Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chris Ryan 1 jour 1 auteur article 27

Chris Ryan 1 jour 1 auteur article 27

Chris Ryan est né en 1961 au nord-est de l'Angleterre. À l'âge de 16 ans, il souhaite rentrer dans l'armée après que son cousin Billy, déjà au SAS, l'a invité à voir « ce que c'est d'être dans l'armée ». Encore trop jeune, il doit attendre d'avoir 23 ans avant d'intégrer le 23 SAS, un régiment de réserve, puis le 22 SAS d'active où il est formé comme médecin et tireur d'élite. Pendant sept ans, il participe à des missions avec son unité, y compris en Extrême-Orient et au Zaïre.


Durant la Guerre du Golfe de 1991, il est le seul membre de la patrouille Bravo Two Zero, dirigée par Andy McNab, à réussir à s'échapper d'Irak sans être capturé ou tué. C'est l'échappée la plus longue accomplie par un membre du SAS. En 1994, Chris Ryan quitte le SAS. Il est depuis auteur de best-sellers ayant pour contexte les missions du SAS.

 

Je n'ai pas découvert Chris Ryan avec un roman, mais - sans le savoir - en regardant une série télé:

Ultimate Force, est une série télévisée britannique en 21 épisodes créée par Rob Heyland et Chris Ryan, diffusée entre le 16 septembre 2002 et le 1er juin 2008 sur ITV.
Cette série a été diffusée en France à partir de 2005 sur France 4.

Elle suit la vie et les missions d'une unité SAS menée par un sergent un peu border line sur plusieurs saisaons (les saisons anglaises étant de quelques épisodes et non de 22 épisodes comme les séries américaines)

Puis après avoir lu Andy McNab, j'achetais le récit autobiographique de Ryan sur la mission Bravo Two Zero (Sa conclusion relatant le sort d'une partie du commando tandis que McNab relate le sort de l'autre partie du groupe fait prisonnier après leur séparation pour s'enfuir)

 


1995 – The One That Got Away (traduit sous le titre Celui qui s'est échappé, éditions Nimrod, 2005)
Guerre du Golfe, janvier 1991. À la veille des hostilités, huit membres d¹un commando britannique du SAS ­ l¹une des meilleures forces spéciales au monde ­ sont infiltrés en profondeur derrière les lignes irakiennes. Nom de code de la mission : Bravo Two Zero. Objectif : détruire les batteries de missiles Scud et saboter les réseaux de communication ennemis. Repérés par les forces irakiennes, coupés de leur base arrière et isolés dans une région qui connaît les pires températures depuis plus de cinquante ans, les huit hommes doivent se replier vers la Syrie. Trois d¹entre eux trouveront la mort, quatre autres seront faits prisonniers. Un seul réussira à rejoindre la Syrie : Chris Ryan. Celui qui s'est échappé.

Roman autobiographique de soldat. Sa vision de la mission en Irak et le récit d'un exploit individuel exceptionnel au final.


2001 – The Watchman (Nom de code : veilleur, éditions Nimrod, 2006)
En mission de sauvetage en Sierra Leone, le capitaine du SAS Alex Temple est rappelé de toute urgence à Londres. Sa mission : traquer un homme issu de leurs rangs responsable de l'assassinat de plusieurs dirigeants des services de sécurité britanniques, le MI5. L'homme devra être localisé, puis « neutralisé ».
En collaboration avec l'agent du MI5 Dawn Harding, aussi séduisante que glaciale, Alex Temple débute une chasse à l'homme impitoyable dont l'enjeu devient d'autant plus élevé que les meurtres se multiplient. Tout au long de cette course insensée, Alex Temple n'est sûr que d'une seule chose. Sur le champ de bataille des services secrets, les notions de bien et de mal n'existent pas. Il n'y a que la victoire, ou la mort.

Après celui qui s'est échappé j'ai voulu voir ce que Ryan donnait en auteur de fiction. Sans surprise son héros est du SAS et ce premier roman m'a déçu par rapport à ceux de McNab. Tout aussi réaliste sans doute mais moins enthousiasmant à la lecture. On est moins dans des opérations militaires, plus dans de la "sécurité intérieure", de l'espionnage.


2003 – Greed (Prise de guerre, éditions Nimrod, 2007)
Fiancé, heureux copropriétaire de bar, Matt Browning semblait avoir accompli sa reconversion civile. Mais des placements boursiers hasardeux menacent l'équilibre précaire de cet ancien du Special Air Service. Inutile de compter sur la patience de ses usuriers : la mafia russe ne fait pas crédit. Aussi n'hésite-t-il pas longtemps lorsque le M15, en la personne d'une splendide femme- agent, lui propose de réunir une équipe. Leur mission ? L'infiltration d'un cargo clandestin. A bord : dix millions de dollars destinés au financement d'Al-Qaida. S'ils réussissent, tous les bénéfices de l'opération leur seront reversés : s'ils échouent, les services britanniques nieront être à l'origine du projet. En haute mer, cinq hommes que rien n'arrête s'aventurent bientôt à la pêche au gros sans filet.

Cette deuxième lecture correspondait mieux à ce que je recherchais en terme d'action et m'a réconcilié avec l'auteur.


2000 – The Hit List (Cibles à abattre, éditions Nimrod, 2006)
Neil Slater, un ancien SAS poursuivi par son passé, est recruté presque malgré lui par "Le Cercle", une organisation gouvernementale très secrète qui a carte blanche pour protéger à tout prix, et par tous les moyens, les intérêts de l'Etat britannique. Intégré au sein d'une équipe d'agents du "Cercle", il est chargé de surveiller et de "neutraliser" une cible sur le territoire français. En toute illégalité. Mais l'intervention des services secrets serbes donne bientôt une tournure dramatique à cette mission. Ce qui n'était alors qu'une simple opération "homicide" se transforme en un combat pour la survie, en plein coeur de Paris. Manipulés, confrontés à des ennemis qui avancent à visages couverts, Neil Slater et ses équipiers du "Cercle" devront pourtant accomplir leur mission, ou mourir.

Toujours de l'action, du réalisme, à rapprocher des romans de McNab et développant les mêmes qualités.


    1996 – Stand By, Stand By (Stand By, Stand By, éditions Nimrod, 2008)
Temporairement rendu à la vie civile après la première guerre du Golfe, le sergent du SAS Geordie Sharp tâche de recoller les morceaux d'un mariage malmené. Las, la violence aveugle du terrorisme ne lui en laisse pas le temps : un attentat à la bombe, commandité par l'IRA, le prive de la mère de son enfant. Une raison de plus - et la pire - pour s'engager illico au sein du contre-terrorisme, chargé du ménage en Irlande du Nord. Dans cette course à la vengeance, de Belfast jusqu'à la jungle colombienne, la rage et la haine seront ses meilleures armes. Tiraillé entre la loyauté qu'il doit à son régiment et ses griefs personnels, Sharp saura-t-il entendre la voix de la raison ? "Stand by, stand".

Geordie m'a moyennement convaincu avec cette histoire de vengeance entrecoupée de missions sans aucun lien avec elle. Le rythme n'y était pas vraiment.


    1997 – Zero Option (Option Zéro, éditions Nimrod, 2009)
De retour d'une opération en Colombie qui a conduit à l'arrestation d'un haut responsable de l'IRA impliqué dans un trafic de drogue et d'armes, Geordie Sharp, sergent au 22e SAS, se voit confier deux nouvelles missions top secrètes par le ministère de la Défense britannique. Des opérations " grises ", a priori sans liens l'une avec l'autre, dans lesquelles le gouvernement niera toute implication en cas d'issue dramatique. A la tête d'une unité d'action subversive du Régiment, Geordie Sharp doit tout d'abord éliminer un haut dignitaire irakien réfugié en Libye. Sans laisser le moindre indice quant à l'identité ou à la nationalité des tueurs. De retour en Angleterre, il lui faudra aussitôt organiser l'assassinat d'un homme politique de premier plan. S'il échoue, son fils de 4 ans, kidnappé par l'IRA, sera exécuté. Pour le ministère de la Défense, cette deuxième mission représente une formidable occasion de tendre un piège à l'organisation terroriste. Mais pour Geordie Sharp, devenu le jouet de forces qui le dépassent, c'est un quitte ou double désespéré. Dans ce combat à mort, qui, du gouvernement britannique ou de Geordie Sharp, aura le dernier mot ?

Le résumé parait interessant, je continuerai donc à lire les aventures de Geordie, ce livre et ses 2 suites sont dans ma PAL mais pas encore lus.


    1998 – The Kremlin Device (Opération Kremlin, éditions Nimrod, 2010)
Envoyés à Moscou pour y entraîner la force Tigre, une nouvelle unité d'élite russe destinée à lutter contre la mafia, Geordie Sharp et ses hommes du SAS prennent leur mission trop à cœur et outrepassent leur rôle de simples instructeurs militaires. Confrontés à la mafia tchétchène dans une ville qui leur est inconnue, ils doivent rendre coup pour coup, mais également planifier la mission « grise » que leur a confiée leur gouvernement et qui représente la véritable raison de leur déplacement en Russie. Aux ordres de dirigeants pour lesquels la guerre froide n a jamais cessé d'exister, ils seront tenus d aller contre leur conscience et d'exécuter des ordres terrifiants dans un pays débordé par le crime organisé et l'instabilité politique.


    1999 – Tenth Man Down (Poussières d'Afrique, éditions Nimrod, 2011)

 

Entre temps j'ai retrouvé Chris Ryan à la télévision dans une adaptation de ses romans inédits en France:

Strike Back, est une série télévisée d'action et d'espionnage américano-britannique, diffusée depuis le 5 mai 2010 sur la chaîne Sky 1 (UK) et rachetée par Cinemax (US) à partir de la saison 2. Elle est adaptée des romans de Chris Ryan, ancien SAS, inspirés de ses années de service en tant que soldat de la Couronne.
 En France, la série est diffusée depuis le 10 juin 2012 sur Canal+ et à partir du 22 mai 2013 sur NRJ 12 ;


Après le départ des deux acteurs principaux en 2015 (après la saison 5), la production avait envisagé une nouvelle aventure sur grand écran mais finalement la chaîne Cinemax et les producteurs de Left Bank Pictures ont décidé de produire une sixième saison avec une distribution renouvelée en 2017.


La première saison met en scène les actions de John Porter, un ancien agent du Special Air Service et Hugh Collinson, un officier de la Section 20 des services secrets britanniques (le MI6). Tous deux participent à une opération bâclée à Bassorah, la veille de l'invasion de l'Irak en 2003, dans laquelle deux soldats anglais trouvent la mort. La saison 1 établit alors trois arcs narratifs de deux épisodes chacun, et qui prennent place 7 ans après les évènements d'introduction:


Saison 1 (UK):
Les deux premiers épisodes se concentrent sur l'enlèvement de Katie Dartmouth, une journaliste britannique, aux abords de Bassorah. Porter est redéployé pour la sauver. Les deux épisodes suivants prennent place au Zimbabwe, dont le gouvernement accuse le Royaume-Uni d'avoir orchestré une tentative d'assassinat sur le président Robert Mugabe. Porter est envoyé dans la prison où est détenu le tireur, un ancien soldat anglais, pour l'aider à s'échapper et échapper à son procès. Les deux derniers épisodes prennent place en Afghanistan et au Pakistan, où un hackeur est responsable de la mort de plusieurs soldats américains dans la province d'Helmand. Durant la série, un scénario parallèle suit les soupçons de Porter sur le véritable assassin des soldats morts à Bassorah en 2003.


Richard Armitage joue le protagoniste de la première série, John Porter, Après l'annonce de la deuxième série, Armitage a dû quitter le rôle, après s'être engagé à jouer le rôle de Thorin Oakenshield dans les films The Hobbit.
Dans la première série, Andrew Lincoln joue Hugh Collinson, camarade de Porter dans la mission de 2003 et patron de la Section 20


Saison 2 : Project Dawn (saison 1 : US) :
La deuxième saison ne comporte qu'un seul arc narratif s'étalant sur dix épisodes. John Porter est enlevé par le terroriste pakistanais Latif, qui prépare un projet secret dont le nom de code est Projet Aurore (Project Dawn). Porter étant l'un des deux seuls occidentaux qui pouvait identifier Latif, la dirigeante de la Section 20, la colonel Eleanor Grant, envoie le sergent Michael Stonebridge pour retrouver l'autre témoin, l'ancien membre de la Delta Force Damian Scott, qui se terre à Kuala Lumpur, en Malaisie.

Nouveaux acteurs et cette fois les militaires seront un duo SAS/Delta Force (version américaine oblige je pense) Dans le role de Stonebridge Philip Winchester et dans celui de Scott sullivan Stappelton (que l'on retrouvera dans la série Blindspot et au cinéma dans 300: la naissance d'un empire)


Saison 3 : Vengeance (saison 2 : US):
Il s'agit de 10 épisodes reliant le même arc narratif et étant la suite de la saison 2. Scott repart en mission en Somalie pour sauver des otages, mais il est capturé. Stonebridge, qui a démissionné de la Section 20 afin d'être présent auprès de sa femme est instructeur dans les SAS. Il envisage de renvoyer une recrue, Jake Hanson, qu'il estime psychologiquement inapte en raison du syndrome de stress post-traumatique qui commence à apparaître, mais l'ancien SAS et frère de la recrue, Craig Hanson, le convainc de le garder. Plus tard, Stonebridge est obligé d'abattre Jake qui a sombré dans la folie et assassiné ses coéquipiers lors d'un exercice d'entraînement. Par vengeance, Craig assassine la femme de Stonebridge. Peu après, ce dernier part sauver Scott et ensemble ils évacuent les otages, mais ils vont devoir rapidement se mettre à la poursuite de détonateurs d'ogives nucléaires, qui sont convoitées par un certain Conrad Knox, riche homme d'affaires sud-africain et mécène pour l'Afrique qui engage le mercenaire Karl Matlock pour les récupérer, auquel se joindra plus tard Hanson.


Saison 4 : Shadow Warfare (saison 3 : US):
Bénéficiant de longues vacances méritées, Scott et Stonebridge sont aussitôt rappelés lorsqu'un de leur collègue est assassiné en essayant de trouver des informations sur l'insaisissable terroriste Al-Zuhari.
Dalton envoie Stonebridge & Scott, rejoints par une agent de la DEA, se mettre en chasse de cet insaisissable terroriste à travers la planète. Leur mission les conduira à découvrir qu'un de leurs ennemis est en fait un allié (de la CIA) infiltré depuis 10 ans dans les réseaux terroristes en liens étroits entre djihadistes, réseaux criminels russes et anciens terroristes de l'IRA. Ils découvriront l'un des pires projets d'attentats sur le sol européen depuis l'Opération Aurore.


Saison 5 : Legacy (saison 4 : US)
En mission à Bangkok, la section 20 se retrouve au milieu d'un piège visant à agrandir la puissance Nord-Coréenne avec l'aide de groupes terroristes.

Saison 6 : Retribution (saison 5 : US)
L'histoire de ce nouveau Strike Back racontera la traque d'un terroriste notoire à la suite d'une brutale évasion de prison. On suivra une unité chargée d'opérations de renseignements militaires secrètes et d'opérations à haut risque. Elle va se lancer dans une chasse mortelle, qui révélera un vaste réseau d'activités criminelles interconnectées, à travers le Moyen-Orient et l'Europe. Elle va aussi découvrir une conspiration qui menace de les submerger tous...

Nouveau casting avec Daniel MacPherson, Alin Sumarwata, Warren Brown


Saison 7 : Revolution (saison 6 : US)
Cette nouvelle saison voit la Section 20 enquêter sur le naufrage d'un bombardier russe en mer de Chine méridionale et la disparition de sa charge utile nucléaire

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :