Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bello Antoine: LES ECLAIREURS

les eclaireurs

 

Reçu dans le cadre de l'opération "masse Critique"Livres contre critiques

 

L'histoire: C'est l'histoire de Sliv, agent spécial du CFR (Consortium de Falsification du Réel), qui veut comprendre pour quoi et pour qui il travaille. C'est l'histoire d'une organisation secrète internationale, qui tente d'influer sur l'histoire des hommes, et dont l'existence est brutalement remise en cause un certain 11 septembre 2001. C'est l'histoire de Youssef, tiraillé entre sa foi et son amitié ; de Maga, jeune femme moderne que son mariage précipite dans une famille d'intégristes ; de Lena, dont la rivalité professionnelle avec Sliv cache peut-être des sentiments d'une autre nature. C'est l'histoire d'une grande nation, l'Amérique, qui trahit ses valeurs quand le monde a le plus besoin d'elle. C'est, d'une certaine façon, l'histoire du siècle qui vient.

 

Mon avis: J'avais été attiré par le quatrième de couverture du précédent roman de Bello les falsificateurs (ce fameux CFR qui aurait falsifié notre histoire) mais uclassiqene trop grosse pile à lire m'a fait repousser l'achat de celui-ci et j'ai donc lu les éclaireurs sans avoir pu lire sa "première partie" avant.

De ce fait 2 conséquences:

1- si l'éditeur a ajouté un résumé au début de ce livre nous permettant de faire un rapide point sur le passé de Sliv et du CFR, je reste sur ma faim quand aux méthodes employées pour travestir le réel (qui seraient plus détaillées dans les falsificateurs que dans ce volume si j'en crois les critiques lues ici et là)

2- un résumé rapide est un peu restreint pour s'attacher aux personnages (Sliv et ses amis du CFR) rendant leurs aventures peut être moins passionnantes.

 

Toutefois, j'ai lu ce livre  sans avoir à me forcer. Une histoire bien présentée dans un style très agréable. Ici, après une première partie reprenant le concept du CFR (comment faire entrer un pays dans l'égide de l'ONU en travestissant la réalité), le coeur du livre est plutot sous tendu par la responsabilité (ou non) du CFR dont les agissements passés ont peut être conduit aux attentats du 11 septembre et à la guerre en Irak qui en a découlée. Le CFR est il responsable et si oui, se dénoncer, se révéler au grand jour permettrait il de rétablir la vérité? Le dilemme de Sliv sera de trouver quel est le but du CFR, et de décider de l'avenir de l'organisation.

Un coté prenant avec ce "et si..." que j'aime bien en général (et si Ben Laden et Al Quaïda n'étaient que le résultat d'une manipulation? et si les américains étaient meilleurs manipulateurs que les soi-disant manipulateurs dans leur gestion du 11 septembre?...) et une réflexion sur les conséquences des manipulations

Un regret: l'explication de la génèse du CFR que je trouve peu crédible et fort peu exlicative (comment est on passé de l'organisation des origines à un concept de manipulation du réel? Pourquoi? l'auteur ne l'explique pas).

Une bonne idée de départ, un récit bien mené, des concepts bien analysés. Je pense que la lecture préalable des Falsificateurs enrichirait la lecture de ce deuxième livre qui est plus une "deuxième partie" qu'une suite.

 

Voir les commentaires

Baldacci David: LE CAMEL CLUB

camel club

 

L'histoire: Le Camel Club: Derrière ce nom, quatre aventuriers vieillissants revenus de tout. Leur mission : placer les autorités des États-Unis sous surveillance. Une nuit qu'il s'apprête à se réunir, le quatuor est le témoin involontaire du meurtre d'un certain Patrick Johnson, agent du NIC, le tout-puissant service du contre-espionnage. Se refusant à contacter la police, les hommes du Camel Club mènent leur propre enquête. Pourquoi les autorités s'empressent-elles de conclure à un suicide ? Qui cherche-t-on à protéger derrière les assassins de Johnson ? Et s'il s'agissait du plus grand complot de l'histoire des Etats-Unis ? Par un maître du suspense, un thriller ambitieux dans la mouvance post-11 Septembre, une plongée dans les rouages de la machine politique américaine.

 

Mon avis: Le titre français est (pour une fois) parfaitement conforme au titre original, et pourtant ce fameux Camel Club n'est pas vraiment le sujet ni le centre du livre.

C'est en effet une introduction, une présentation de ce club des "gentlemen extraordinaires": Des personnages experts dans leurs domaines mais marginaux et marqués par leur passé, qui ont en commun une grande méfiance dans l'état et les hommes qui les gouvernent.

Leur route va croiser celle d'un agent du Secret Service, Alex Ford, qui serait plutôt le "héros" du livre.

Le 3ème ingrédient étant l'intrigue elle même: un habile montage visant à organiser un attentat spectaculaire contre le président des Etats Unis.

Excellent récit, bien dosé, machiavélique...pendant les 400 premières pages. Et là, petite déception, 80 pages de conclusion hative enchainant des scènes "d'action" minimalistes et des révélations trop rapidement expédiées. Dommage.

Le "Camel Club" après cette présentation a je crois repris du service dans un autre ouvrage de Baldacci. N'étant ni complétement convaincu ni complétement déçu je pense lui laisser une deuxième chance car les trois quart de ce livre étaient très prometteurs.

Voir les commentaires

Lumley David: VAMPHYRI (Le Nécroscope 2)

necroscope 2

 

L'histoire: (mon résumé perso afin de ne pas trop en dire) Harry est mort (enfin pas vraiment mais un peu...les lecteurs du premier tome comprendront) c'est donc son fils qui doit affronter les vampires. Une famille de vampire, devrais je dire une "ruche" prete à envahir le monde. Heureusement harry junior pourra compter sur l'aide de papa.

 

Mon avis: Après nous avoir présenté Harry, les vampires et la lutte des ESPerts dans le premier tome, Lumley nous décrit ici la renaissance des vampires. C'est je pense le coeur du livre: le récit de la formation de nouveaux vampires qui vont à la fin menacer la vie du fils de Harry. Une ambiance un peu différente du premier tome, plus proche de la "saga" familiale (une "famille" un peu particulière toutefois) que du récit "espionnage/ guerre froide" du tome 1. Et toujours un récit original, prenant, surprenant sur les rebondissements et les pouvoirs d'un nécroscope...

Différent et pourtant équivalent au premier tome. Je le recommande avec le même enthousiasme.

Voir les commentaires

Coben Harlan: Mauvaise base

mauvaise base

 

L'histoire: Une île privée des Caraïbes, une bombe sexuelle pour compagnie : le célèbre agent sportif Myron Bolitar met tous les atouts de son côté pour oublier ses dernières mésaventures. C'est le moment que choisit Win, richissime sociopathe et néanmoins meilleur ami pour débarquer : Esperanza, l'associée de Myron, est accusée d'avoir assassiné une star du base-ball sur le déclin. Myron décide de prouver son innocence. Seul problème : elle ne veut pas de son aide. Mais Myron n'est pas du genre à renoncer. Sa propre investigation le conduit vers un bien étrange suspect : lui-même...

 

Mon avis:  Déjà lecteur de plusieurs Coben, je suis par contre novice sur sa "série" mettant en scène Myron Bolitar, agent sportif et surtout détective amateur. Alors, commencer par ce volume est sans doute un peu handicapant, dans la mesure ou plusieurs personnages semblent récurents. De ce fait beaucoup de détail sur eux ou leur passé doivent me manquer. Mais le livre était un cadeau, donc je me suis lancé.

Tout d'abord, l'histoire est assez différente de celles que nous content habituellement Coben dans ses "récits complets". Ici ce n'est pas un homme ordinaire aux prises avec un mystère issu de son passé. C'est une sorte de détective amateur, ex sportif de haut niveau reconvertit dans la profession d'agent de sportif qui est ammené à enquéter.

Ce récit m'évoque plus ces personnages d'enquêteurs improbables tels que le couple de milliardaire de la serie TV l'amour du risque, Avec un "style" lus proche du roman d'enquête: moins de suspens, plus d'humour au travers de certaines réparties ou de personnages hauts en couleur (comme Big Cindy).

Pas désagréable, au contraire on lit sans peine mais moins accrocheur que ses romans sans Bolitar. Et commencer en cours de série laisse aussi plein de questions sans réponses sur des allusions au passé des personnages récurents.

Voir les commentaires

Lumley Brian: Nécroscope

 

 necroscope 1

 

L'histoire: Harry Keogh a toujours eu ce pouvoir particulier qui lui permet de parler avec les morts. Reconnaissants qu'il le
sorte de leur ennui éternel, ceux-ci lui confient leurs secrets. Sans qu'il le sache, il est un " nécroscope ". Mais nous sommes en 1971, c'est l'époque de la guerre froide, et sa spécialité va faire de Harry le personnage central de la lutte entre les services britanniques et le KGB. Car de l'autre côté du rideau de fer on s'intéresse aussi beaucoup aux pouvoirs paranormaux et l'on s'apprête à nouer une alliance avec une créature maléfique enterrée dans les montagnes de Roumanie, patrie d'un certain Vlad Dracul... Le décor est posé pour l'affrontement surnaturel le plus violent et le plus terrifiant qui soit.

 

Mon avis: Enfin!! Cette décalogie de Lumley dont il a commencé la parution dans les années 80 va peut etre se trouver traduite en France. Après ce premier tome paru dans les années 80 puis re-édité dans une nouvelle traduction dans les années 2000, les deux tomes suivant sont déjà parus chez Bragelonne.

Fan de Lovecraft, Lumley a commencé par publier des romans reprenant l'univers fantastique de ce dernier. Puis il écrivit la série du Nécroscope.

Dans ce premier volume on découvre la guerre froide du surnaturel: D'un coté les services anglais qui veulent recruter Harry Keogh pour rejoindre leur ESPions, et face à eux, les Sovietiques qui emploient Dragosani, un nécromancien avide de pouvoir qui doit arracher ses secrets à un vampire enterré en transylvanie Thibor Ferenczy (mais qui manipule qui? Le vampire cherchant sa liberté ou l'ESPion russe cherchant le pouvoir).

On découvrira comment Harry a découvert son pouvoir, comment il va apprendre à l'utiliser (et mine de rien simplement parler à des morts peut vous conférer d'énormes pouvoirs) et comment il arrivera à lutter contre les russes.

Un excellent premier volume que j'ai adoré et que je conseille sans réserve (même a ceux qui pensent avoir beaucoup lu sur les vampires - surtout à notre époque de vampirite aigue, rien à voir avec twillight ni Lestat, ni Dracula)

Voir les commentaires

Forsyth Frederick: Chacal

le chacal

L'histoire: C'est l'histoire d'un tueur à gage surnommé le chacal qui reçoit comme mission de tuer le Général de Gaulle après l'attentat manqué du petit Clamart (voir la photo de couverture où on reprend l'image célèbre de la voiture de De Gaulle criblée de balles). Comment il prépare son affaire et comment il échappe (ou pas) à la police.

 

Mon avis: un " vieux" livre de Forsyth (celui qui lui apporta ses premieres gloires de romancier) mais déjà tout y est: un style prenant, précis, sans grandiloquence mais tout en détails réalistes. On suit le chacal de son recrutement à sa tentative et on croirait presque qu'il peut réussir bien que l'on sache que l'Histoire est autre. Un petit plus très personnel pour moi: ne partie de l'histoire se situe en Corrèze, tout près de mes racines parentales et même plus (pour ceux qui le liront, le petit manoir où le chacal trouve refuge un temps dans les environs d'Egletons est inspiré d'une maison où l'auteur passa un séjour de vacance près de la maison de mes grands parents... mais bien entendu cela n'a d'interet que pour moi!!!)

Une première oeuvre qui n'est que le prélude de beaucoup d'autres tout aussi passionnantes.

Voir les commentaires

ANGE: LES TROIS LUNES DE TANJOR Tome 3

 tanjor 3-copie-1

La Mort d'Ayesha

 

L'histoire: Fascinante et terrible destinée que celle de Marikani, fille d'esclaves devenue Ayesha la déesse par le jeu des circonstances ! Elue du peuple turquoise, crainte ou haïe par tous les autres, Marikani est prise dans le tourbillon meurtrier de la folie des hommes. Au cœur de cette tourmente, les esclaves révoltés, qui tentent d'atteindre l'océan afin d'embarquer pour des terres nouvelles. Le peuple turquoise devra cependant d'abord traverser un continent en guerre, prêt à tomber sous l'invasion des redoutables Sakâs, créatures que l'on dit venues des abysses. Le manteau de la divinité devient de plus en plus lourd à porter pour Marikani, mais a-t-elle le droit de s'en débarrasser ? La déesse Ayesha est la seule lueur d'espoir du peuple turquoise...

 

Mon avis: A l'instar du Tome 2 cette fin de trilogie m'a agréablement surprise. Tout comme le tome 2, les événements s'enchainent sans que l'on devine nescessairement où les auteurs vont nous emmener. Et d'autres questions se font jour: Comment renoncer à son statut non désiré de déesse sans priver ses fidèles d'espoir? et quelles seraient les conséquences d'un "abandon de poste"?

Réponse à la fin.

Une fin finalement presque logique mais il fallait oser.

Un dernier tome qui clos brillamment cette trilogie.

Voir les commentaires

ANGE: Les trois lunes de Tanjor Tome 2

 tanjor 2-copie-1

L'histoire: En recouvrant le trône d'Harabec dont elle est l'héritière, la princesse Marikani a aussi révélé au galérien Arekh une vérité qui remet en cause toute son existence : les dieux et croyances cimentant le monde de Tanjor n'existent pas. C'en est trop pour Arekh : en proie à de grands tourments, il quitte la cour de la souveraine. Recruté au cours de son exil pour défendre une riche cité marchande, il constate cependant avec douleur les exactions continuelles de l'Eglise. Pendant ce temps, à Harabec, on tente d'assassiner Marikani, qui oppose néanmoins sa clémence à la volonté de répression des autorités. Face à un pouvoir religieux figé dans de séculaires traditions, la révolte gronde et la tourmente va réunir à nouveau Arekh et Marikani...

 

Mon avis: Après un premier tome qui pouvait paraitre un peu trop classique du point de vue de l'intrigue, on retrouve dans cette suite des intrigues plus profondes: politique, religion, complots. Et tout l'interet du premier tome se dévoile car on s'apperçoit alors que tout ce qui nous a été présenté en marge de l'intrigue nous permet ici d'être bien immergé dans ce monde et toutes ses tensions. Le peuple turquoise peut il échapper à l'esclavage de droit divin qu'on lui a imposé et Marikani peut elle échapper au destin de déesse qu'on veut lui imposer, elle qui ne croit pas? Et que va devenir l'amour inavoué entre elle et Arekh? LEs happy end sont rares dans cette trilogie et c'est aussi bien.

Un deuxième tome plus interessant que le premier (tout en nescessitant d'avoir lu le précédent pour bien le comprendre)

Voir les commentaires

ANGE: LES TROIS LUNES DE TANJOR tome 1

 tanjor 1-copie-1

Le peuple Turquoise:

 

L'histoire: Quelque part en mer, dans un monde ravagé par les guerres et la peste depuis des millénaires... Arekh, un galérien au passé mystérieux et trouble, est arraché à une mort certaine par une belle inconnue qui se révèle n'être autre que Marikani Aya Arrethas, héritière de la lignée des rois-sorciers d'Harabec. Accompagnés d'une suivante et d'un autre esclave sauvé de la noyade, les rescapés vont tenter de rallier la cité natale de la souveraine. Mais pour cela, ils devront déjouer les nombreuses embuscades tendues par l'émir, l'irréductible ennemi de la jeune femme. Des pics aux mines souterraines, du palais d'été des rois d'Harabec à la Cité des Pleurs, c'est une course-poursuite aux mille périls qui va s'engager

 

Mon avis:

Ce premier volume ressemble à une histoire qu'on pourrait qualifier de trop classique. Bien écrite, pas désagréable à lire, mais l'histoire du renégat bourru en perpetuelle opposition avec la gentille princesse altruiste, c'est du vu revu et réchauffé. On connaît la fin: ils se marrièent et eurent beaucoup d'enfants...

Sauf que!!

La fin n'est pas aussi heureuse. Mais ce n'est pas cela qui excuse tout ce premier tome. Car ce n'est qu'un premier tome, et il n'a d'interet que comme prelude aux deux autres. En effet au travers de cette histoire un peu classique, on découvre ce monde, ses légendes, son histoire et ses tensions politiques. Alors je pense qu'il mérite d'être lu au delà de cette première impression de déjà-vu et on s'appercevra ensuite que les auteurs nous ont habillement initié à leur monde pour mieux nous y plonger ensuite.

 

Après une premère impression négative, j'ai revu mon jugement à la lecture des deux autres volumes.

Voir les commentaires

Steinhauer Olen: Le touriste

touriste

 

Livre reçu pour une lecture en partenariat avec les Éditions Pocket sur Blog-O-Book. Merci à eux de m'avoir fait découvrir cet auteur

 

 

L'histoire: Milo Weaver est un ancien "touriste ", agent très secret de la CIA recruté parmi l'élite de l'élite pour mener à bien des missions dans le monde entier. En solitaire. A la suite d'une sombre histoire impliquant la mafia russe, Milo est rappelé aux Etats-Unis et occupe un poste de cadre au sein de l'Agence, menant enfin une vie normale avec sa femme et sa fille. Son passé le rattrape pourtant et des révélations fracassantes font voler en éclats sa vie rangée. Contraint d'abandonner pour un temps sa famille, Milo replonge dans la clandestinité et redevient un " touriste ". Pour lui, le voyage ne sera pas de tout repos...

 

Mon avis: Bien entendu ceci n'est pas un guide touristique, les petites taches de sang qui parsement la photo de couverture nous indiquent que ce genre de tourisme est un peu plus risqué.

Le "tourisme" est une division secrete de la CIA et les "touristes" sont les agents de terrain de cette division. Milo Weaver est un excellent touriste. Enfin il l'a été avant le début du livre.

 

Un livre en 3 parties:

- Milo rendu alcoolique et dépressif par son boulot manque de mourir

- Milo a quitté le tourisme pour un boulot moins risqué à la CIA, il s'est marié et vit heureux, mais le passé ressurgi

- Milo doit replonger dans la clandestinité pour se sauver

 

Un schéma classique mais bien mené. Un récit qui tient en haleine jusqu'à un dénouement un peu sombre mais bien dans la logique de l'histoire. Les personnages (Milo et sa famille surtout) sont attachants. L'ambiance est celle des romans de Litell (LA compagnie); Forsyth ou Le carré: des complots, des trahisons et un peu de violence mais pas de grandes scènes de combat ni des machinations planétaires. Simplement les arcanes tortueuses et malsaines des services secrets. Un très bon livre dans ce genre.

Voir les commentaires

<< < 10 20 30 31 32 33 34 35 36 37 38 > >>