Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

King Stephen: Misery

misery

L'histoire: Quand Paul Sheldon, romancier à succès, apprend que l'étrange Annie Wilkes l'a sauvé de l'épave de sa voiture, il lui en est profondément reconnaissant. Pas pour longtemps. Cloué dans son lit, les jambes en miettes, il comprend très vite que l'élan de l'infirmière n'était pas exactement altruiste. En le ramenant chez elle, en le soignant, elle s'octroyait son écrivain préféré pour elle toute seule, elle avait bien l'intention de le garder pour qu'il écrive un nouveau roman, un roman pour elle. Coûte que coûte, Paul Sheldon doit faire renaître son héroïne récurrente, Misery Chastain, morte à la fin de l'épisode précédente. La vie de Paul en dépend.

 

Mon avis:  Un livre lu il y a un certain nombre d'années (paru en 97) mais qui fait partie des livres qui me laissent un excellent souvenir. La base de l'histoire c'est le sort de Paul Sheldon, retenu dans une maison isolée par une détraquée prête à lui faire subir les pires sévices s'il refuse de lui écrire la suite des aventures de son personnage préféré: Misery Chastain. Cette partie de l'hisoire seule est déjà un bon sujet de livre, de film (dont l'adaptation de ce roman) ou d'un épisode de série TV policière (toutes les séries mettant en scène des tueurs en série par exemple comme "Esprit Criminel", "Profiler" ...etc). Mais d'autres thèmes tout aussi intéressants sont abordés dans le roman. Le choix de l'écrivain entre la facilité (les aventures de Misery, littérature "de gare" vites écrites et à succès) plutot qu'un roman plus aboutit mais dur à écrire et plus confidentiel. L'addiction aux "séries" (qu'on peut entendre comme séries de romans ou série télévisée) quand on s'attache à un personnage fictif au point de presque le considérer comme vivant et vivre une partie de sa vie à travers lui. Et l'inspiration de l'écrivain: ici Paul Sheldon qui se trouvait dans une période de doute sans inspiration va devoir retrouver la mécanique de l'écriture s'il veut sauver sa vie.

Un mélange des genres donc mais un excellent mélange, très bien dosé. Et comme King est qualifié de "maitre de l'horreur" la partie "Survival" où Sheldon va devoir survivre et essayer de s'échapper est très bien décrite, un peu gore parfois mais surtout effrayante tant elle est présentée comme plausible.

Un excellent livre, à reserver toutefois aux lecteurs n'ayant pas tendance aux cauchemards et à conseiller/déconseiller aux gens cloués au lit (suivant qu'ils auront envi de se plonger dans la peau de Sheldon ou au contraire seront trop angoissés par l'analogie) 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Dominique 05/11/2011 10:17



Bonjour,


J'ai ce livre dans ma liste à lire. J'ai déjà lu "Brume" et beaucoup apprécié surtout le style de Stephen King, le rythme de l'histoire. Là, pour "Misery" vous me faites un peu
peur avec ces commentaires, un peu gore. Allez je me lance on verra bien. Cdt.



Bruno19 06/11/2011 17:23



J'espère qu'il vous plaira, le "gore" n'étant qu'un petit élèment de l'histoire.



Oncle Paul 03/10/2011 20:00



Bo,jour


J'ai également un excellent souvenir de ce roman même si le début est un peu statique. Mais peu à peu l'angoisse instillée par Stephen King prend le lecteur et celuicè se trouve lui-même dans la
peau de Sheldon et on se demande quelle va être l'issue.


Amicalement