Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Brian Lumley 1 jour 1 auteur article 21

Brian Lumley 1 jour 1 auteur article 21

C'est encore à la FNAC que je rencontrais ce nouvel auteur, mais plus tard, au début de ma carrière professionnelle, dans les années 90.

Brian Lumley, né le 2 décembre 1937 dans le nord est de l'Angleterre, est un écrivain de fantastique, spécialisé dans l'horreur.
Lumley sert 22 ans dans l'armée de terre britannique (dans la police militaire), consacrant son temps libre à l'écriture. En 1980, il prend sa retraite et devient écrivain professionnel.
Lumley est d'abord connu pour ses œuvres liées au mythe de Cthulhu de Lovecraft, en particulier la série de romans centrée sur le personnage de Titus Crow. Une des caractéristiques originales du cycle de Titus Crow, par rapport aux œuvres classiques du mythe de Cthulhu, réside dans la résistance du personnage principal. Au lieu d'être une victime sans défense des créatures du mythe, Titus Crow tente de les combattre et réussit au moins à survivre.
Lumley a aussi écrit une série de romans, la Terre des rêves, prenant pour cadre le cycle onirique de Lovecraft.
Les œuvres plus récentes de Lumley se détachent de l'influence de Lovecraft, notamment dans la série Nécroscope et dans la série dérivée du monde des vampires: vampire world.

Mon premier contact avec lui fut au travers de son premier roman de ce qui doit être une décalogie: La série du Nécroscope.

Le Nécroscope:

Harry Keogh a toujours eu ce pouvoir particulier qui lui permet de parler avec les morts. Reconnaissants qu'il les sorte de leur ennui éternel, ceux-ci lui confient leurs secrets. Sans qu'il le sache, il est un " nécroscope ". Mais nous sommes en 1971, c'est l'époque de la guerre froide, et sa spécialité va faire de Harry le personnage central de la lutte entre les services britanniques et le KGB. Car de l'autre côté du rideau de fer on s'intéresse aussi beaucoup aux pouvoirs paranormaux et l'on s'apprête à nouer une alliance avec une créature maléfique enterrée dans les montagnes de Roumanie, patrie d'un certain Vlad Dracul... Le décor est posé pour l'affrontement surnaturel le plus violent et le plus terrifiant qui soit

Affrontement des services secret en pleine guerre froide au travers de leurs services paranormaux. Cheminement de Keogh d'un coté confronté à son don et d'un russe ambitieux qui se fait manipuler par un vieux vampire. Vraiment original et prenant. Avec une conclusion...mathématique!!

Suivra (longtemps après!!)

Vamphyri:

Le retour de Harry Keogh, le Nécroscope, ne se fait pas sans peine. L'Angleterrre et la Roumanie sont envahis par les descendants des vampires. Yulian Bodescu, contaminé par le vampire Thibor Ferenczy, menace la vie du jeune fils de Keogh, Harry Junior. Celui-ci use de ses talents surnaturels et rend possible la destruction de Bodescu qui a créé une armée secrète de vampires. Le fils de Keogh est en fait un " nécroscope ", doué des mêmes talents que ceux de son père... ou peut-être même plus puissants..


Ici, Keogh agit plutot en fin de roman, l'essentiel est concentré sur une famille de vampire. Un récit tout aussi interessant et pourtant très différent du premier volume.

Les origines: Les montagnes de l'Oural en Russie dissimulent une porte surnaturelle. Des scientifiques soviétiques et des experts, dans une base militaire secrète, étudient la porte qu'ils ont accidentellement créée et les créatures maléfiques qui en surgissent .
Quand Jazz Simmons, un agent britannique chargé d'infiltrer cette base, est capturé par l'ESPionnage du KGB et contraint de franchir la porte, l'ESPionnage britannique demande à Harry Keogh le nécroscope de venir les aider à le retrouver.
Harry accepte pensant pouvoir retrouver sa femme et son fils dans ce monde parallèle, mais la porte affecte le fonctionnement des portes de Moebius et elle est sévèrement gardée par les soviètiques.
Jazz Simmons tente de survivre dans un monde régi par les terribles vamphyri tandis que Harry tente lui de gagner cet univers.
L'un et l'autre pourront ils survivre à autant de vampires et ces vampire ne vont il pas via la porte envahir notre monde?

Encore une autre ambiance, ici plus centré sur l'exploration d'un autre univers (le monde d'origine des vampire) relié au notre par le peuple gitan... J'adore cette façon qu'à Lumley de réussir à changer l'ambiance de ses romans tout en passionnant son lecteur avec des révélations et en poursuivant l'évolution de son héros Harry Keogh.

 

Une malédiction semble être attachée à la publication française: après 3 maisons d'édition, juste 3 tomes de publié (après une trentaine d'années!) J'attends la suite avec impatience.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :