Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Don Pendleton: 1 jour 1 auteur article 12

Don Pendleton: 1 jour 1 auteur article 12

Don Pendleton, (1927-1995) , est un écrivain américain prolifique, spécialisé dans le roman policier.
Pendleton sert dans la marine américaine durant la Seconde Guerre mondiale. Il est démobilisé en novembre 1947. Il reprend toutefois du service en 1952 durant la Guerre de Corée, où il sert jusqu'en 1954.
Il travaille ensuite en tant que salarié de la Southern Pacific Railroad de 1954 à 1957, date à laquelle il devient contrôleur aérien de la Federal Aviation Administration.
Dans les années 1960, il est à l'emploi de la société Martin Marietta où il œuvre au sein du programme Missile Titan.
Par la suite, il est nommé administrateur à la NASA lors des missions Apollo.
On note aussi qu'il a travaillé sur le programme de transporteur aérien C-5 Galaxy.


En littérature, sous le pseudonyme de Stephan Gregory, il publie son premier roman, Frame Up, en 1960.
Il signe ensuite Don Pendleton plus de 80 romans qui abordent « des genres variés : romance (The Huntress, 1966), science-fiction (Cataclysm, 1969 et The Godmakers, 1970), essai sur la sexualité (The Thruth about Sex, 1969) et roman noir, avec une cinquantaine de titres ».
Il reste surtout connu pour avoir publié, à partir de 1969, une série policière dont le héros est Mack Bolan, surnommé L'Exécuteur. La série compte une quarantaine de titres.
Il a également écrit les six romans de la série Joe Copp, Private Eye, les romans de la série Ashton Ford, Psychic Detective, ainsi que d'autres ouvrages.
Outre Stephan Gregory, il a aussi publié sous le pseudonyme de Dan Britain.

Je ne me souvient pas réellement où j'ai trouvé mon premier roman de la série, mais j'ai lu quasiment l'intégralité des 50 premiers numéros:

Mack Bolan est un tireur d'élite pendant la Guerre du Viêt Nam où il avait été surnommé L'exécuteur. Son père a de grosses dettes auprès de la mafia ; à la suite d'un enchaînement de circonstances, le père tue la mère et la sœur de Mack avant de se suicider. Le frère de Mack échappe à la mort. Cet acte met Mack Bolan dans une colère noire contre la Mafia ; rentré du Viet-nam pour enterrer sa famille et mis au courant du role de la Mafia dans leur mort par son jeune frère, il dévalise une armurerie, y dérobe une carabine Marlin 444 et commence une croisade vengeresse.


À chaque livre de la série, Mack Bolan massacre une bande de mafiosi. Son arme préférée, au début de ses aventures est un Beretta Brigadier avec silencieux et un Automag 44:

 

 

 

 

 

 qui seront remplacés par un Beretta 93R équipé de munitions 9 mm Parabellum et d'un silencieux:

mais il dispose d'une grande quantité d'armes de guerre (il est très souvent fait référence à ces armes dans les livres de la série policière). Bolan va au départ se trouver entrainé dans une spirale: il a tué la famille mafieuse de sa ville natale, il doit fuir, pourchassé par la Mafia. Il tente de changer de visage (le masque de combat), puis de former une équipe de vétérans pour lui venir en aide (la death squad), équipe quasi anéantie qui le persuadera de continuer sa croisade seul, simplement aidé par quelques amis de loin. Notamment un technicien qui lui aménagera un mobil home (son "char de guerre").

Mack Bolan est un soldat qui utilise des technique et un armement militaire contre les mafieux. Il est adepte de la "blitzkrieg", la guerre éclair: il bombarde avec le lance roquettes montées sur son mobil-home et commandable à distance, traverse le territoire ennemi en tirant et en massacrant pour semer la terreur. C'est aussi un tireur d'élite qui peut abattre ses cibles de loin. D'ailleurs sa "signature", pour marquer son passage est une médaille "marksman" qu'il laisse derrière lui. (il doit en avoir un stock impressionnant...)


Après 38 volumes, conclu par une semaine sanglante, la série a été continuée à partir de 1980 par d'autres auteurs sous le même pseudonyme.
Mack Bolan a alors vu son rôle élargi : bien que luttant contre la Mafia, les auteurs l'ont fait aussi lutter contre le KGB dans les années 1980, ainsi que contre les services secrets de nombreux pays, dont ceux d'Iran, de Corée du nord, de Syrie, etc.
Dans les années 1990, après la fin de la Guerre froide, le personnage Mack Bolan, dans le cadre d'une organisation gouvernementale top-secret, les Stony Men, lutte contre le terrorisme international.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :