Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Howard Robert E. : Bran Mak Morn

bran

L'histoire: (je devrais lire plutot: le livre) Les éditions Bragelonne ont entrepris de rééditer en compilations l'oeuvre de Howard. Après le célébrissime Conan le Cimmérien (6 volumes) et le moins connu Solomon Kane suivi d'un volume intitulé le seigneur de Samarcande dans lequel apparait Sonia la Rousse, une Conan au féminin, voici Bran Mak Morn, le roi des Pictes. Là encore un recueil de nouvelles re-traduites et un ensemble de documents inédits et de commentaires.

 

Mon avis: ancien lecteur de Conan (dans mon adolescence au hasard de quelques nouvelles) et d'un autre personnage El Borak lui aussi créé par Howard, je n'ai pas été vraiment dépaysé par ce livre. Bran est un etre d'exception vivant dans une époque sauvage où il survit de par sa volonté et son habileté au combat. Toutefois, ce livre est je pense à réserver aux fan ou du moins aux lecteurs intéréssés par l'auteur. Avant tout il est riche des textes annexes (synopsys, poêmes, versions de travail des nouvelles, textes inachevés et correspondances avec un grand auteur de fantastique: Lovecraft). Concernant les nouvelles Mak Morn n'y apparait pas toujours (ou très indirectement). Il y est surtout question du peuple Picte qui fascinait Howard. Un peuple de petits personnages sombres qui disparut des iles anglaises (ici nommées Bretagne) chassés par les Celtes puis les Romains (selon l'auteur) et qu'on voit ici ressurgir pour combattre vikings et romains avant de retourner aux fonds des forets et des grottes où ils se cachent. Certains récits flirtent avec la mythologie Lovecraftienne et la correspondance entre Howard et Lovecraft montre leurs échanges sur certains thèmes.

En résumé: intéressant historiquement et littérairement pour un lecteur aimant Howard ou voulant le découvrir plus avant mais pas pour un débutant dans son oeuvre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :