Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Robert Ludlum 1 jour 1 auteur article 15

Robert Ludlum 1 jour 1 auteur article 15

Robert Ludlum, (1927-2001) , est un écrivain, un comédien et un metteur en scène américain. Il est surtout connu pour ses romans d'espionnage. Il a aussi écrit sous les pseudonymes de Jonathan Ryder et de Michel Shepherd.
Né en 1927 à New York, il a grandi dans le New Jersey. Il se destine très tôt au théâtre, mais attiré également par la carrière militaire, il s'engage avant sa majorité dans les Marines durant la Seconde Guerre mondiale. À la fin de la guerre, il reprend des études à l'université Wesleyenne, puis devient comédien et metteur en scène. À quarante ans, il se tourne vers l'écriture.
Son premier suspense, L'Héritage Scarlatti, publié en 1971, est immédiatement un succès et l'impose comme le maître du roman d'espionnage. Depuis, il a publié une série de romans qui sont autant de chefs-d'œuvre du genre.
Avant sa mort, il vivait dans le Connecticut avec sa femme. Grand voyageur, il aimait aussi séjourner dans les capitales de la vieille Europe où se situent nombre de ses intrigues. Il est décédé en 2001 à l'âge de 73 ans.
Il a écrit 26 romans d'espionnage et vendu 210 millions de livres de par le monde. Ses livres ont été traduits dans 32 langues différentes.
Robert Ludlum est décédé en 2001, mais l'exploitation commerciale de son nom, très porteuse, s'est poursuivie après son décès. Au départ, Gayle Lynds s'est chargée de récupérer, d'achever et de mettre au goût du jour des manuscrits non encore publiés de l'auteur. Puis, face à la raréfaction des manuscrits ou des synopsis exploitables, les romans posthumes de Robert Ludlum ne lui doivent rien du tout et paraissent désormais avec son nom en guise d'enseigne.


Ses propres romans sont donc (à raison d'un roman par an environ, certains sous un de ses pseudonymes):
1971 : L'Héritage Scarlatti (The Scarlatti Inheritance), Robert Laffont, coll. « Best-sellers », 1985
1972 : Le Week-End Osterman (The Osterman Weekend), Robert Laffont, coll. « Best-sellers », 1983
 1973 : Une invitation pour Matlock (The Matlock Paper), Robert Laffont, coll. « Best-sellers », 1987
1973 : La Conspiration Trevayne (Trevayne), Robert Laffont, coll. « Best-sellers », 1997
1974 : Le Secret Halidon (The Cry of Halidon), Robert Laffont, coll. « Best-sellers », 1998
1975 : L'Échange Rhinemann (The Rhinemann Exchange), Robert Laffont, coll. « Best-sellers », 1990
1975 : Sur la route de Gandolfo (The Road to Gandolfo), Robert Laffont, coll. « Best-sellers », 1988
1976 : Le Duel des gémeaux (The Gemini Contenders), Robert Laffont, coll. « Best-sellers », 1994
1977 : Le Manuscrit Chancellor (The Chancellor Manuscript), Robert Laffont, coll. « Best-sellers », 1992
1978 : Le Pacte Holcroft (The Holcroft Convenant), Robert Laffont, coll. « Best-sellers », 1986
1979 : Le Cercle bleu des Matarèse (The Matarese Circle), Robert Laffont, coll. « Best-sellers », 1983
1980 : La Mémoire dans la peau (The Bourne Identity), Robert Laffont, coll. « Best-sellers », 1980
1982 : La Mosaïque Parsifal (The Parsifal Mosaic), Robert Laffont, coll. « Best-sellers », 1982
1984 : La Progression Aquitaine (The Aquitaine Progression), Robert Laffont, coll. « Best-sellers », 1984
1987 : La Mort dans la peau (The Bourne Supremacy), Robert Laffont, coll. « Best-sellers », 1986
1988 : L'Agenda Icare (The Icarus Agenda), Robert Laffont, coll. « Best-sellers », 1989
1990 : La Vengeance dans la peau (The Bourne Ultimatum), Robert Laffont, coll. « Best-sellers », 1991
1992 : La Route d'Omaha (The Road to Omaha), Robert Laffont, coll. « Best-sellers », 1993
1993 : L'Illusion Scorpio (The Scorpio Illusion), Robert Laffont, coll. « Best-sellers », 1995
1995 : Les Veilleurs de l'apocalypse (The Apocalypse Watch), Robert Laffont, coll. « Best-sellers », 1996
1997 : Le Complot des Matarèse (The Matarese Countdown), Grasset, coll. « Thriller », 1999
2000 : La Trahison Prométhée (The Prometheus Deception), Grasset, coll. « Thriller », 2001
2002 : La Directive Janson (The Janson Directive), Grasset, coll. « Thriller », 2005
  

Une adaptation cinématographique de la série Jason Bourne a vu le jour :
    La Mémoire dans la peau est sorti en France le 25 septembre 2002.
    La Mort dans la peau est sorti en France le 8 septembre 2004.
    La Vengeance dans la peau est sorti en France le 12 septembre 2007.
    Jason Bourne : L'Héritage est sorti le 19 septembre 2012.
    Jason Bourne de Paul Greengrass est sorti le 29 juillet 2016.

D'autres films sont tirés des romans:

Le Week-End Osterman (par Sam Peckinpah) et L'Échange Rhinemann.

En 1985, John Frankenheimer adapte Le Pacte Holcroft avec Michael Caine dans le rôle principal.

Il existe également un feuilleton télévisé (en 2 parties) fait à partir de La Mémoire dans la peau et mettant en vedette Richard Chamberlain dans le role de Bourne et Jacklyn Smith (ex drole de dame) dans celui de Mary st jacques.

J'ai découvert Ludlum avec La mémoire dans la peau, à la bibliothèque municipale. Quittant le rayon des Fleuves noirs espionnage je trouvais ce plus gros livre dont le résumé m'attira. En voici le pitch (en tout cas le début pour ne pas spoiler ceux qui voudraient le découvrir):

La mémoire dans la peau:

Un homme est retrouvé grièvement blessé au large de Marseille. Soigné par un médecin, il se révèle amnésique, mais son corps montre des traces de chirurgie esthétique. Il décide de découvrir son identité en partant des indications trouvées dans un micro-film implanté sous sa peau. Bourne découvre peu à peu ses talents : il connaît plusieurs langues étrangères, sait se battre et possède une grande capacité à se travestir et assumer des rôles.
À Zurich, il se rend dans une banque où il a accès à un compte en banque très bien fourni. Poursuivi par de mystérieux tueurs à la solde de Carlos, un tueur à gages mondialement réputé, il rencontre la femme qui deviendra sa complice et son amante, une experte canadienne en finances internationales nommée Marie Saint-Jacques. Ensemble, ils fuient pour Paris, où Bourne croit qu'il trouvera une réponse à sa quête.
Les confrontations vécues par Bourne alertent la CIA, plus précisément les membres de Treadstone 71, une branche clandestine qui s'est donné pour but de détruire Carlos...

Ludlum écrira 2 suites à ce roman, moins intéressante à mon sens, le mystère de l'identité de Bourne n'existant plus. L'adaptation au cinéma est réussi, bien que s'écartant un peu du roman. L'adaptation télé avec Richard Chamberlain est plus proche du roman mais moins efficace et un peu ancienne maintenant.

Bourne n'est pas la seule réussite de Ludlum. J'ai également bien apprécié:

La mosaïque Parsifal:

Michael Havelock est un agent secret au service des États-Unis. Au début du roman, il assiste à l'exécution d'une femme, sa partenaire de missions et l'amour de sa vie, Jenna Karras. Alors que se déroule l'exécution sur une plage située sur la Costa Brava, le lecteur apprend que Karras est un agent double travaillant pour les Soviétiques. Pire, elle appartient à un réseau qui entretient le terrorisme mondial.
Après cette opération, Havelock quitte les Opérations consulaires, une branche du Département d'État des États-Unis (le ministère des Affaires étrangères américain), et voyage dans différentes capitales européennes. Il veut les visiter en plein jour, lui qui les a surtout vues de nuit lors des différentes missions pendant les 16 dernières années. À Athènes, Pyotr Rostov, un des principaux officiers du KGB, lui tend un piège pour l'obliger à discuter. Pendant la discussion, orageuse, Rostov nie que Karras ait été à la solde du KGB, mais Havelock ne peut le croire. Plus tard, à Rome, il voit Jenna dans une gare. Elle s'enfuit, effrayée, alors que lui tente de la rattraper.
Quelque temps après, il prend conscience qu'il a été trahi par ses supérieurs, des personnes influentes du gouvernement fédéral américain. Il prend contact avec un ancien collègue travaillant aux opérations consulaires, menaçant de révéler diverses opérations américaines en Europe s'il n'obtient pas des réponses convaincantes à ses questions. Également, il entame ses recherches pour retrouver Jenna à travers différents pays.

Le cercle bleu des Matarèses:

Deux vieux agents secrets, exceptionnels, se détestent mortellement. L'un des deux découvre un complot qui menace l'équilibre géopolitique mondial. Décidé à arrêter les menées des Matarèse et ne sachant à qui se fier, il décide de faire équipe avec son ennemi mortel.

La directive Janson:

Paul Janson est un ancien Navy SEAL et également ancien agent secret pour les Opérations consulaires. Il est hanté par ses souvenirs du Vietnam où son commandant était un psychopathe qui torturait et contre qui il s'est soulevé en emportant avec lui les preuves de ses crimes. Il est aujourd'hui consultant en sécurité d'entreprise tant demandé qu'il peut se permettre de choisir ses contrats.
Alors qu'il attendait son avion, Janson est approché par une femme mystérieuse qui lui demande de sauver son patron : Peter Novak prix Nobel de la paix et milliardaire philanthrope. Ce dernier a été enlevé par un groupe révolutionnaire qui menace de l'exécuter.
Pour payer sa dette de guerre, Janson accepte la mission et, lorsque les choses tournent mal, le gouvernement américain lui fait porter la responsabilité et le déclare, par directive, au-delà de récupération.
Condamné par ses anciens collègue, Janson doit découvrir qui veut lui faire porter la responsabilité de la mort de Novak, découvrir le lien avec les meurtres d'hommes politiques américains et une étrange conspiration qui menace l'ordre mondial.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :