Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le journal de Tintin 1 jour 1 BD

Le journal de Tintin 1 jour 1 BD

Outre l'hebdomadaire Pif Gadget, ma jeunesse fut accompagnée d'un autre périodique de BD: Le journal de Tintin. Je ne le lisais pas régulièrement, mais au moment des vacances scolaires, quelques francs nous étaient donnés à mon frère et moi pour s'acheter un magazine, et nous préférions investir dans des recueils d'anciens numéros à prix réduit afin de maximiser la quantité de BD plutot que la nouveauté. A cette époque (années 70) le journal de Tintin offrait ces recueils et publiait des BD d'un genre un peu différent de celles présentent dans Pif.

Tintin, également appelé Le Journal de Tintin à certaines époques, est un magazine hebdomadaire de bande dessinée réaliste de la seconde moitié du XXe siècle publié par Les Éditions du Lombard. Sous-titré « Le journal des jeunes de 7 à 77 ans » puis « Le super journal des jeunes de 7 à 77 ans », il a publié des séries comme Blake et Mortimer, Alix, Michel Vaillant, Ric Hochet et, bien sûr, Les Aventures de Tintin et Milou et Quick & Flupke.


Le premier numéro, daté du 26 septembre 1946, comporte douze pages et réunit des artistes de bandes dessinées de renom:  Paul Cuvelier avec L'extraordinaire odyssée de Corentin Feldoë (Corentin);  Hergé avec Le Temple du Soleil (Tintin);  Jacques Laudy avec La légende des quatre fils Aymon; Edgar Pierre Jacobs avec Le Secret de l'Espadon (Blake et Mortimer).


Dès le treizième numéro (19 décembre 1946), le Journal de Tintin passe à seize pages.
Les années suivantes, Hergé reprend Jo, Zette et Jocko, apparus pour la première fois dans Cœurs Vaillants. Étienne le Rallic fournit une variation humoristique avec Jojo Cow-Boy et Teddy Bill.
En 1947,Tonet Timmermans dessine des couvertures puis une bande dessinée.


En 1948, Jacques Martin arrive avec Alix, en même temps que Dino Attanasio et Willy Vandersteen.
En septembre 1948, le Journal de Tintin passe de seize à vingt pages.
Pendant plusieurs décennies, Hergé garde le contrôle artistique du magazine.


Le 28 octobre 1948, est publiée la première version française du Journal de Tintin. Bien que les versions belge et française comportent presque les mêmes bandes dessinées, il y a des lignes éditoriales distinctes. De plus, alors que l'édition belge recommence la numérotation à chaque année, l'édition française utilise une numérotation continue d'une année à l'autre.
En 1949, Bob de Moor rejoint le Journal de Tintin et y dessine quelques pages de gags.


Les années 1950 voient l'arrivée de nouveaux artistes : Albert Weinberg  (Dan Cooper -pilote d'avion); Tibet (Chick Bill -western humoristique) et Ric Hochet (journaliste enquêteur); Raymond Macherot (Chlorophylle - animalier humoristique) et Clifton (détective) repris plus tard par Turk, De Groot et Bedu; François Craenhals (Pom et Teddy); Liliane et Fred Funcken (Le Chevalier blanc - médieval); Jacques Martin (Lefranc- journaliste enquêteur) ; Jean Graton (Michel Vaillant - pilote de course automobile); Albert Uderzo et René Goscinny (Oumpah-Pah- indien d'amérique humoristique)


Dans les années 1960, un nouvel élan humoristique est donné avec l'arrivée des artistes suivants:
   Greg avec  Zig et Puce, Géri avec Magellan, Christian Godard avec Martin Milan, Jo-El Azara avec Taka Takata, Dany avec Olivier Rameau, Dupa avec Cubitus, Jean Torton et Christian Denayer avec Alain Chevallier, William Vance avec Ringo et Bruno Brazil,  Hermann avec Bernard Prince et Comanche, Eddy Paape avec Luc Orient.


Au numéro 9 de la 15e année (2 mars 1960), le Journal de Tintin passe à 48 pages pour accueillir, entre autres, toutes ces nouvelles séries.


Dans les années 1970, le magazine retourne à la bande dessinée réaliste avec :
   Claude Auclair et Simon du Fleuve, Derib et Buddy Longway, Carlos Giménez et Dani Futuro, André Beautemps et Michaël Logan, Franz et Jugurtha, Cosey et Jonathan, Gilles Chaillet et Vasco, Hugo Pratt et Corto Maltese, Will Eisner et The Spirit, Grzegorz Rosiński et Jean Van Hamme avec Thorgal.  Mais l'humour n'est pas oublié avec :  Turk et De Groot avec Robin Dubois.
En france la publication se termine au no 1262 du 04/01/1973 qui précède le premier n° de "Tintin - l'hebdoptimiste" daté du 09/01/1973.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :