Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

McNab Andy: L'ennemi

L'histoire:

Avril 2005.
Ancien opérateur des services secrets britanniques, Nick Stone savoure une jeunesse retrouvée en sillonnant l'Australie en camping-car. Mais lorsque Charlie, l'ancien camarade du SAS chez lequel il vient de passer une nuit, disparaît sans laisser d'explications, Nick n'hésite pas longtemps entre l'amitié qu'il porte à son ancien frère d'armes et ses projets personnels. Il se lance aussitôt sur les traces de Charlie et découvre que celles-ci mènent à Tbilissi, en Géorgie, ex-république soviétique traversée par un oléoduc d'une grande importance géostratégique.
Dans cet État gangrené par la corruption, sous influence américaine et confronté à l'agressivité de son voisin russe, Nick Stone va se retrouver projeté dans l'univers des opérations clandestines qu'il croyait avoir définitivement quitté.

 

Mon avis:

Suite des aventures du héros récurrent de McNab, Nick Stone. Après sa période de contractuel pour le MI6 britannique puis un passage rapide par les états unis, Stone se retrouve dans une phase de remise en question. Sa petite protégée est morte, plus de contrainte d'obéissance aux barbouzes américains ou anglais... le voilà donc en mode vacances tendance surf, combi, planche de surf, petite amie fraiche, sympa et cool. En plus il va en profiter pour rendre visite à un ancien camarade en retraite.

Évidemment, il va devoir intervenir dans une affaire louche (sinon il n'y a pas de roman ou alors Andy McNab bascule dans la collection Arlequin, mais on n'en est heureusement pas là)

Structure habituelle des romans de McNab, une première partie se déroule dans le passé de Stone, encore SAS, qui nous permettra de rencontrer certains des personnages de l'histoire à venir. Ici, ce sera le tristement célèbre siège de Waco au Texas qui sera un fiasco du FBI et de l'ATF. Puis, de nos jours, voyage en Europe de l'est, en Géorgie avec une affaire louche à démêler.

Moins militaire, un peu plus nihiliste cette fois, l'aventure de Stone. Mais reste le point fort de McNab sur la crédibilité de ses récits, surtout les phases opérationnelles, dans lesquelles l'action reste réaliste. Les héros doutent, font des erreurs, ne sont pas immortels...

J'ai trouvé l'Ennemi moins prenant que les précédents, mais cela reste du bon McNab qui ne décevra pas ses lecteurs habituels je pense. Peut être aussi un redémarrage de la vie de Stone? Je verrais ça dans le prochain...

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :