Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

dystopie

Winters Ben H. Underground Airlines

Reçu dans le cadre de l'opération MASSE CRITIQUE en partenariat avec le site BABELIO et l'éditeur

L'histoire:

Amérique. De nos jours. Ou presque.

Ils sont quatre. Quatre États du Sud des États-Unis à ne pas avoir aboli l'esclavage et à vivre sur l'exploitation abjecte de la détresse humaine. Mais au Nord, l'Underground Airlines permet aux esclaves évadés de rejoindre le Canada. Du moins s'ils parviennent à échapper aux chasseurs d'âmes, comme Victor. Ancien esclave contraint de travailler pour les U.S. Marshals, il va de ville en ville, pour traquer ses frères et soeurs en fuite. Le cas de Jackdaw n'était qu'une affaire de plus... mais elle va mettre au jour un terrible secret que le gouvernement tente à tout prix de protéger.

Un roman d'une brûlante actualité qui explore sous le faisceau de l'uchronie une Amérique bien trop familière...

Mon avis:

Le livre est dans la collection ActuSF, c'est donc un bouquin disons plus d'anticipation que de SF, encore que...

Le monde décrit pourrait être le notre, à une exception prêt: Pour éviter la guerre de sécession, un compromis a été trouvé et l'esclavagisme a été légalisé dans les états qui souhaitaient le conserver. De là, les États-Unis ont évolué, des événements ont eu lieu (comme une "guerre du Texas") les législations ont aussi changé.

Victor est un ancien esclave devenu traqueur officieux pour les US Marshall. Ces policiers qui sont chargés de retrouver les évadés dans notre monde, sont là chargés de rattraper des esclaves en fuite.

Le titre du roman fait référence  aux "underground Railroad" qui organisaient autrefois le passage des esclaves du Sud des USA ségrégationnistes vers le Canada. Comme le dit Victor, l'Airline ne met pas en œuvre des avions mais le jargon des réseaux de passeur est calqué sur celui du trafic aérien..

C'est Victor qui est le narrateur de l'histoire. Un homme qui ne va pas très bien, tiraillé entre son passé d'esclave, son boulot de traqueur de ses "frères" de couleur et ses multiples identités qu'il endosse pour ses missions.

Au travers du récit de sa dernière mission, il va nous présenter ce monde dystopique, introduisant ici et là, habilement, tous les détails qui permettent au lecteur de comprendre son monde. Et sa mission reste elle aussi particulière, décisive pour son destin.

Un roman vraiment prenant, intéressant par sa réflexion sur un traitement de l'esclavagisme et de son évolution possible au jour du 21ème siècle. Tout semble plausible et le récit garde en haleine tout au long de l'histoire. Le personnage de Victor, lui aussi, nous est décrit au fil de ses souvenirs égrenés tout au long de son récit. Vraiment un très bon livre équilibré entre suspens et réflexion, avec des personnages inintéressants.

Voir les commentaires