Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Flynn Vince: Memorial Day

memorial day

 

L'histoire: À Washington, à une semaine du " Memorial Day ", on prépare activement l'inauguration d'un nouveau monument en souvenir des morts de la Seconde Guerre mondiale.
De nombreux chefs d'État doivent y assister. Prévenue par un de ses informateurs qu'une attaque terroriste de grande importance se prépare contre les États-Unis ce jour-là, la CIA demande à l'un de ses agents, Mitch Rapp, de l'empêcher. Rapp part immédiatement pour l'Afghanistan où il dirige une audacieuse opération aéroportée, avec une équipe des Forces spéciales, de l'autre côté de la frontière, dans un village reculé du Pakistan... Le danger semble écarté.
Mais l'est-il vraiment ? Malgré toutes les félicitations qu'il reçoit, Mitch Rapp a le sentiment que cette opération a été trop facile. II suit son instinct pour rechercher la vérité. Ce qu'il découvre est terrifiant. Commence alors la course contre la montre pour éviter la catastrophe.

 

Mon avis: Ce roman se lit comme on regarde une  série télé ou un  film réussi mais pas hors du commun. On est gentiment guidé, l'auteur nous raconte une histoire avec tous les ingrédients qu'on attendait (ou presque), sans fausse note mais sans surprise non plus.

A la lecture de Mémorial Day on a parfois tendance à repenser à la serie 24 avec un agent secret face à un complot contre les états unis et aux prises avec les maneuvres politiques de Washington qui lui mettent des batons dans les roues.

On est aussi troublé dans certains chapitre d'apprendre que la héros a eu un riche passé commun avec d'autres personnages. Ce n'est pas un détail crucial empéchant de suivre l'intrigue mais c'est troublant.

Alors merci internet, des recherches sur le Web m'apprennent que je viens de lire le cinqième roman d'une série de 12 (dont aucun autre paru en france à ce jour) mettant en scène Mitch Rapp, contractuel de la CIA en prise avec les attaques terroristes du moyen orient contre les états unis.

C'est un roman à l'instar d'un Ludlum ou d'un Clancy (dont l'auteur dit s'etre inspiré): les gentils américains attaqués et sauvés par un brillant agent. Ce n'est pas trop caricatural (les motivations des ennemis sont abordées ) mais assez pro-américain quand même. Ce n'est pas le meilleur roman que j'ai lu sur ce thème d'attentat terroriste à la bombe atomique mais c'est un petit livre pas désagréable à reserver aux amateurs du genre. Du bon travail de série en somme, soigné mais pas exceptionnel.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :