Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Weeks Brent: Le choix des ombres (l'ange de la nuit 2)

le choix des ombres

L'histoire: Le tueur parfait n'a pas de nom, il a plusieurs visages. Kylar Stern a renoncé à sa vie d'assassin. Son maître Durzo et son meilleur ami Logan Gyre, l'héritier du trône, ont trouvé la mort au cours de l'invasion brutale du pays par les armées du Roi-dieu. Kylar part s'installer dans une autre ville, fait de nouvelles rencontres et change de métier. Mais lorsqu'il apprend que Logan est toujours vivant, prisonnier dans une prison infâme où il doit cacher son identité, Kylar est confronté à un terrible dilemme : abandonner la voie des ombres à tout jamais et vivre heureux avec sa petite famille, ou bien replonger dans la violence et mettre à profit ses talents mortels pour sauver son pays et son ami... au risque de tout perdre.

 

Mon avis: Après un premier tome centré sur Azoth (devenu Kylar Stern) et son evolution jusqu'au grand combat final, ce tome va s'interesser à un deuxième personnage: Logan Gyre. En parallèle aux dilemmes de Kylar partagé entre la volonté de changer de vie et son besoin de continuer ses actions de pisse culotte, on suit les tentatives de survie de Logan au fond du trou (au propre comme au figuré). Une evolution en profondeur du personnage de Logan jusqu'ici plutot chevalier sans peur et sans reproche. S'en sortira t'il? Comment? pourra t'il reconquerir le trone dont il a briévement hérité? Retrouvera t'il son éphémere épouse?

Comme le premier tome, celui ci va nous ammener au coté de plusieurs personnages, complexifier un peu plus la situation géo politique de ce monde et se conclure sur un combat spectaculaire.

Tout le monde en sortira t'il vivant?

Pas sur.

On y apprendra aussi des choses sur les morts (qui était exactement Durzo Blint?) et sur d'autres personnages déjà entrevus dans le premier tome et qui ont un role à jouer ici et dans le prochain.

La galerie de personnages s'amplifie, se complexifie, les evenements eux aussi se multiplient et rendent la situation de moins en moins simpliste.

Un excellent deuxième tome qui, mine de rien, nous amene en douceur vers une vision plus précise d'un univers encore inconnu il y a peu.

Seul bémol: Les inspirations de l'auteur sont un peu trop voyantes. Si les "pisse culotte" se contentent de ressembler à des "Ninja" un peu réinventés via la magie, les armer de "tanto" ou de "wakisashi" (il n'a pas osé le Katana) était peut être inutile. Et certains noms de peuples sont un peu difficile à retenir (et surtout à associer à leur pays): j'ai eu beaucoup de mal avec les Sa'ceurai par exemple.