Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Martin Georges R.R.: Le trône de fer

trone de fer 1

L'histoire: Comme la plupart des récits de fantasy, le Trône de fer est une histoire pleine de bruit et de fureur, où s'expriment la passion absolue du pouvoir et ses corollaires : le mensonge, la trahison et, au final, la violence et le meurtre. Dans ce monde médiéval, un mur gigantesque sépare le nord du royaume des terres aux forêts anormalement glaciales, hantées, selon les vieilles légendes, de loups-garous et de créatures fantomatiques. Mais le roi Robert a d'autres motifs d'inquiétude : des désertions minent sa légendaire Garde de nuit, victime d'embuscades, et on conspire contre lui. le duc Stark, son fidèle allié, va donc devoir quitter ses terres pour rejoindre la Cour. Car derrière les grands mots d'honneur et de loyauté, des complots se nouent…

 

Mon avis: Premier volume d'un cycle qui s'annonce long...très long. D'une part parce que chaque tome original est tronçonné en 3 pour se publication française, d'autre part car l'auteur a pris pour inspiration la saga des rois maudits et donc une histoire de lignées royales longue et complexe.

Le coté fantasy est assez peu marqué: juste une évocation de "l'autre coté du mur" un gigantesque mur de glace érigé pour protéger le royaume et gardé par la "Garde de nuit" régiment d'élite autrefois composé de nobles volontaires mais aujourd'hui réduite et devant se contenter de recrues plus suspectes venues là pour échapper à des condamnations, une sorte de légion étrangère. Derrière ce Mur,au nord du royaume, rodent de mystérieux morts-vivants. Les dragons autrefois présents ont disparus avec l'ancien tyran du royaume qui siégeait sur le fameux et inconfortable "trone de fer" du titre français (en VO: a game of throne c'est à dire un jeu de pouvoir autour du trone, ce qui résume mieux le pitch de ces romans: à la mort du roi, une guerre de succession va se déclencher). Quand aux  loups-garou, il ne s'agit pas de créatures magiques, mais de simples loups (le traducteur a bien traduit le "werewolf" original en "loup-garou", mais il s'agit en fait d'une ancienne espèce de loup "prehistorique" plus grands que les loups d'aujourd'hui, mais pas les métamorphes auxquels ce nom fait penser). toutefois, certains de ces loups vont se montrer attachants et avoir leur rôle dans la suite de l'histoire.

Déjà des drames se jouent, des intrigues se nouent.

Un début assez "facile" au regard de la suite, le nombre de personnages restant raisonnable. Une lecture qui sera longue, parfois un peu ardue mais passionnante.