Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marco John: Le chacal de Nar (Des tyrans et des rois T1)

le chacal de nar

L'histoire:

Pour l’Empereur de Nar, il est son meilleur général. Il mène ses troupes d’élite chez les tribus sauvages de Lucel-Lor afin de soutenir le pouvoir corrompu et factice du Daegog, leur dernier monarque, face à des fanatiques religieux qui veulent le renverser.
Pour Tharn, le chef religieux de Lucel-Lor, il est le « Chacal de Nar », celui qui apporte la destruction et la mort avec son armée bardée de fer et ses machines crachant le feu. Un tyran, qui veut briser la magie, la tradition et les dieux séculiers.
Mais pour lui-même, il n’est qu’un pion dans un jeu qui le dépasse. Le prince Richius Vantran n’est ni un monstre envahisseur, ni un glorieux conquérant. Manipulé contre son gré, engagé dans une guerre mortelle qui s’enlise dans la boue et les tranchées, il ne voit pas d’issues au conflit. S’il l’emporte, il se damne lui-même en défendant une cause qu’il abhorre. S’il échoue, il perdra son titre, ses terres, son royaume et son honneur.
Et lorsque l’amour entre dans le jeu, il n’y a plus ni dieu ni maître… cette fois, le chacal va se battre pour lui !

 

Mon avis: Premier tome d'une trilogie, l'histoire peut se lire de façon unique, la publication intègrale nous ammenant à lire un gros livre mais à parvenir à une fin (provisoire) de l'aventure.

 

Un roman en 3 parties qui m'a donné trois impressions différentes.

 

Première partie: Richius Vatran à la tête des armées de son père (le roi d'Aramoor, pays séparant Lucel-Lor de Nar) résiste vaillament aux armées d'un chef de guerre Triin. Les Triin sont le peuple (humanoïde mais différents des Naréens) de Lucel-Lor dont une faction a adopté la religion Drul et s'est soulevé contre leur dirigeant le Daegog. L'empereur de Nar a répondu à l'appel du Daegog et lui a envoyé les armées d'Arammor pour l'aider dans sa lutte contre les Druls. Toutefois la bataille semble perdue et les derniers survivants menés par Richius se battent vaillemment pour retarder l'ineluctable.....

Cette partie est prenante, les combats très bien évoqués et cela permet une appropriation du contexte politique en même temps qu'une découverte d'un certain nombre de personnages.

Elle se termine avec la fin de la guerre. Excepté la rencontre avec Dyana la jolie Triin dont le vaillant Richius tombe immédiatement amoureux (et qui a pu miraculeusement malgré les périples de son propre voyage préserver sa virginité), j'étais plutot emballé par ce début et un peu refroidi par l'idylle trop belle et pure qui s'annonçait mais ragaillardie par la fin de cet épisode (je ne devoile rien)

 

Deuxième partie: Rentré chez lui Richius doit devenir Roi, rencontrer l'empereur de Nar, s'accomoder de ses manigances et de celles de la cour Naréenne, gérer ses relations avec son ancien ami déçu Dinadin, et se marier.

Impression en demi teinte, surtout concernant ce mariage ou là encore on a l'impression de rebasculer dans le conte de fée quand le jeune roi obnubilé par son amour perdu pour Dyana ne peut coucher avec sa ravissante femme officielle malgré les efforts de celle ci. Puis le voila poussé à regagner Lucel-Lor et on se dit que tout va basculer dans une histoire gentillette et conventionnelle.

 

Troisième partie: Confronté au Lucel-Lor d'après guerre et à ses anciens ennemis (Tharn le chef de la rebellion Drul et Voris le chef de guerre contre qui il se battait férocement) Richius va en venir à douter et à devoir choisir entre Nar et Lucel-Lor.

Et cette troisième partie est très interessante. Dans ces choix que le jeune roi va devoir faire. Dans ses tiraillements sentimentaux et politiques. Dans les morts de certains personnages. Et on retrouve également des séquences de combat toujours très bien contées.

 

Le "happy" end final pourrait etre un rien trop "Happy" même s'il reste raisonnable (il ne sera pas heureux pour tous).

 

Ormis quelques expressions ou mots employés trop modernes (on boit du cognac, Nar a un évéque qui officie dans une eglise....) de ci de là, le recit est agréable à lire.

 

Un bon premier tome à lire pour se faire une idée et -éventuellement- poursuivre l'aventure dans les 2 tomes suivants