Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

les emissions jeunesses 1 jour 1 émission jeunesse article 2

Ici pas de série animée, de dessin animé ou autre programme spécialisé, mais bien les émissions jeunesse phare des décennies 70-80 qui occupaient l'écran les après-midi sans école, c'est à dire le mercredi et le samedi (oui à l'époque on ne faisait pas de semaine de 4 jours, on allait en classe le samedi matin en primaire et on se reposait le mercredi alors qu'au collège on travaillait le mercredi matin et on se reposait le samedi...

SAMEDI EST A VOUS

L'émission SAMEDI EST A VOUS est née en septembre 1973.
Produite par Guy LUX et présentée par Bernard GOLAY, l'émission qui passait tous les samedis, sur la 1ère chaîne, de14h30 à 18h50, invitait les téléspectateurs à appeler SVP 11-11 (on n'était pas aux numéros à 10 chiffres et encore moins aux 06) où officiait Roger LAGO pour choisir leurs séries préférées ou les émissions qu'ils aimeraient revoir. Il est à noter que de 12h50 à 13H00, ils avaient un aperçu des émissions proposées et pouvaient commencer à voter.


A l'origine, l'émission comprenait les rubriques suivantes, « à la carte»  (en fonction des votes donc):
Western-aventure ; Policier-mystère ; Jeu de l'histoire-stop (cinéma historique) ; Burlesque américain ; Pour les jeunes ; Les animaux ; Dessins animés ; Une histoire racontée aux enfants ; Séquence musicale ; Les grands moments de la télévision ; Les grands moments du cinéma ; Les grands moments du sport ; Les grands moments de l'actualité. Le tout affiché sur un tableau (pas encore informatique)


Les téléspectateurs choisissaient aussi leur chanteur préféré. Les dix premiers nommés interprétaient chacun une chanson, entre deux séquences.
L'émission connut rapidement un grand succès, les séries prenant une part de plus en plus importante, au détriment des autres rubriques. Parmi les séries proposées, citons MISSION IMPOSSIBLE, AUX FRONTIERES DU POSSIBLE, VIDOCQ, LES ÉVASIONS CÉLÈBRES, SCHULMEISTER ESPION DE L'EMPEREUR, AMICALEMENT VOTRE, LES INCORRUPTIBLES, L'HOMME DE FER, FLIPPER LE DAUPHIN, AU NOM DE LA LOI, RANCH L, ou encore LES FAUCHEURS DE MARGUERITES (sur les débuts de l'aviation).

Bernard GOLAY partageait la présentation avec la marionnette NESTOR et son ventriloque.


En 1975, avec la création de TF1, SAMEDI EST A VOUS devint LA UNE EST A VOUS (quel changement!!) , toujours fondée sur le même principe et toujours présentée par Bernard GOLAY mais avec des rubriques rénovées :
AVENTURES : KUNG FU / LES MYSTÈRES DE L'OUEST / OPÉRATION VOL
FANTASTIQUE : LE PRISONNIER / LES ENVAHISSEURS / L'IMMORTEL
DESSINS ANIMES : TITI ET GROSMINET/ LE PRINCE SAPHIR / VICTOR ET HORACE
POLICIERS : L'AVENTURIER / CANNON / SAM CADE
POUR LES JEUNES : ANNA ET LE ROI / PRIMUS / LES CHEVALIERS DU CIEL
WESTERNS: GUNSMOKE (LE JUSTICIER) / CHAPARRAL / LA GRANDE VALLÉE
VARIÉTÉS : Des vedettes et « La Première chance », avec 3 espoirs de la chanson.


Le jeu TELE-FIDELITE : au cours de ce jeu, étaient présentées des séquences d'émissions déjà diffusées sur TF1. Lorsque l'extrait s'arrêtait sur une image, les téléspectateurs devaient se souvenir de la suite de la séquence et téléphoner au SVP 11-11. On pouvait gagner de l'argent ou un téléviseur portable (de l'époque avec un écran cathodique et un poids conséquent mais c'était top...).
Les rubriques évoluèrent sensiblement par la suite et virent l'émergence de nouvelles séries dont COSMOS 99 (on en reparlera) ou encore CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR (principalement la période Tara King).



L'ILE AUX ENFANTS:
Jean-Louis Guillaud, président de la troisième chaîne de l'ORTF, d'adapter et de traduire pour la télévision française l'émission américaine Sésame street (Bonjour Sésame) pour la rentrée 1974. Ce programme doit être diffusé, suivi d'un documentaire animalier (réalisé par Pascale Breugnot) dans une émission quotidienne d'une durée de 20 minutes. Pour compléter quatre minutes de programme, il doit trouver rapidement une idée originale.
Il s'entoure d'une petite équipe de collaborateurs, dont Yves Brunier, et crée l'île aux enfants.
Christophe Izard s'occupe du concept de l'émission tandis que Yves Brunier crée la marionnette de Casimir. Casimir naît de ce travail d'équipe.


Le concept de l'émission s'adresse au départ aux enfants qui doivent affronter le passage délicat entre la maternelle et l'école primaire. Le personnage principal devait donner confiance aux enfants dans son approche des petits soucis et bonheurs quotidiens.


Casimir, jeune dinosaure à la peau orange, vit sur une île merveilleuse peuplée d'enfants joyeux (au temps des rires et des chants, des monstres gentils, oui c'est un paradis...) et apprend la vie auprès de ses amis humains. Il y a François, l'étudiant, avec ses chemises à carreaux, ses livres et ses ballons, Julie et son kiosque rempli de jouets et de bonbons, Mr Du Snob, tout en élégance et en loufoquerie, Mr Emile, le facteur de l'île toujours jovial.

Viendront ensuite l'énergique Mlle Futaie et sa fameuse poignée de main, Léonard le renard, qui a élu domicile dans la malle de Casimir, et son cousin tout vert Hippolyte, un peu naïf et très gentil. Et enfin, le seul “méchant” de l'île, avec ses stratagèmes qui se retournent toujours contre lui, Mr Travling, l'impresario décidé à mettre Casimir dans une cage pour le montrer comme une bête de foire sur toutes les scènes du monde.

 

Au fil des épisodes, le jeune téléspectateur partage la vie quotidienne des habitants de l'île, les aventures heureuses ou les petites mésaventures, il peut s'identifier à Casimir, qui n'est pas toujours sage comme une image, mais souvent têtu, caractériel et très farceur.

A la rentrée 1976, L'île aux enfants, qui jusque là côtoyait Bonjour Sésame au sein d'un même programme, devient une émission à part entière, qui dure 20 minutes. Cette émission, de production 100% française, est travaillée avec une vraie démarche pédagogique. De nouveaux personnages apparaissent dans l'île, et des petites séquences éducatives, créées spécialement pour l'émission, ponctuent le programme.

A vocation éducative ou ludique elles sont toutes originales, toutes exceptionnelles : Albert et Barnabé, Antivol, Gribouille, La linéa, la Noiraude, Pinkie Pou...

 

En mai 1980, pour la millième émission, l'île aux enfants s'offre un nouveau look en s'étoffant de 2 nouveaux décors et 6 nouveaux personnages. Cette arrivée massive de nouvelles têtes désarme un peu les jeunes téléspectateurs qui étaient habitués au petit cocon familial de l'île et l’émission perd un peu de son charme... ou peut-être est-ce simplement que ses premiers téléspectateurs, ceux qui étaient habitués à la première distribution, ont grandi et laissent leur place à une nouvelle génération d'enfants...
Cette nouvelle formule se prolongera encore avec succès jusqu'en 1982.


C'est à la suite de l'ile aux enfants, en septembre 1982 qu'apparait le village dans les nuages sur l'antenne de TF1. Un nouveau programme jeunesse proposé par Christophe Izard et toute son équipe
L'émission relate les aventures d'une famille d'extra-terrestre appelée " les Zabars ".
Les zabars sont des créatures venues d'une planète lointaine Artas. A bord de leur vaisseau ils parcourent l'espace. Pendant ce parcours, leur vaisseau spatial subit une panne technique, juste au moment même où une météorite se dirige sur eux, ils ont alors à peine le temps de prendre leur soucoupe de secours le spatioglob, et de s'échapper...
Arrivés à proximité de la terre et contraint de s’arrêter sur le premier nuage qui se trouve sur leur chemin, le pilote Tirok découvre au milieu des nuages un drôle de village. Celui ci a non seulement l'étrange particularité d'être perché au dessus de la Terre, mais en plus, il se trouve habité par deux vieux Terriens. Oscar Paterne l'ancien garde-champêtre du village et Emilien Duboeuf ancien berger.


LES VISITEURS DU MERCREDI
Créés en 1975, un peu plus de 2 ans après le passage au mercredi du jour de congé des écoliers (auparavant le jeudi), et disparue en 1982.

1975, c'est l'année de l'éclatement de L'ORTF. Le 5 janvier en effet, la société d'état qui regroupait les 3 chaînes de télévision ainsi que la radio publique, est divisée en plusieurs structures indépendantes, donnant ainsi naissance à TF1, Antenne2 et FR3.
Christophe Izard, qui travaillait sur la troisième chaîne, suit Jean-Louis Guillaud sur TF1 et y devient responsable des programmes jeunesse.
Il lance rapidement, avec son équipe (dont une partie travaille déjà sur "l'Île aux Enfants") une nouveauté pour l'époque : une émission pour enfants couvrant tout le mercredi après-midi, regroupant des activités ludiques et éducatives, des séquences animalières, de l'actualité, des variétés, des séries et des dessins animés... tout cela réparti en rubriques destinées aux "six-dix ans", aux "dix-quinze ans", ou aux plus vieux.


Les premiers animateurs sont des marionnettes : Brok et Chnok (des extraterrestres évolués, verts), et Pile et Glou (des extraterrestres des cavernes, oranges) . Il n'y a pas de plateau, sauf pour la séquence "Le club" et "Les infos". Le sport est en direct depuis un lieu extérieur.


Soizic Corne et Patrick Sabatier arrivent septembre 1976. Jusque là, plusieurs présentateurs s'étaient succédé (notamment Claude Ruben, qui co-présentera l'émission avec eux pendant encore plusieurs mois).

Des rubriques variées permettent de retrouver occasionnellement Gilles Arthur, Garcimore, Michel Chevalet, Claude Villers, Greg, Paul-Emile Victor, Pierre Barbizet,...


Les marionnettes Sibor et Bora (roses) arrivent en 1978, Marc Menant en 1979, Nicolas Hulot (bien avant Ushuhaia et le ministère de l'écologie!) et François Diwo en 1980. Patrick Sabatier part en 1980 pour une autre carrière télévisuelle plus adulte, Soizic Corne l'année d'après. La dernière année, arrivent Henri Dès, Mariane Anska, Claude Gendrot et les marionnettes Misscat et Flagada. Les seuls animateurs ayant connu toute l'épopée sont Claude Pierrard ("les infos", un JT pour les jeunes), et Jacques Trémolin.


Parmi les séquences, on relève beaucoup de séries éducatives ("La vie en toi", "Mission spatiale-santé", "La petite science / Epsilon", "Le tableau bleu", "Histoires d'animaux",...), beaucoup de sport ("Vive le sport", "Ça c'est du sport",...), de cinéma (notamment des sujets sur les effets spéciaux), de chansons ("Le point chaud", "Studio 3", de nombreux clips), de jeux, de bricolages et d'humour ("Les Poï-Poï", "Déclic",...).


Sur le plateau, il y a à partir de 1976 de vrais enfants qui jouent, bouquinent, écoutent et participent aux activités, au milieu d'un décor coloré.
Très importante, la séquence courrier (qui revêt différentes formes selon les années), permet de faire le lien avec les jeunes téléspectateurs. Sibor et Bora lisent les poèmes et montrent les dessins reçus.


La richesse des "Visiteurs", c'est aussi ses dessins animés : toute la ménagerie Hanna-Barbera (Scoubidou, Hong Kong Fou Fou, Mumbly, Les comètes, Samson et Goliath, Les fous du volant, etc), Bunny et ses amis, Barbapapa, Caliméro, entre autres, diffusés dans la séquence "la parade des dessins animés", puis dans les années 80, des sagas comme la Bataille des Planètes, Capitaine Flam, (on en reparlera)  Rémi, Heidi,...
Sans oublier les grandes séries et feuilletons : La pierre blanche, Rintintin, Belle et Sébastien, Flipper, Corsaires et flibustiers, Prince Noir, Krempoli, Elephant Boy, Woobinda, L'autobus à impériale, Poly à Venise, Davy Crockett, Le Robinson Suisse, La main rouge, Follyfoot, La compagnie de la mouette bleue, Matt et Jenny,...
Pendant plusieurs années, les Visiteurs du Mercredi ne rencontrent guère de concurrence (malgré quelques initiatives intéressantes – mais Antenne 2 ne se dotera en fait d'une véritable unité jeunesse qu'en 1978). À partir de 1978/79, l'émission accuse le coup de la création de Récré A2 et ferme boutique en juin 1982. On la remplacera par "Mercre dis-moi tout" et "Les pieds au mur" en 82/83, puis par "Vitamine" (1983).


A partir du mois de décembre avec les vacances de Noël arrivaient " les visiteurs de Noël".

Cette émission était diffusée les après-midi durant ces vacances tant attendues ... l'émission était totalement dans l' esprit des visiteurs du mercredi.


Le tout entrecoupés de divers sketches avec les comédiens Récho et Frigo ( joués par Pierre et Marc Jolivet devenus respectivement réalisateur de cinéma et comique de one man show )


CROQUE VACANCES:
En 1973, CLAUDE PIERRARD se retrouve à la rédaction nationale de la 3ème chaîne de l'ORTF qui vient de naître. Il y exerce les fonctions de présentateur du journal INTER 3, de chargé des relations avec les stations régionales et de chef d'édition. En 74, il co-présente la grande soirée électorale des présidentielles, aux côtés notamment de Michel Denisot (déjà là) et Régis Faucon.


Quand l'ORTF se scinde en 3 chaînes indépendantes, en 1975, il vient sur TF1 et présente le 13 heures, en alternance avec Yves Mourousi et Michel Denisot, venus de la 3è chaîne en même temps que lui, mais aussi le 23 heures. Il restera présentateur du J.T jusqu'en 1978. Il crée en parallèle le 1er journal télévisé pour les jeunes, les "Infos" dans les "Visiteurs du mercredi" (cf précédemment).


Dès 1975, Eliane Victor lui confie les programmes jeunesse des vacances, mélange de dessins animés, séries, documentaires et infos. Les débuts sont spartiates puisque les lancements sont faites à partir de la cabine des speakerines. Il créera dès 1979 "Acilion et sa bande", l'ancêtre de Croque Vacances. avec à ses cotés une marionnette de mousse redessinée électroniquement, une innovation à cette époque


Le 11 février 1980 a lieu la 1ère émission de CROQUE VACANCES, succès immédiat puisqu'il avoue recevoir 3000 lettres de fans par jour. Là encore il co-présente avec une marionnette, le lapin Isidore qui sera ensuite rejoint par sa cousine Clémentine.

Son but est de créer une émission qui sortirait du diptyque sans cesse exploité "séries + dessins animés" alors il intègre des séquences de bricolage ou des reportages qui enrichissent le programme. A l'époque de Croque Vacances, on ne regardait pas idiotement la télévision!!!
Mais, en 1987, TF1 est privatisée et Dorothée est nommée responsable des programmes jeunesse de TF1. Ses mentors, Jean Luc Azoulay et Claude Berda, décident de tout changer mais de garder Claude et son émission à une condition: qu'1 chanson sur 2 dans "Croque vacances" soit de Dorothée! Claude refuse et démissionne de TF1. Croque vacances se termine alors le 05 septembre 1987

 

RÉCRÉ A2
Cette grande émission jeunesse est crée en juillet 1978 par Jacqueline Joubert . Il s'agissait pour elle de constituer une équipe de jeunes artistes qui feraient office de grands frères et sœurs auxquels les téléspectateurs pourraient s'identifier.

Au départ, l'émission ne devait être qu'estivale. Le 3 juillet 1978 est diffusée la première émission présentée par Dorothée, Gérard Chambre et Fabrice. Rencontrant un grand succès (y compris pour un anime japonais que Antenne 2 hésitait à diffuser: Goldorak) , l'émission est reconduite à la rentrée de septembre 1978, tous les jours de la semaine sur Antenne 2 pendant 10 ans.

Récré A2 était diffusée les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 17 h 30 à 18 h 30, puis de 17 h à 18 h, le mercredi après-midi de 15 h à 17 h, le samedi de 9 h à 11 h (à partir de 1986) et le dimanche entre 10 h et 11 h (de 1984 à 1987).

Au fil des saisons, l'équipe d'animateurs s'agrandit et de nombreuses personnalités de la télévision ou issues du milieu du théâtre viennent étoffer l'équipe.

Ainsi, on peut voir se succéder notamment William Leymergie, Patrick Simpson-Jones, Jean-Jacques Chardeau, Ariane Gil, Cabu, Isabelle Arrignon, Pierre Jacquemont, Daniel Depenne, Ariane Carletti, Jacqueline Vauclair, Jean Martin, Alain Chaufour, Jacky, Zabou Breitman, Jean Lacroix, Elfie, Valérie Maurice, François Corbier, Julie Bataille, Véronique Baudoin, Luq Hamet, Marie Dauphin, Charlotte Kady et Bertrand Boucheroy.

Certains de ces animateurs sont déjà connus (comme Cabu dessinateur satiriste), d'autres vont devenir plus célèbre ensuite (comme Zabou Breitman, actrice et réalisatrice, Valerie Maurice à la météo, Charlotte Kady actrice) et une de ces éphémères vedettes va même avoir un destin singulier: la jeune Elfie qui accompagnait le personnage canin Doggy Dog et interpréta le générique de Tom Sawyer (Tom Sawyer c'est l'amérique, le symbole de la liberté...),

partie vivre aux Etats unis, y eut un fils, divorça, se retrouva sans emploi et monta une boulangerie-patisserie à Hollywood qui peina à démarrer... elle participa alors à une nouvelle émission Cupcake War, l'emporta et devint le fournisseur des studio voisins et de leurs vedettes (swartzy, ron howard...)... étonnant non?


Des intervenants récurrents participaient aussi à l'aventure comme Gérard Majax, Gaston Cassez (Doggy Dog), Chantal Goya, Fabrice, Henri Dès, Jacqueline Joubert elle-même et son fils Antoine de Caunes qui présentait des chroniques « jeux vidéo » avec Dorothée (et signa les paroles de quelques versions françaises de dessins animés sous le pseudo de Paul Persavon)...

Mais Dorothée va s'imposer dès le départ comme la vedette de l'émission et très vite elle enregistre les principaux génériques de l'émission ainsi que ceux de certaines séries (comme Les schtroumpfs par exemple).

L'émission était innovante en matière de dessin animé et a rencontré un immense succès notamment grâce à la diffusion de dessins animés japonais comme Goldorak, Candy, Albator, Cobra ou Lady Oscar, mais Jacqueline Joubert a également beaucoup contribué au développement de la production de dessins animés français pour Récré A2 comme Clémentine ou Les Mondes engloutis et a aussi participé à des coproductions comme Les Mystérieuses Cités d'or ou Yakari. Une autre part des dessins animés diffusés était américaine comme Les Schtroumpfs ou Les Maîtres de l'univers.

 

En 1985 Dorothée propose pour la première fois en France une émission jeunesse le matin ( Récré A2 matin) dans les studio de Télématin produits par un certain...william Leymergie!  et devient pour le coup productrice.
Elle poursuit avec succès sa carrière de chanteuse entamée depuis 1980 , qui s'articule surtout ( mais pas uniquement) autour de chansons de génériques TV et de reprises de chansons traditionnelles Françaises. Elle a déjà vendu 9 millions de disques en 1986. La même année, RÉCRÉ A2 obtient le 7 d'Or de la meilleure émission jeunesse.

Dorothée a réussit l 'exploit de concilier les faveurs du public et de la profession.
Même si à l'antenne Dorothée semble piloter l'émission , il n'en est rien: c'est toujours Jacqueline Joubert qui dirige , négocie , choisit les programmes ...et les animateurs .

A partir de 1984 , Jacqueline donne une importance croissante à Marie Dauphin , à tel point qu'on suppute qu'elle serait une possible remplaçante de Dorothée... Mais grâce à Récré A2 , Dorothée est devenu une immense star qui suscite la convoitise de chaînes privées pour l'avoir auprès d'elles. Et c'est TF1 qui réussit en 1987 à la séparer de Jacqueline Joubert , sa " seconde maman " pour l'enrôler sur la chaîne fraîchement privatisée par la droite.

Se sentant " trahie ", Jacqueline Joubert licencie Dorothée du jour au lendemain ; mais Récré A2 ne résiste pas longtemps au départ de la star et ferme ses portes définitivement en 1988. Marie Dauphin n'avait décidément pas les épaules assez larges pour porter la couronne de la Reine Dorothée...

Pour la nostalgie les programmes de Récré A2 au fil du temps (je reviendrai plus en détail sur certains prochainement) par ordre alphabétique de titre suivis de leurs dates de diffusion:

Des animes et dessins-animés et marionnettes:

Albator, le corsaire de l'espace (07/01/1980) contre les sylvidres
Albator 84 (12/01/1984) qui était la première série et fut diffusé après la deuxième en france
Bibifoc (03/10/1985) Bibi bibibifoc sur la banquise t'es l'roi des phoques
Bionic Six
Boule et Bill (04/03/1982) Boule c'est le garçon, Bill le cocker!
Candy (18/09/1978) elle rêve et elle imagine, tous les soirs en s'endormant que le petit prince...
Casper le gentil fantôme (1978)
Chapi Chapo (1983) bilibio, chapo chapi bilibi
Clémentine (02/10/1985)
Cobra (09/09/1985) et son psycho gun greffé à la place de son bras
Cosmocats (10/09/1986) Cosmo Cosmo Cosmo CATSSSS
Le Croque-Monstres Show (1983).. c'est des vialins pas beau...
Les devinettes d'Epinal (1983)
Émilie (1979)
L'Empire des Cinq (16/10/1985) 5 frères qui combataient les Llolgors dans leur robot
Les Ewoks (07/01/1987) sortis de Star Wars
Les Aventures des Galaxy Rangers (09/09/1987) des redresseurs de tords bionique et intergalactiques
Georges de la jungle (06/10/1982) un tarzan trash
Goldorak (03/07/1978) Grendizer rebaptisé
L'île au trésor
Jane de la jungle (13/09/1982) la version féminine de Tarzan
Johan & Pirlouit (10/10/1984) qui rencontrèrent les schtroumfs les premiers
Judo Boy (1987) le jeune judoka au judogi rouge
Kum Kum (08/07/1982)
Lady Oscar (08/09/1986) le chevalier d'éon revu en Manga
Les Maîtres de l'univers (06/01/1984) Par le pouvoir du crane ancestral
Mamemo (01/07/1975)
Méthanie (17/02/1982)
Mimi Cracra .. L'eau elle aime ça
Mio Mao (16/04/1979)
Les Mondes engloutis (17/09/1985)
Les Mystérieuses Cités d'or (28/09/1983) Esteban, Zia, Tao les cités d'or
Pac-Man (10/09/1984) générique chanté par William Leymergie!
Papivole (13/07/1978)
Les Petites Canailles
Pimpa5
Les Poupies (11/09/1985)
Quick et Flupke adaptation de la série de BD d'Hergé (1982)
Rexie (juin 1981)
Les Schtroumpfs (27/12/1982) les petits lutins bleus pourchassés par Gargamel et Azrael
Le Secret des Sélénites (1985)
She-Ra, la princesse du pouvoir (24/01/1986) le spin-off des maitres de l'univers
Sherlock Holmes (1986)
Sophie la sorcière (1979)
Le sourire du dragon (24/12/1986)
Tarzan, seigneur de la jungle (04/1981)
Tchaou et Grodo
Tom Sawyer (13/12/1982) c'est l'amerique...
Le Tour du monde en 80 jours (08/1983)
Transformers (1987)
Le Voyage fantastique de Ty et Uan (10/09/1986)
Wattoo-Wattoo (06/07/1978) un oiseau bleu (non pas la poste!)
Yakari (13/09/1983) le jeune indien

et aussi des séries ou feuilletons comme on disait alors:

Barrières (20/03/1982)
Dick le rebelle (11/12/1981) le brigand Dick Turpin contre les riches anglais
Harold Lloyd's World of Comedy Time-life films, 1974
Heidi (1982) petite fille des montagnes
Monsieur Merlin (4/02/1983) Hey mr Merlin, sorcier magicien...
Les problèmes du Professeur Poppers (07/08/1978)
Silas (14/10/1983)
Spectreman (6/07/1982) Sans cesse il traque la pollution qui attaque, les hommes singe qui contre attaquent
San Ku Kaï (15/09/1979)
X-Or (26/10/1983)..le sherif, sherif de l'espace. Son domaine c'est notre galaxie..
Zora la rousse (9/01/1981) ton lit est fait de mousse et tu dors à la belle étoile...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :