Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Anderson Kent: Chiens de la nuit

chiens de la nuit

 

L'histoire:  son retour de la guerre du Vietnam où il combattait dans les Forces spéciales, Hanson est entré dans la police pour éviter de sombrer dans le crime et la folie. Depuis, il patrouille dans le secteur le plus dur de Portland, un quartier sinistré, véritable zone en état de guerre où il côtoie les camés, les alcooliques, les fous et les meutes de chiens redevenus sauvages. Un psychopathe veut sa peau, un flic des stups cherche à le faire tomber et fouille dans son passé militaire. C'est alors que resurgit Doc Dawson, seul survivant de son unité, l'unique personne en qui il ait une confiance totale. Mais Doc est devenu dealer de cocaïne et tueur.

 

Mon avis: Après le Vietnam Portland. Mais si le pays a changé le blues du héros reste le même. Hanson a toujours du mal à se trouver et à faire sa vie. Du mal à quitter le vietnam et à redevenir un vrai civil. Du mal à devoir rester spectateur des misères humaines sur lesquelles il n'a aucun pouvoir. Hanson et son coéquipier, Dana, roulent, s'arrêtent, circulent dans les rues, répondent aux appels de détresse. Récit non d'une enquête mais juste du quotidien fastidieux de deux flics ordinaires. Et dilemme de Hanson quand il va se retrouver confronté à d'autres anciens combattants tout aussi pommés que lui mais qui ont pris d'autres chemins: la drogue, la folie ou le crime.

 

Assez semblable à Sympathy for the devil dans sa manière désabusée et noire de décrire la vie de son héros, Kent Anderson signe un deuxième livre bien dans la ligne du précédent.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :