Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

jeunesse

Vernes Henri: Bob Morane, l'aventurier

Bien avant d'être une chanson du groupe Indochine (dont les paroles sont en fait la liste d'une partie des titres des romans), Bob Morane est le personnage d'une très longue série de romans d'Henri Vernes.
Flanqué la plupart du temps de son ami Bill Ballantine, colosse écossais buveur de Whisky Zat77, et parfois de la rousse journaliste Sophia Paramount, le commandant Morane, français, journaliste occasionnel, aventurier à plein temps, parcours le monde et même plus.

Comme je l'ai déjà dit sur les livres de la bibliothèque verte, Bob Morane est un héros des années 60, donc le preux chevalier, sans peur et sans reproche, toujours pret à défendre la veuve et l'orphelin mais aussi à épargner les méchants.
Mais Bob Morane reste un réservoir d'idées, de mondes et de personnages encore trés originaux aujourd'hui.

Son ennemi intime, c'est l'ombre jaune, Monsieur Ming, un mystérieux chinois, grand savant (il a réussi à devenir quasi immortel en se clonant...oui c'était bien vu pour l'époque) et ayant à sa botte plusieurs sectes de tueurs dont les terribles "dacoïts".
Toujours prêt à essayer de conquerir le monde, l'ombre jaune va leur en faire voire de toutes les couleurs, sur terre, dans l'espace (avec des satellites) et même dans le temps!!
Car, Bob Morane, c'est aussi de l'horreur et de la Science Fiction. Vernes a repris un concept de Poul Anderson (auteur de SF) : La Patrouille du Temps, une organisation du futur qui maitrise le voyage temporel (dans des Temposcaphes) et doit veiller à préserver le passé de toute intervention extérieure. Mais en même temps leur crédo étant "observer sans intervenir", ils recrutent des "agents spéciaux" à d'autres époques pour le faire à leur place. Et ces agents seront, Bob, Bill et parfois Sophia.
Bob Morane va voyager dans le temps mais aussi sous la mer vers l'Atlantide, et à travers les dimensions dans "les plaines d'Ananké".

Outre l'Ombre jaune, son principal ennemi récurent, Morane affronte aussi la belle Miss Ylang Ylang adversaire mais secrétement amoureuse de lui, ainsi que le Tigre: un homme qui "possède" plusieurs cerveaux: le sien (celui d'un clochard alcoolique) et ceux qu'on lui a transféré c'est à dire ceux de plusieurs savants et celui d'un Tigre.
Oui, les ennemis de Bob Morane, en france, au moyen Orient ou ailleurs, c'est toujours une gallerie incroyable, variée. On navigue toujours à la frontière de la science, de l'occulte de la science fiction, de l'histoire (Henri Vernes fut journaliste scientifique et amateur d'auteurs de science fiction et de fantastique)
J'y ai lu d'incroyables aventures et puisé je pense un grand nombre de mes intérets futurs pour bien des domaines.
Et pour les moins assidu des lecteurs, les versions BD (moins complètes bien sûr) de quasiement toutes les aventures sont parues (certaines dessinées par William Vance, qui dessinera plus tard le célèbre XIII comme il dessinait Bob Morane.

Voir les commentaires

Du Rose au Vert

Après la bibliothèque rose, je suis vite passé à la bibliothèque verte. Avec des vieux classiques péchés dans la bibliothèque de mes parents: La trilogie de Dumas (Les trois mousquetaires-20 ans après-le vicomte de Bragelonne), le comte de Monte-christo,...etc ainsi que des romans "historiques du même style, ceux de walter Scott notamment  Des héros de grandes aventures épiques eux aussi, mais dans l'angleterre médievale. Peut etre les prémisces de mon intéret pour l'héroïc fantasy. Car à l'époque (1975-1978 environ) les ouvrages disponibles n'étaient pas légion. Et puis, la mode était aux héros redresseurs de tord du passé avec Robin des Bois et à la télévision notre Thierry la fronde national puis Zorro.
Mais dans cette même bibliothèque verte j'ai aussi fait connaissance avec une jeune enquêtrice américaine: Nancy Drew -Alice dans sa version française- une adolescente détective amateur avec l'aide des ses deux amies Bess et Marion. Une version plus agée du club des cinq, avec des enquêtes un peu plus policières (moins de trésors de pirates)
Je n'ai pas lu tous les volumes de la collection (il y en a beaucoup) mais j'ai suivi avec intéret plusieurs enquêtes.
Là encore, je n'étais surement pas trop dans la cible, le lectorat visé étant plutot féminin je pense, mais si aujourd'hui la litterature enfantine regorge de titres, à l'époque il n'en allait pas de même et j'étais très heureux de pouvoir me fournir gratuitement chez des voisins (qui avaient 3 filles..ce qui explique la présence de plusieurs alice) et, heureusement, un garçon, pour qui on avait du acheter les aventures de mon premier espion (américain de surcroit) digne de james Bond ou de la série "Men From U.N.C.L.E." ("des agents très spéciaux" ) car pourvu de gadgets incroyables comme des stylo lance-fléchettes en guise d'arme.
Cet espion s'appelait Chis Cool et j'ai du en dévorer 5 ou 6 volumes avec passion. Pour finir, j'ai continué l'espionnage, mais en France cette fois ci et j'ai lu de nombreux volumes de langelot écrit par le mystérieux "lieutenant X", pseudonyme aujourd'hui abandonné par l'auteur: Vladimir Volkoff.
Aujourd'hui, comme toutes ces vieilles séries de l'époque, on pourra sourire devant son véhicule (une 2CV au moteur gonflé) ou la morale toujours très pure des personnages. Mais c'est de la littérature pour enfant et dans les années 60-70, les héros étaient toujours de gentils "chevaliers" pur et dur.

Ainsi c'est terminé mon époque lecture avec ce que je trouvais à la maison, à coté et ce que l'on m'offrait (mes meilleurs cadeaux de noël, d'anniversaire, ont toujours été des livres)

Voir les commentaires

Les Classiques

Les classiques de la littérature que l'on peut je pense encore apprécier étant enfant (voire un peu plus grand) si l'on n'est pas déjà accros au "sans effort" de la télé et aux Manga (même si certains Manga justement ont repris des classiques pour les mettre en image)

Les débuts des enquêtes avec Enid Blyton et les nombreuses enquêtes de son "Club des cinq"
Des trésors, des mystères, des gens louches et face à eux de simples enfants et un chien, mais il y a du suspens, une enquête.
Pas de violence mais de la débrouillardise.
C'est vieux mais je pense que l'on peut toujours s'y intéresser

Sinon on peut monter d'un cran et passer de 5 à 7 avec le même auteur toujours pour suivre un groupe d'enfant face à des mystères à résoudre:"Le clan des sept"  
Ou pour les aventures plus solitaires et masquées, ma première "super-héroïne": Fantomette
Je ne ferais pas une critique de ces livres, lus il y a trop longtemps maintenant mais dont je garde de bons souvenirs d'évasion et de rêves entre 5 et 7 ans environ. Ils ont sans doute contribué à mon amour de la lecture.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4