Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cheng Kin-wo: Le geek, sa blonde et l'assassin

Cheng Kin-wo: Le geek, sa blonde et l'assassin

Reçu dans le cadre de l'opération MASSE CRITIQUE Merci au site BABELIO et à l'éditeur

L'histoire: À 19 ans, Kin-wo mène une vie (presque) parfaite : il dessine des mangas pour des fanzines (même s'il n'arrive pas à être publié chez un éditeur), et sort aussi une fille super sexy. Mais ce quotidien va déraper très vite quand, par mégarde, il tue involontairement son meilleur pote ! Pour ne pas finir ses jours à croupir en prison auprès de codétenus douteux, Kin-wo va devoir réfléchir, et vite ! Le voilà donc à surfer sur le web, pour chercher comment se débarrasser d'un cadavre, sans faire trop d'éclaboussures. La mignonne Mary se propose de l'aider mais… est-elle vraiment la fille qu'elle prétend ? Mensonges, trahisons, amitié perdue, humour caustique, meurtres et autres projections ne sont qu'un petit aperçu de ce qui vous attend dans ce récit !

 

Mon avis: On peut par faciliter qualifier cet album de "Manga" même si c'est un terme Japonais alors que l'auteur est de Hong Kong. Comme un Manga il est paginé dans le sens de lecteure original (c'est à dire de droite à gauche). Contrairement à un manga (le plus souvent en noir et blanc), il est en couleurs. Et il n'emprunte pas les codes du manga (petits personnages avec des mimiques grotesques pour figurer la surprise,la gêne etc.).

Concernant l'histoire: elle est très bien construite, en 3 parties. La première est du point de vue de Kim (le geek), la seconde de celui de "mary" (l'assassin) et le troisième du point de vue croisé de ces deux personnages. La conclusion ouverte laisse à imaginer la fin que l'on veut.

Un contenu très adulte (meurtre, sexe...etc) mais un "roman noir" très bien raconté, avec ses rebondissements, ses changements de perspectives nous amenant à reconsidérer l'histoire au fil du temps et des infos nouvelles,  et bien servi par les dessins suffisamment réalistes et soignés (à mon goût: pour se faire une idée voir les pages jointes)

Une excellente surprise pour moi que cette incursion dans la production BD de Hong Kong (qui n'est pas très représentatif sans doute au regard de l'interview de l'auteur qui clôt le volume)

Cheng Kin-wo: Le geek, sa blonde et l'assassin
Cheng Kin-wo: Le geek, sa blonde et l'assassin
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :