Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Demille Nelson : Le deshonneur d'Elisabeth Campbell

Si la question est: "ce n'est pas un film"? la réponse est "oui, avec Travolta comme on le voit sur cette couverture", mais le film est bien l'adaptation (assez fidèle) du roman et pas l'inverse.

L'histoire: Le cadavre d'une jeune femme nue, selon toute vraisemblance victime d'un viol particulièrement sadique, est découvert au beau milieu d'une base militaire.La jeune femme en question, le capitaine Elisabeth Campbell, est la fille du général qui dirige le camp.
C'est à Paul Brenner, membre de la police judiciaire de l'armée, que l'on confie cette délicate affaire. On lui adjoint une spécialiste des viols, Cynthia Sunhill, avec laquelle il a eu dans le passé une liaison mouvementée.
De par ses fonctions, Brenner est investi des pleins pouvoirs. Il peut arrêter qui il veut, sans restriction de grade. 
Au fur et à mesure de la progression de l'enquête, il mesure l'étendue de la corruption sous l'apparat de l'uniforme, et l'étendue du vice sous les apparences d'ordre et de discipline : en réalité, le "code de l'honneur" est perverti sur la base de Fort Hadley et les suspects ne manquent pas.

Mon avis: si on a vu le film, la lecture du roman apporte peu de chose. Sinon, même si Brenner n'a pas le charisme de John Corey (un autre des héros de Demille), la lecture est agréable et la confrontation d'un simple sous-officier enqueteur face aux intérets de l'état major génère un bon suspens.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :