Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tom Clancy 1 jour 1 auteur article 18

Tom Clancy 1 jour 1 auteur article 18

Après Ludlum, Forsyth et d'autres, j'ai été pécher mon premier Clancy sur une étagère de la bibliothèque. C'était Octobre rouge et pour la première fois, jai rendu le livre sans l'avoir terminé...

Trop différent de ce que j'avais l'habitude de lire en espionnage. Pas le bon moment peut etre...

J'avais quand même lu que les aventures du héros débutaient dans Jeu de Guerre (écrit après, mais qui se situe avant...) j'ai donc retenté ma chance sur ce préquel, que j'ai adoré et ainsi j'ai repris Octobre rouge et toutes les suites...

Thomas Leo Clancy Jr. naît le 12 avril 1947 à Baltimore, au Franklin Square Hospital. Après des études en littérature anglaise au Loyola College de la ville, achevées en 1969, il devient courtier en assurances. Intéressé depuis son plus jeune âge par l'armée, il cherche à intégrer l'US Army. À son grand regret, il ne peut participer à la guerre du Viêt Nam car sa vue est jugée trop mauvaise.
Sa passion pour la vie militaire le pousse alors à écrire, durant ses heures de loisirs, un roman inspiré de la mutinerie de l'équipage d'une frégate soviétique, le Storojevoï. Octobre rouge est né.

Paru en 1984, il remporte un succès immédiat et est tellement documenté et plausible qu'il est édité par l'Académie navale d'Annapolis. Ce premier livre lui vaut les honneurs du président américain Ronald Reagan qui dit de son œuvre : « C'est le roman parfait ! » (Sur ordre, publié en 1996, sera dédié « à Ronald Wilson Reagan, quarantième Président des États-Unis, l'homme qui a gagné la guerre », allusion à la Guerre froide).
Ses romans d'espionnage, du genre techno-thriller ou thriller politique, sont technologiquement très documentés, et tournent autour du milieu du renseignement américain, plus précisément la CIA sur fond de guerre froide ou de terrorisme. Certains de ses romans ont connu des adaptations au cinéma.


Il a connu un regain de popularité après les attentats du 11 septembre 2001, non seulement pour sa description préalable, très vraisemblable, d'un attentat terroriste réalisé grâce au crash d'un avion sur un bâtiment (sur le Capitole en l'occurrence), dans Dette d'honneur (1994) et Sur ordre (1996), mais également grâce au scénario du jeu Tom Clancy's Ghost Recon sorti en 2001, où il prévoit un affrontement armé de la Géorgie, aidée par les États-Unis, contre la Russie en 2008. La même année a eu lieu la Deuxième guerre d'Ossétie du Sud.


La plupart de ses romans suivent la destinée d'un ancien marine devenu professeur à anapolis, analyste à la CIA et qui va gravir les marches du pouvoir, d'abord dans les services de renseignement (CIA, NSC) puis de la politique: Vice-président à titre honorifique mais président immédiatement suite au meurtre du président lors de l'investiture (par crash d'avion sur le capitole par un kamikaze terroriste, bien avant 2001)

 

L'auteur a également participé dans les années 2000 à la rédaction du scénario de Splinter Cell, une série de jeux vidéos à succès.

 

 

 

 


Outre l'épopée Jack Ryan, Clancy a publié un roman sur une troisième guerre mondiale:
Tempête rouge, un roman relatant une guerre hypothétique entre l'Union soviétique et l'OTAN à la suite d'un manque cruel d'énergie fossile en URSS. Un roman one-shot lui aussi très documenté et interessant. L'auteur réussi à nous raconter un conflit mondial et ses manoeuvres militaire sans temps mort et autant "à hauteur d'homme" que vu du bureau des dirigeants politiques et militaires.


Mais le maître du nouveau genre qu'est le techno-thriller ne s'arrête pas là et lance plusieurs séries telles que Op Center (1995), qu'il laisse écrire par Steve Pieczenik, où on peut suivre les aventures du chef d'une agence gouvernementale secrète chargée de gérer les crises terroristes, et Net Force (1998), également écrit par Steve Pieczenik, où l'on découvre une agence créée par le gouvernement américain qui a pour but de faire régner l'ordre sur Internet.


Tom Clancy est également cofondateur de la société de jeux vidéo Red Storm Entertainment (créateur de Splinter Cell, Rainbow Six...) revendue depuis à la société française Ubisoft.
Il est aussi propriétaire d'une équipe de baseball (Baltimore Orioles) et a tenté de racheter une équipe de football américain (Vikings du Minnesota) avant de se raviser à cause de son divorce.
Il meurt le 1er octobre 2013, dans un hôpital de Baltimore, sa ville natale, d'une insuffisance cardiaque.


La parution de son 17e roman, Chef de guerre, est alors faite à titre posthume pour décembre 2013 aux éditions Putnam's Sons, du groupe Penguin.
Le 14e roman, Sur tous les fronts, a été publié en France chez Albin Michel le 29 octobre 2014. Ce livre avait été écrit avant Chef de guerre et traduit en 2011 par Jean Bonnefoy. Bien que la couverture mentionne comme auteurs « Tom Clancy avec Peter Telep », c'est Telep l'auteur de l'ouvrage. Albin Michel a choisi de publier ce roman après Chef de guerre car il introduit un nouveau héros, Max Moore, qui rompt définitivement avec la saga Ryan.

 

Clancy est parfois difficile à lire devant la technicité de ses romans. Cela va de la technologie des sous marins aux opérations boursières. Il est très "américain": même si certains membres de la CIA ou du gouvernement ne sont pas Net, les valeurs américaines doivent être défendues et triomphent toujours. Mais on ne peut pas nier l'éfficacité de ses histoires et même l'aspect visionnaire de cerrtains de ses récits confirmés (malheureusement) par l'histoire récente.

Comme pour Ludlum, la renommé de son nom et la manne financière qu'elle représente risque de susciter encore beaucoup de parutions dont la qualité risque de ne pas être au rendez-vous.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :