Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

May Peter: L'homme de Lewis

May Peter: L'homme de Lewis

L'histoire: En rupture de ban avec son passé, Fin Macleod retourne sur son île natale de Lewis. La mort tragique de son jeune fils a pulvérisé son mariage. Impuissant et résigné, il a quitté la police. La lande balayée par les vents, la fureur de l’océan qui s’abat sur le rivage, les voix gaéliques des ancêtres qui s’élèvent en un chant tribal : il pense pouvoir retrouver ici un sens à sa vie. Mais à peine Fin est-il arrivé qu’on découvre le cadavre d’un jeune homme, miraculeusement préservé par la tourbière. Les analyses ADN relient le corps à Tormod Macdonald, le père de l’amour de jeunesse de Fin, faisant de lui le suspect n°1. C’est une course contre la montre qui s’engage alors : l’inspecteur principal est attendu sur l’île pour mener l’enquête et il n’épargnera pas le vieil homme, atteint de démence sénile. Au rythme des fulgurances qui traversent l’esprit malade de Tormod, le passé resurgit, douloureux, dramatique, et dévoile le sort que la société écossaise a réservé pendant des décennies aux homers, ces enfants orphelins ou abandonnés que l’Eglise catholique envoyait sur les îles Hébrides.

Mon avis: Après un premier tome qui nous a présenté le policier Fin MacLeod et son enfance, cette fois Peter May va nous emmener encore plus loin dans le passé. Car à présent, la solution de l'énigme se trouve dans l'enfance du père de l'ex petite amie de Fin, une génération plus tôt donc. Et un autre pan de l'histoire de ces îles écossaises nous est révélée au travers des souvenirs du vieil homme.

Comme dans le précédent volume, l'enquête policière est avant tout un prétexte pour cette plongée dans des souvenirs d'enfance et dans l'histoire des iles hébrides. C'est donc tout aussi intéressant.

Et la description de la vie du vieil homme dont le cerveau se perd peu à peu dans une démence sénile sont incroyablement bien rendus et émouvants, inspiré à l'auteur par son propre père (selon ce qu'il m'a dit lors de notre rencontre à la foire du livre de Brive)

Un deuxième opus de cette trilogie de Lewis à la hauteur du premier que je recommande sans réserve.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :