Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Robin Hobb 1 jour 1 auteur article 26

Robin Hobb 1 jour 1 auteur article 26

Robin Hobb, ou Megan Lindholm, de son vrai nom Margaret Astrid Lindholm Ogden, née le 5 mars 1952 à Berkeley en Californie est une écrivaine américaine de fantasy.

Certains auteurs écrivent sous différents pseudonymes afin de pouvoir écrire dans des genres différents. Les ouvrages signés Robin Hobb et Megan Lindholm s'inscrivent principalement dans le domaine du médiéval-fantastique. La distinction se fait par des approches différentes du genre
Elle commence à écrire sous le pseudonyme de Megan Lindholm pour des revues en 1971. Elle vend ses premières nouvelles à des magazines pour enfants du type Humpty Dumpty ou Jack and Jill. Elle publie également des ouvrages pédagogiques pour la maison d'édition de Chicago SRA.

Dans les années 1970, elle commence à écrire des nouvelles de fantaisie pour des fanzines comme Space and Time (édité par Gordon Linzner). Sa première publication professionnelle est la nouvelle Bones for Duluth qui paraît dans l'anthologie féministe Amazons! publiée par DAW Books. Dans cette nouvelle, les personnages de Ki et Vandien récurrents dans son œuvre sont introduits pour la première fois. On les retrouvera en 1980 dans The Small One.
Son premier roman, Le Vol des harpies, publié en 1983, est le premier du cycle qui met en scène Ki et Vandien. Suivront Les Ventchanteuses (1984), La Porte du Limbreth (1984) et Les Roues du destin (1989).
Jusqu'en 1995, ses ouvrages sont publiés exclusivement sous le nom de Megan Lindholm. Par la suite, elle continuera d'écrire sous ce nom en apparaissant par exemple dans la sélection des meilleures œuvres de science-fiction en 2013 publiée par David Hartwell.

J'ai découvert Robin Hobb avec sa trilogie de l'Assassin royal que j'ai apprécié et j'ai poursuivi la découverte de son œuvre. Ci dessous les principales saga. Je cite pour info celles que je n'ai pas lu et j'ajoute un commentaire sur celles que j'ai lu.


Sous le nom de Megan Lindholm:


Ki et Vandien: Cette tétralogie, signée Megan Lindholm, est parue en anglais sous le nom de The Ki and Vandien Quartet. Les quatre volumes du cycle de Ki et Vandien sont désormais regroupés en un tome : Ki et Vandien - Intégrale chez Mnémos.

Je n'ai pas lu cette tétralogie


Le Peuple des rennes: Ce diptyque, signé Megan Lindholm, est paru en anglais sous le nom de The Reindeer People. Les deux volumes du diptyque du Peuple des rennes sont désormais regroupés en un tome : Le Peuple des rennes - L'Intégrale chez Le Pré aux clercs.

Pas encore lu ce diptyque non plus


Le Dernier Magicien, Mnémos, 2003 (Wizard of the Pigeons, 1985). Prix Imaginales du meilleur roman en 2004.
Le magicien, un laissé-pour-compte qui ère dans Seattle, doit affronter une force immatérielle nommée Mir le gris en même temps que les souvenirs de son difficile passé de soldat ayant fait la guerre du Viet-Nam. Qui saura mieux l'aider, Cassie, une magicienne aux multiples apparences qui essaye de le guider dans son combat face à Mir, ou Lynda, une jeune femme qui tombe amoureuse de lui et essaye de le ramener dans une vie normale ?

Un roman vraiment prenant. On s'interroge tout au long de l'histoire pour savoir si ce magicien est bien ce qu'il croit être ou simplement un vétéran victime de psychose qui imagine tout cela. Ses "pouvoirs" magiques semblent pouvoir s'expliquer sans magie et il est tout à fait possible qu'il s'imagine être un magicien. Alors rêve ou réalité? Je n'y réponds pas car c'est un des intérêts de cette histoire.


Sous le nom de Robin Hobb:


Le Royaume des Anciens: Une très grande partie des ouvrages publiés sous le nom de Robin Hobb se déroule dans le royaume des Anciens, Realm of the Elderlings en version originale : trois trilogies regroupés en français sous le nom de L'Assassin royal, la trilogie Les Aventuriers de la mer, la tétralogie Les Cités des Anciens ainsi que quatre nouvelles.

L'Assassin royal : premier cycle. Cette trilogie, parue en anglais sous le nom The Farseer Trilogy, a été traduite et publiée en six volumes aux éditions Pygmalion. Les treize volumes en français de L'Assassin royal sont désormais regroupés en quatre tomes : La Citadelle des ombres (environ 1000 pages par tome) chez Pygmalion. Les deux premiers tomes regroupent les six volumes de ce premier cycle.


Il conte l'histoire de FitzChevalerie Loinvoyant depuis son apparition, à l'âge de six ans. L'existence de ce bâtard de sang royal est le « caillou » qui, en perturbant l'équilibre du royaume des Six-Duchés, va, à terme, faire dévier le cycle répétitif du destin.

C'est d'abord un rude roman d'apprentissage de la vie, voire de la survie, dans les intrigues de la cour, sous la protection d'un maître d'écurie bourru et d'un vieux sage aussi secret que mystérieux, et avec l'amitié d'un loup et d'un étrange bouffon albinos ; puis un long voyage initiatique semé de pièges et de trahisons, où Fitz apprend à maîtriser ses deux magies, l'Art et le Vif, et s'engage dans la voie du sacrifice et du renoncement par fidélité à son roi et à la lignée des Loinvoyant.

Contrairement aux romans de fantasy que j'avais eu l'habitude de lire auparavant, chez Robin Hobb, le temps passe lentement. Les personnages évoluent à leur rythme et on peut trouver le temps long. Mais parallèlement, contrairement aux autres (sauf peut être dans le trône de fer), ses personnages principaux vont beaucoup souffrir, ne pas avoir de chance. C'est une approche pessimiste mais elle nous attache peut être à ces malheureux. Et puis il y a des concepts géniaux: Des pirates qui enlèvent des gens et menacent de..les rendre! si on les paye pas (oui oui, si vous lisez vous comprendrez que c'est une vrai menace effrayante). Et il y a deux systèmes de magie, dont le Vif qui permet de communiquer avec des animaux (magie honnie du royaume mais qui est assez fascinante). La vie de Fitz nous est contée à la première personne, par Fitz lui-même. Je regrette juste la fin pas assez sombre au regard de tous les autres passages.


Robin Hobb n'avait initialement pas prévu de suite à ce premier cycle et considérait les aventures de Fitz et de ses compagnons comme terminées. Elle écrit cependant, entre 1998 et 2000, une autre trilogie, The Liveship Traders (Les Aventuriers de la mer), qui se situe dans le même univers, mais ultérieurement, en des lieux et avec des personnages différents. Elle décide alors de donner une suite aux aventures de FitzChevalerie, sous la forme d'une nouvelle trilogie (sept volumes en français) entamée en 2001 et intitulée The Tawny Man dont les romans, reprenant la plupart des personnages du premier cycle, se situent chronologiquement après les Aventuriers de la mer et en intègrent des personnages.


Une adaptation française du premier cycle sous forme de bande dessinée est publiée par les éditions Soleil Productions (scénario de Jean-Charles Gaudin pour les cinq premiers tomes puis de Jean-Luc Clerjeaud56, dessins de Laurent Sieurac pour les deux premiers tomes et de Christophe Picaud pour les suivants).


Les Aventuriers de la mer: Cette trilogie, parue en anglais sous le nom The Liveship Traders Trilogy, a été traduite et publiée en neuf volumes aux éditions Pygmalion. Les neuf volumes en français des Aventuriers de la mer sont désormais regroupés en trois tomes : L'Arche des ombres (environ 850 pages par tome) chez Pygmalion.
Ce cycle prend place à Jamaillia, Terrilville et les Îles pirates, sur la côte loin au sud des Six Duchés. La guerre dans le nord a interrompu l'échange, qui est le pilier de Terrilville et les marchands passent des temps difficiles malgré leurs vivenefs, des bateaux magiques. Il fut une époque où posséder une vivenef, construite dans du bois-sorcier magique, garantissait à la famille du marchand la prospérité. Seuls ces bateaux peuvent braver les dangers du fleuve du désert des Pluies, et échanger avec son peuple et leurs mystérieux biens magiques, trouvés dans les ruines énigmatiques des Anciens. Althéa Vestrit attend que sa famille suive la tradition et lui lègue la Vivacia à la mort de son père. Mais le bateau revient finalement à sa sœur Keffria et son mari chalcédien Kyle. Le fier navire devient alors un vaisseau de transport pour le commerce méprisé, mais rentable, des esclaves.
Althéa, laissée pour compte, se résout à faire son propre chemin dans ce vaste monde afin de regagner le contrôle de la vivenef de sa famille. Son vieux compagnon Brashen Trell, l'énigmatique ébéniste Ambre et Parangon, une vivenef résolument folle, sont les seuls alliés qu'elle parvient à se faire. Des pirates, une rébellion des esclaves, des serpents de mer en pleine migration et un dragon nouveau-né sont quelques-uns des obstacles qu'elle devra affronter sur sa route, pour découvrir que les vivenefs ne sont peut-être pas ce qu'elles semblent être et qu'elles ont leurs propres rêves qu'elles veulent suivre.

Après le premier cycle de l'assassin royal j'ai poursuivi par la lecture de ce cycle. Pour moi si l'assassin évoque un roman de chevalerie-fantasy, ce cycle m'évoque plus une histoire de pirates des mers du sud à la "pirate des caraïbes" (en mieux). Avec encore des idées géniales: Les vivenefs, des bateaux dont la figure de proue prend vie après que le navire ait absorbé le sang de ses premiers propriétaires. Les Serpents de mer recherchant leur origine. Le desert des pluies qui regarge d'objets magiques mais fait muter ses habitants... Et comme Fitz, les héros de ce cycle à la poursuite de leur rêve (devenir roi des pirates pour l'un, devenir la première femme capitaine d'une vivenef pour l'autre) verront leur destinée contrariée, souffriront, devront se battre..


Une adaptation française du cycle sous forme de bande dessinée est en cours par les éditions Soleil Productions (scénario de Audrey Alwett, dessins de Daniela di Matteo).


L'Assassin royal : deuxième cycle. Cette trilogie, parue en anglais sous le nom The Tawny Man Trilogy, a été traduite et publiée en sept volumes aux éditions Pygmalion. Les treize volumes en français de L'Assassin royal sont désormais regroupés en quatre tomes : La Citadelle des ombres (environ 1000 pages par tome) chez Pygmalion. Les deux derniers tomes regroupent les sept volumes de ce deuxième cycle.

 


Quinze ans après les aventures narrées dans le premier cycle, Fitz mène une vie tranquille loin de la cour et de tous. Il a adopté un jeune garçon, Heur, dont le prénom, donné par sa mère, est le diminutif de malheur (dans certains tomes, ce prénom devient Cal, diminutif de calamité). Son amie la ménestrel vient le voir de temps à autre… Il reçoit un jour la visite de Umbre, son ancien maître assassin, puis celle pour le moins inattendue du Fou… Les Six-Duchés sont à l'aube d'une nouvelle crise. Possesseur de la magie du Vif à l'insu de tous (cette magie étant toujours haïe), le prince héritier Devoir a été enlevé par les Pie, des personnes qui possèdent cette magie et prétendent appliquer leur vengeance sur ceux qui ont persécuté les leurs par tous les moyens, même ceux contraires à la tradition du Lignage (nom que se sont octroyés ceux possédant la magie du Vif). Cette quête s'enchaînera par un voyage dans les îles afin de consolider la paix entre les Six Duchés et les clans des îles.
Or Fitz a vieilli et s'est coupé de presque tous ceux qu'il aime, pensant ainsi garantir leur bonheur et leur sécurité. Comment revenir dans le monde des intrigues et du paraître qu'est la cour royale ? D'autant que Fitz est officiellement mort, bien que de nombreuses rumeurs courent sur la possible résurrection du « Bâtard-au-Vif »…

Même si je me méfie des suites non prévues, on m'a offert celle-ci je l'ai donc lue. Je confirme que l'engouement que l'on peut avoir pour la première version est toujours moindre dans la suite. Mais j'avoue que passé les premiers chapitres, je suis repartie avec Fitz et j'ai finalement apprécié que l'on rencontre des personnages issus des aventuriers de la mer, une vivenef et que l'on fasse un lien avec les dragons (je n'en dit pas plus). On y visite aussi un autre coin de ce monde qui n'avait pas été présenté jusque là, à l'ambiance proche des vikings cette fois.

Les Cités des Anciens: Cette tétralogie, parue en anglais sous le nom The Rain Wild Chronicles, a été traduite et publiée en huit volumes aux éditions Pygmalion.

L'histoire prend place dans le désert des pluies, lieu fictif déjà introduit dans L'Assassin royal puis plus particulièrement dans Les Aventuriers de la mer.
L'intrigue commence après la fin des Aventuriers de la mer et du deuxième cycle de L'Assassin royal : en échange de la protection du dragon Tintaglia, les Marchands du désert des Pluies se sont engagés à prendre soin des dragons à éclore. Mais ceux-ci, une fois nés, ne sont pas pleinement développés et ne peuvent donc pas voler ni se nourrir seuls. Ne voulant pas qu'une telle situation s'éternise, les Marchands embauchent alors des gardiens ainsi qu'une vivenef et son capitaine pour escorter les dragons vers l'amont du fleuve du désert des Pluies. Leur but : éloigner les dragons et espérer découvrir la cité antique de Kelsingra.

Je n'ai pas encore lu ce cycle. Toutefois, aller plus loin dans le désert des pluies et suivre la renaissance (ou non) des dragons me plairait bien, je m'y plongerait sans doute (quand ma PAL voudra bien se réduire un peu)


L'Assassin royal : troisième cycle. Cette trilogie, parue en anglais sous le nom The Fitz and the Fool Trilogy, a été traduite et publiée en six volumes aux éditions Pygmalion.L'histoire commence dix années après la fin du deuxième cycle de L'Assassin royal.
 Fitz et Molly, mariés depuis huit ans, vivent tranquillement à Flétryboisn. Mais lors d'une Fête de l'Hiver, arrivent trois inconnus se disant ménestrels qui disparaissent dans une tempête de neige, probables assassins d'une messagère qui attendait Fitz pour lui remettre un message. Venait-il du Fou dont Fitz n'a jamais eu de nouvelles, alors que Jofron, du Royaume des Montagnes en a reçu ? Fitz est inquiet. Molly a cinquante ans et tout le monde la croit folle car, pendant deux ans, elle affirme être enceinte… et voilà qu'elle donne naissance à une minuscule petite fille blonde aux yeux bleus, qu'elle prénomme Abeille.
Abeille, longtemps muette et que tout le monde croit débile, grandit très lentement sous la tutelle de Molly, mais, lorsque celle-ci meurt, Fitz et elle doivent apprendre à s'apprivoiser et vivre ensemble. Il espère protéger cette fillette aux dons étranges en se terrant à Flétryboisn, où Umbre lui demande d'accueillir Évite, bâtarde Loinvoyant en danger.
Alors que tous les autres romans ont Fitz comme narrateur, ici Abeille, qui a neuf ans à la fin du premier tome, participe à la narration.

Pas lu et...en ais-je envi? Peut être dans un lointain avenir.


Le Soldat chamane: Cette trilogie, signée Robin Hobb et parue en anglais sous le nom The Soldier Son Trilogy, a été traduite et publiée en huit volumes aux éditions Pygmalion. Les huit volumes en français du Soldat chamane sont désormais regroupés en trois tomes : Le Soldat chamane - L'Intégrale (environ 700 pages par tome) chez Pygmalion.


Le monde dans lequel se déroule Le Soldat chamane est considéré comme un monde post-colonial. Une nation civilisée et belliqueuse, Gernie, a décidé d'étendre ses frontières vers l’intérieur des terres après avoir perdu ses côtes face à un ennemi bien supérieur en force navale et grâce à une supériorité technique de leurs canons. Le déplacement à l’intérieur implique la conquête et l'assimilation des autochtones — les hommes des plaines. Cela ne fait qu'une génération ou deux depuis que ce peuple — une claire allégorie aux tribus indiennes d’Amérique — a été forcé à la soumission, et des tensions raciales et culturelles mijotent sous les fastes de la civilisation.
Les plus grands thèmes de la série sont les suivants : des réactions post-coloniales, la perte de l’identité culturelle et le « retour aux sources » — terme appliqué à ceux de nature « civilisée » qui abandonnent leur propre culture et adoptent le style de vie plus « sauvage ».

Pas encore lu mais je serai curieux de découvrir un autre univers sous la plume de Robin Hobb qui m'a convaincu en tant qu'auteur sur toutes ses œuvres déjà lues

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :