Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blakeley David: Pathfinder

Blakeley David: Pathfinder

L'histoire: C'est l'une des plus petites unités d'élite britanniques. Un commando ultra-secret qui intervient quand même les SAS ne peuvent pas faire face. Leur nom : Pathfinder. Leur manière d'intervenir : sauter en parachute à très haute altitude pour s'infiltrer derrière les lignes ennemies. Ils sont invisibles et leurs missions sont toutes d'une importance vitale. Dans ce témoignage, le capitaine David Blakeley, ancien numéro 2 des Pathfinders, nous fait entrer dans l'intimité de cette unité. Il relate leurs missions les plus délicates, notamment en Irak, où avec neuf hommes, abandonnés de tous, ils ont changé le cours de la guerre. Ce livre est le seul témoignage sur cette unité d'élite qui compte seulement 45 hommes surentraînés, un document passionnant et unique sur les opérations commando...

Mon avis: Récit d'un ancien combattant. David Blakeley a été chef d'unité des Pathfinder, unité de reconnaissance avancée de l'armée britannique. Spécialisés en parachutage à haute altitude, mais pas seulement, leur boulot est de s'infiltrer derrière les lignes ennemies pour du renseignement ou sécuriser des zones d'atterrissage.

Si l'auteur nous détaille un peu les missions et le fonctionnement de cette petite (45 hommes) unité, la majeure partie du titre va nous emmener dans une opération de reconnaissance lors de la guerre du Golfe, en Irak. Au volant de 2 Land Rover armées, ils vont partir pour une reconnaissance en zone peu hostile selon les renseignements. Très vite, ils vont trouver plusieurs bataillons ennemis qui vont les traquer, les obligeant à se replier sans aucun soutien. 

Ce livre n'est pas un ouvrage détaillant les entrainements et autres sélection de l'unité (l'auteur a écrit un autre livre sur le sujet). Pour ceux qui ont lu Bravo Two zéro d'Andy McNab, on retrouve le coté "fauché" des unités spéciales britanniques obligées de récupérer du matériel chez leurs alliés US et "faire sans" des équipements qui auraient pu leur sauver la vie... On y touche aussi du doigt les choix politiques qui entrainent des erreurs de traitement payés par les hommes sur le terrain (ici le choix de ne pas les envoyer en parachute mais via les routes) 

Et cette fois encore, on comprend que l'exigence de ces unités exclue de leurs rangs de bons soldats à la moindre baisse de forme physique.

Ce n'est pas le meilleur livre sur ce thème, mais il permet de découvrir cette unité méconnue

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :