Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Classiques (Verne, Dumas, Segur..): 1 jour 1 auteur article 3

Classiques (Verne, Dumas, Segur..): 1 jour 1 auteur article 3

Après les livres de bibliothèque rose présentés précédemment, mon appétit de lecture m'a poussé à fouiller dans la bibliothèque familiale. Son contenu venait principalement de ma mère avec quelques ouvrages classiques des anciennes versions des bibliothèque roses et vertes en couverture toilée, écriture dorée, recouverts d'une couverture papier amovible

J'y trouvais bon nombre des ouvrages de La Comtesse de Ségur (1799- 1874) comme les célèbres Les malheurs de Sophie, Les petites filles modèles suivis de En vacances; mais aussi Les mémoires d'un âne ou un bon petit diable...

De la vieille littérature mais la littérature jeunesse des années 70 n'était pas ce qu'elle est aujourd'hui et j'utilisais là les livres d'enfance de ma mère, donc des années 50, dont la plupart étaient des livres offert en fin d'année scolaire, en récompense lors d'une cérémonie de remise des prix...

J'y piochais aussi les ouvrages de bibliothèque verte d'Alexandre Dumas, les fameux Trois mousquetaires dont je voyais l'adaptation en film avec Jean Marais et Bourvil. Et j'enchainais sur les suites Vingt ans après et Le vicomte de Bragelonne, suivant les aventures de capes et d'épée de Portos, Athos, Aramis et Dartagnan..

J'abordais les prémices de la SF avec Jules Vernes, dans de beaux livres dont j'éritais à l'occasion de Noël ou de mon anniversaire. En voiture (train, avion, ballon, sous marin..) vers des Voyages extraordinaires. J'y fit la connaissance de Passe-partout qui, avant de courir à la télé dans Fort Boyard, accompagna Philéas Fog dans son tour du monde en 80 jours..

En plus original, ma mère possédait deux tomes de récits de guerre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Traduction des écrits de William Earl Johns, ( 1893 - 1968 ): un pilote de chasse, puis, sous les pseudonymes William Earle et Captain W. E. Johns, un romancier britannique, auteur de littérature d'enfance et de jeunesse abordant tour à tour le genre policier, la science-fiction et les romans d'aventures, de guerre et d'espionnage. Il est principalement connu comme créateur de l'aventurier et as de l'aviation Biggles. et sur l'aviatrice Joan "Worrals" Worralson, une sorte de Biggles au féminin, créée à la demande du Ministère de l'Air pour inciter les femmes à rejoindre la WAAF (Women's Auxiliary Air Force)
Worrals of the W.A.A.F. (1941)
Publié en français sous le titre Worrals de la R.A.F., Paris, Presses de la Cité, 1952
Worrals Carries On (1942)
Publié en français sous le titre Un exploit de Worrals, Paris, Hachette, 1951

Coté romans historiques je lisais aussi Walter Scott (1771 - 1832), poête et historien écossais : Ivanhoé et Quentin Durward

 

Voir les commentaires

Blyton Enid : 1 jour 1 auteur article 2

Blyton Enid : 1 jour 1 auteur article 2

Après fantômette dans la bibliothèque rose, exit le costume et le masque et place à des enquêteurs à visage découverts mais quand même encore enfants: Le club des cinq.

Ici l'auteur n'est pas française, mais anglaise. Comme je l'ai dit dans l'article sur Chaulet, son premier roman les 4 as fut refusé par Hachette car ils venaient d'acquérir les droits de cette production britannique très similaire en thème: 4 enfants et 1 chien menant l'enquête.

Tout d'abord penchons nous sur l'auteur:

Enid Blyton est une romancière britannique née le 11 août 1897 à East Dulwich (Londres) et morte le 28 novembre 1968 à Hampstead (Londres).

Spécialisée dans la littérature pour la jeunesse, elle est surtout connue pour avoir créé les séries Oui-Oui (Noddy), Le Club des cinq (The Famous Five) et Le Clan des sept (The Secret Seven).

Critiquée dans son pays natal pour la simplicité de son style, le peu de diversité des lieux d'aventure de ses héros, voire sa psychologie simpliste, interdite de nombreuses bibliothèque, elle n'en fut pas moins une auteur lue à travers le monde.  Si oui-oui s'adresse à de très jeunes lecteurs (ce sont les aventures d'un pantin de bois dans un monde imaginaire)

Le club des cinq et le clan des sept sont eux des romans d'enquête, de trésors cachés..


Le Club des cinq (titre original : The Famous Five) est une série de romans d'aventures pour enfants et jeunes adolescents publiée en Angleterre de 1942 à 1963. En France, elle est parue de 1955 à 1967 dans la collection Nouvelle Bibliothèque rose puis Bibliothèque rose. La série est toujours rééditée en France.

La série originale comporte 21 ouvrages publié de 1942 Five on a treasure island ( Le club des cinq et le trésor de l'ile publié en france en 1962) à 1963 Five are together again (le club des cinq en embuscade 1967 en France)
À la mort d'Enid Blyton, la traductrice française Claude Voilier écrivit vingt-quatre volumes supplémentaires de 1971 à 1985
Les premières éditions comportaient une page de texte pur et, en vis-à-vis, une page de bande-dessinée:

Cette présentation a disparu dans les dernières éditions post années 90.

Comme beaucoup de production anciennes et étrangères, les versions françaises ont put pâtir de traductions partiales, d'adaptation francisantes peu fidèles, de réécriture au fil du temps pour "rajeunir" les termes, les façons de vivre, les références ou même de revoir complétement une partie de texte pour coller à un politiquement correct de l'époque (comme on a accusé Tintin au Congo d'être raciste, certains propos d'un personnage disant à sa cousine: "il serait vraiment temps que tu cesses de croire que tu as autant de valeur qu'un garçon" s'attirerait illico les foudres de la censure au 21ème siècle même si le texte date de 1960 écrit par une femme née au 19eme siècle)

Qu'en est il des histoires?

Pour les connaisseurs, un rappel de "la bible" des personnages et lieux, pour les profanes, une rapide présentation de l'univers des 5:

Claudine Claude Dorsel (Georgina 'George' Kirrin) a onze ans. Chef de la bande et garçon manqué, elle a changé son prénom qu'elle trouvait trop féminin. Elle possède une île dont sa mère a hérité (ainsi que la maison), laquelle lui a dit « qu'elle la lui donnait ». Cette île est le domaine des Cinq, qui y vont souvent camper. Claude adore son chien Dagobert et l'emmène partout, même dans son collège. Elle est très généreuse et ne ment jamais, mais elle a un caractère difficile. Elle n'en fait qu'à sa tête et n'obéit qu'à son instinct.

 François Gauthier (Julian Kirrin) est l'aîné des enfants. Très raisonnable pour ses treize ans, il est responsable de son frère, de sa sœur et de sa cousine. Il est grand et fort, prudent et sérieux. Il pense à tout, mais est parfois un peu « lourd » pour ses cadets avec ses recommandations. Pessimiste, il n'a pas beaucoup de patience.

 Michel Mick Gauthier (Richard 'Dick' Kirrin) fait souvent équipe avec sa cousine Claude qui est du même âge que lui. Petit et malin, il taquine toujours tout le monde sur tout : Claude sur son prénom et son attitude masculine, François sur sa prudence exagérée et sa gourmandise et Annie sur sa taille et sa timidité. Mais il sait être courageux et réfléchi quand il le faut. Il est très optimiste, mais casse-cou. C'est un incorrigible gourmand et il est vite insupportable avec ses blagues incessantes.

Annie Gauthier (Anne Kirrin) du haut de ses « presque dix ans », est la plus petite. Mick et Claude la traitent souvent de « bébé ». Claude trouve Annie trop « fifille » et froussarde, Annie trouve Claude trop intrépide et garçon manqué, mais elles s'entendent bien. Très douce et très timide, elle est cependant très maligne et quand elle est en colère, elle devient redoutable. Elle surgit dans l'action au moment où l'on s'y attend le moins pour sauver ses amis en danger. Elle aime être la ménagère et la cuisinière du groupe. Elle fait souvent des gaffes.

 Dagobert, souvent abrégé en « Dag » ou « Dago » (Timothy, souvent abrégé en Tim ou Timmy) est le chien de Claude. C'est un chien très affectueux qui ne se sépare jamais de sa maîtresse. Il ne possède pas de pedigree mais Claude ne s'en séparerait pour rien au monde. Il sait monter la garde, suivre une piste, effrayer les bandits, mais il peut aussi être calme, doux, joueur. Un chien parfait et le plus intelligent au monde, selon Claude.

Les enfants sont tous scolarisés dans des pensionnats, ils se retrouvent et vivent leurs aventures durant leurs vacances.

    L'île de Kernach et le château de Kernach (Kirrin Island et Kirrin Castle en anglais) appartiennent à Claude. Les Cinq vont souvent y camper l'été. Enid Blyton se serait inspirée, pour le château de Kernach, du château de Corfe à Corfe Castle, une vieille forteresse normande dans le Dorset.

    La Villa des Mouettes (Kirrin Cottage) est la villa des Dorsel. Elle se situe en Bretagne dans le village de Ploumarech (Kirrin dans le Dorset en anglais). Quand les Cinq ne peuvent pas aller camper dans leur île, ils doivent rester là. Cela pourrait être agréable si M. Dorsel ne travaillait pas : les quatre cousins et leur chien pourraient faire tout le bruit qu'ils veulent. Heureusement, Maria la cuisinière leur fait de bons petits plats. Et la plage est juste en dessous, pour aller se baigner. Annie dort dans le lit libre de la chambre de sa cousine, et ses frères se partagent la chambre d'amis. Dagobert est censé dormir dans son panier, mais dès que Tante Cécile a fermé la porte, il saute sur le lit de Claude.

    La ferme de Kernach est la ferme des parents de Claude, où vivent deux vieux fermiers, M. et Mme Guillou. Ils sont très gentils et leur maison regorge de passages secrets et de cachettes... Un passage secret qui part de l'armoire à double fond de la chambre d'amis, qui mène directement à la cheminée de la Villa des Mouettes.

La Villa des Lagarde est le lieu où habitent le professeur Lagarde, sa bonne Jeanne, son fils Pilou et le singe Berlingot.

    Le phare des Tempêtes est le phare de Pilou. Son père, grand savant comme son ami M. Dorsel, avait acheté un vieux phare désaffecté pour travailler en paix. Mais les mouettes le dérangeaient, alors il en a fait don à son fils. Le puits qui sert de fondations donne sur les grottes dans la falaise. Mais attention à ne pas se faire coincer par la marée haute !

  À d'autres occasions, les enfants partent en camping, à vélo, en roulotte, ou bien en vacances dans des fermes et autres lieux.

Plusieurs séries TV ont été tournées en Angleterre dont une fut diffusée en France (série de 1978 en Angleterre)

 

En 2018 j'ai découvert un roman en lien avec cette série de mon enfance:

Michel Pagel a publié en 2016 une ultime aventure des personnages du Club des cinq (« Le Club », éditions Les Moutons électriques, collection Hélios (ISBN 978-2-36183-562-0)) mettant en scène les quatre héros, trente ans plus tard, sans Dagobert, réunis chez Claude pour Noël, dans le décor de la villa des Mouettes bloquée par la neige comme dans un épisode du Club des cinq .

Ainsi, trente ans après la fin de leurs aventures de leur jeunesse, les membres du Club des cinq vont se retrouver au domicile de Claude Dorsel pour passer ensemble le réveillon de Noël et la journée du 25 décembre. Claude assume désormais son état de femme homosexuelle et vit avec sa compagne Dominique ; François est devenu commissaire de police, il est resté célibataire et n'a pas eu d'enfants ; après trois mariages et trois divorces, Annie est devenue une mère de famille esseulée, dépressive et alcoolique ; quant à lui, Mick est tombé amoureux de Jo et a rompu avec les trois autres membres du Club ; Dagobert est mort depuis plusieurs décennies.

Ma chronique sur ce roman:

http://leslivresdemavie.over-blog.fr/2018/12/pagel-michel-le-club.html

 

 

 

Voir les commentaires

Chaulet Georges: 1 jour 1 auteur article 1

Chaulet Georges: 1 jour 1 auteur article 1

C'est en CE1, donc juste à mes débuts de lecteur que j'ai pioché dans la petite bibliothèque du fond de la classe un livre de la bibliothèque rose (version 1974-75 donc avec le visuel de la photo) ma première aventure de "super-héros", ou plutôt de super-héroïne: Fantômette, création de Georges Chaulet.

Georges Chaulet est un écrivain français. En 1957, sa première série de roman se nomme Les 4 As et met en scène un groupe de 4 adolescents accompagné d'un chien qui mènent des enquête. Malheureusement pour lui son éditeur d'alors, Hachette, viens d'acquérir les droits d'une série proche: Le club des Cinq... Les 4 As seront donc publiés chez Casterman de 1957 à 1962 (6 romans)  puis à compter de 1964 une version en bande dessinée verra le jour (43 numéros) jusqu'en 2007

Chez Hachette, Chaulet va proposer une autre série d'histoires jeunesse avec Fantômette. 49 volumes parus de 1961 à 1987. Suivront une adaptation en série télévisée "réelle" en 1993

et en version animée en 2000

Pour ma part je me contentais donc de lire les romans originaux (peut être pas tous, mais un bon nombre) après ma découverte scolaire. Voici les principaux éléments de cette série:

Écolière brillante dans la ville (fictive) de Framboisy, Françoise Dupont mène une double vie car la nuit, elle devient Fantômette, justicière masquée. Elle parle un nombre considérable de langues, connaît la lecture labiale. Ficelle et Boulotte, ses deux meilleures amies, ne savent pas qui est Fantômette. Son chat s'appelle Méphisto. Le journaliste Œil-de-Lynx (de son vrai nom Pierre Dupont) fait partie des rares personnes à connaître son identité secrète.
Si elle ne dispose pas de super-pouvoirs, Fantômette est néanmoins très intelligente. Elle lit beaucoup (ce qui lui sauve indirectement la vie lorsqu'une flèche lui est tirée dessus et vient se ficher dans le livre de Victor Hugo qu'elle portait contre elle), et s'adonne aux activités les plus diverses comme le Kayak  ou le ski , qu'elle pratique parfaitement. Les premiers épisodes de la série montrent qu'elle possède une maîtrise d'au moins un art martial, du genre ju-jitsu.

Quand Fantômette part en mission, elle porte toujours son costume classique : un bonnet à pompon (l'expression favorite de Fantômette est : « Mille pompons ! »), un loup noir, un justaucorps jaune en soie, des collants noirs, des ballerines rouges et une cape noire doublée de rouge maintenue par une agrafe en or en forme de F dont sort une lame de canif quand elle exerce une pression dentaire dessus. Cet accessoire permet d'ailleurs à Fantômette de se délivrer de nombreuses fois de ses liens après avoir été ligotée. Elle est également armée d'un fin poignard florentin. Ce costume n'est d'ailleurs pas une invention de l'auteur, qui au début ne parle que « d'un costume de soie noire et d'une cape », mais de la première illustratrice de la série, Jeanne Hives.

Quand l'action de ses aventures se passe à Framboisy elle se déplace souvent sur une petite trottinette à moteur (finalement elle était à la mode de 2019 avant l'heure!!), qui lui permet de se déplacer de manière plus rapide.

Des histoires qui allient enquête, parfois énigme et aventures. Traité en roman jeunesse donc sans violence ni actes trop immoraux. Toujours le problème du héros masqué de protéger son identité secrète... J'en garde un bon souvenir de ces premières lectures de mes 6 ans.

Voir les commentaires

1 mois de rentrée scolaire 1 ecrivain par jour 1 tranche de vie de lecteur

1 mois de rentrée scolaire 1 ecrivain par jour 1 tranche de vie de lecteur

Si ce blog s'intitule "les livres de ma vie", comme je le dis dans le premier article, c'est que depuis mon apprentissage de la lecture je suis un lecteur fervent. Les livres ont accompagné ma vie d'enfant, d'adolescent et d'adulte.

Lire a toujours été, est et sera (je pense) un plaisir et presque une nécessite. Quand je passe quelques semaines sans lire un roman (même si par ailleurs je lis des BD, regarde des films, des séries TV..etc), je ressent un besoin de me remettre à de la "vrai" lecture.

Au cours de ces 40 (allez disons même 45) dernières années, j'ai découvert et apprécié un peu plus certains auteurs. Soit pour leur style, soit leur univers, soit leur(s) personnage(s). Pour certain c'est seulement une partie de leur œuvre qui m'a accrochée, pour d'autre j'ai lu une bonne partie de leur production. Certains écrivent encore, d'autres ne sont plus publiés (en France du moins, et je suis un lecteur français pas assez à l'aise en anglais pour lire en V.O.) d'autres ont disparu.

Pour cette série d'article, (inspiré par la publication d'Aline Wheeler "1 jour 1 livre" :  https://alinewheeler.wordpress.com) je me suis fixé comme objectif premier de publier un article par jour correspondant à un auteur et à ses œuvres.

Comme ces romans entrent dans plusieurs catégories (de jeunesse à Adulte, de classique à thriller, espionnage, SF, fantasy...) je vais le faire dans une pseudo progression chronologique liée à l'age auquel je les ai découverts.

Et en recensant ces livres que je voulais remettre en lumière, je me suis dit que je pourrais pareillement refaire un bilan sur la production BD que je lisais en parallèle. Et pourquoi pas, pour la nostalgie des plus anciens et la découverte des plus jeunes, une petite rétrospective des émissions, séries tv et dessins animés qui ont aussi accompagné mon enfance en essayant d'y inclure quelques souvenirs un peu moins connus que les classiques "Mission impossible" ou "Goldorak"...

C'est parti pour la mission de rentrée: 1 jour 1 auteur, une série BD, 1 époque TV...

Retour vers le Futur... nous plongeons Au cœur du temps (Time tunnel: série TV de 1967 dont l'image illustre cet article)

Voir les commentaires