dans des objets, des animaux...) et qu'une sorte de "flash" vient détruire ces amalgames. elle va donc devoir fuir devant l'avancée de ce flash.

Tout à la fois road movie dans un univers post appocalytique à la walking dead (sans les zombi mais avec des créatures bizarres parfois et le coté survie: trouver de l'eau, de la nourriture), avec son lot de rencontres bonnes et mauvaises, mais aussi mystère scientifique: que se passe t'il? Quelle est la nature de ce flash? s'arrêtera t'il? Peut on lui échapper?

Une histoire plus "sentimentale" aussi, liée à ce qui s'est passé entre le prologue (l'envie de fuguer) et le réveil de Callista. Retrouvera t'elle son amie, quel est leur lien affectif? Survivra t'il aux épreuves endurées?

Et des notions plus SF sur les paradoxes temporels. Un peu light et pas assez exploités je trouve. Quand on lit la fin du roman, avec les explications, on se dit qu'on aurait pu avoir un peu plus d'événements liés au paradoxe (je n'en dit pas plus pour ne pas spoiler). Mais il y a sans doute la longueur du texte qui a limité cela et le fait que je suis un adulte assez habitué à la SF et aux paradoxes temporels, lisant ici une publication ciblée jeunesse.

Malgré tout, j'ai passé un bon moment avec ce livre, je le classe en dessous des loups chantants mais je trouve qu'Aurelie Wellenstein a une belle imagination, un univers diversifié et interessant et une très belle plume qui sait garder le lecteur en éveil. Et pour ceux et celles qui aiment retrouver des animaux dans ses livres, ici aussi on en trouve (enfin d'une certaine manière...)

Voir les commentaires