Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chaulet Georges: 1 jour 1 auteur article 1

Chaulet Georges: 1 jour 1 auteur article 1

C'est en CE1, donc juste à mes débuts de lecteur que j'ai pioché dans la petite bibliothèque du fond de la classe un livre de la bibliothèque rose (version 1974-75 donc avec le visuel de la photo) ma première aventure de "super-héros", ou plutôt de super-héroïne: Fantômette, création de Georges Chaulet.

Georges Chaulet est un écrivain français. En 1957, sa première série de roman se nomme Les 4 As et met en scène un groupe de 4 adolescents accompagné d'un chien qui mènent des enquête. Malheureusement pour lui son éditeur d'alors, Hachette, viens d'acquérir les droits d'une série proche: Le club des Cinq... Les 4 As seront donc publiés chez Casterman de 1957 à 1962 (6 romans)  puis à compter de 1964 une version en bande dessinée verra le jour (43 numéros) jusqu'en 2007

Chez Hachette, Chaulet va proposer une autre série d'histoires jeunesse avec Fantômette. 49 volumes parus de 1961 à 1987. Suivront une adaptation en série télévisée "réelle" en 1993

et en version animée en 2000

Pour ma part je me contentais donc de lire les romans originaux (peut être pas tous, mais un bon nombre) après ma découverte scolaire. Voici les principaux éléments de cette série:

Écolière brillante dans la ville (fictive) de Framboisy, Françoise Dupont mène une double vie car la nuit, elle devient Fantômette, justicière masquée. Elle parle un nombre considérable de langues, connaît la lecture labiale. Ficelle et Boulotte, ses deux meilleures amies, ne savent pas qui est Fantômette. Son chat s'appelle Méphisto. Le journaliste Œil-de-Lynx (de son vrai nom Pierre Dupont) fait partie des rares personnes à connaître son identité secrète.
Si elle ne dispose pas de super-pouvoirs, Fantômette est néanmoins très intelligente. Elle lit beaucoup (ce qui lui sauve indirectement la vie lorsqu'une flèche lui est tirée dessus et vient se ficher dans le livre de Victor Hugo qu'elle portait contre elle), et s'adonne aux activités les plus diverses comme le Kayak  ou le ski , qu'elle pratique parfaitement. Les premiers épisodes de la série montrent qu'elle possède une maîtrise d'au moins un art martial, du genre ju-jitsu.

Quand Fantômette part en mission, elle porte toujours son costume classique : un bonnet à pompon (l'expression favorite de Fantômette est : « Mille pompons ! »), un loup noir, un justaucorps jaune en soie, des collants noirs, des ballerines rouges et une cape noire doublée de rouge maintenue par une agrafe en or en forme de F dont sort une lame de canif quand elle exerce une pression dentaire dessus. Cet accessoire permet d'ailleurs à Fantômette de se délivrer de nombreuses fois de ses liens après avoir été ligotée. Elle est également armée d'un fin poignard florentin. Ce costume n'est d'ailleurs pas une invention de l'auteur, qui au début ne parle que « d'un costume de soie noire et d'une cape », mais de la première illustratrice de la série, Jeanne Hives.

Quand l'action de ses aventures se passe à Framboisy elle se déplace souvent sur une petite trottinette à moteur (finalement elle était à la mode de 2019 avant l'heure!!), qui lui permet de se déplacer de manière plus rapide.

Des histoires qui allient enquête, parfois énigme et aventures. Traité en roman jeunesse donc sans violence ni actes trop immoraux. Toujours le problème du héros masqué de protéger son identité secrète... J'en garde un bon souvenir de ces premières lectures de mes 6 ans.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :