Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Moore Terry: Strangers in paradise T7 Sanctuaire

strangers 7

 

Reçu dans le cadre de l'opération masse critique avec Babelio

 

L'histoire: Après avoir eu l'aperçu d'un triste avenir à travers le regard de Francine, nous revenons sur ce qui a provoqué sa séparation avec Katchoo. Car les deux filles ainsi que David coulent désormais une vie tranquille, mais une exposition de peintures va venir mettre le feu aux poudres. C'est une première pour Katchoo, et pourtant il n'en ressortira (presque) que du malheur. Comment nos héroïnes ont-elles pu en arriver là ?

 

Mon avis: Dans le cadre d'un partenariat, recevoir le tome 7 d'une série dont on n'a pas lu les volumes précédents n'est pas facile. En effet, dans cette saga, l'histoire des personnages est importante et donc juger du scénario devient compliqué avec cette contrainte.

Avant de me lancer dans la lecture de ce septième opus, j'ai donc fait un rapide tour du Net pour trouver un résumé des précédents volumes pouvant me donner une idée générale de l'histoire.

Et puis, en fait, en sachant peu de chose on peut quand même se faire une idée positive de cette série.

La particularité de ce tome 7 est (comme l'indique le résumé) l'explication d'une rupture entre les deux héroïnes. Elle pourrait donc presque se lire indépendamment.

Une histoire de rupture entre deux femmes qui entretiennent des sentiments ambigüs (homosexuels ou pas) et aux vies sentimentales un peu compliqués par des chassés croisés amoureux.

Alors, sans me prononcer sur la cohérence de cet opus avec les précédents, sans juger de l'intérêt de cette histoire pour la compréhension des deux héroïnes, je peux dire que c'est une bande dessinée très bien faite.

Coté scénario, on combine du drame, du comique, un peu de "sexy" tout en restant politiquement correct (pas de dessins explicites, seulement des évocations). Avec en arrière plan une aventure qui se dessine (et qui semble plus dangereuse avec des flingues!!).

Une sorte de (bon) Manga américain. Au sens du scénario comme à celui du dessin: des personnages un peu manga (version quand même assez "réaliste" du style Cat's eyes ou City hunter plutôt) sans les codes du Manga (pas de coups de maillet sur la tête, de petit insecte qui traverse la case pour marquer la surprise...etc).

Une oeuvre en noir et blanc.

Une découverte qui m'a donné envie de reprendre la série à ses débuts pour mieux connaitre ses heroines et leur histoire.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :