Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mankell Henning: Le Chinois

le chinois

 

Reçu dans le cadre du jury Le Seuil Policier

 

L'histoire: En janvier 2006, 19 membres d’une même famille sont massacrés à l’arme blanche dans un village isolé du nord de la Suède. La policière Vivi Sundberg penche pour l’acte d’un déséquilibré. Birgitta Roslin, juge à Helsingborg, s’intéresse à l’affaire car les parents adoptifs de sa mère sont parmi les victimes. Elle mène une enquête parallèle au risque de se mettre en danger.

 

Mon avis: Novice en polars Nordiques (dont j'ai tout juste chroniqué mon premier essai il y a peu, je ne connaissait que de nom l'auteur et son célèbre personnage Wallander.

Ce roman policier est assez différent d'une enquête classique. Si l'héroïne est juge, ce n'est pas un "légal thriller", sa proffession n'ayant aucune importance dans l'intrigue. Ce n'est pas non plus une classique enquête policière, l'essentiel de la solution nous étant directement donnée par des récits du passé et du présent vu du coté des coupables.

Découpé en 4 parties assez différentes, le roman nous présente:

Partie 1 : Le massacre et le début de l'enquête qui amène la juge Roslin à s'interesser à ce fait divers tragique.

Partie 2: Le sort de 3 frères chinois au siècle passé

Partie 3 : Le lien aujourd'hui avec un descendant de ces chinois et le massacre du village.

Partie 4 : La conclusion de l'affaire.

Chaque partie est agréable à lire, bien racontée par des phrases courtes. La quatrième partie est à mon sens un peu rapide dans sa conclusion. Quand à la structure de l'histoire elle même, les actes d'une juge semblent un peu naifs ou peu respectueux d'un système judiciaire qu'elle défend. Quand au personnage de Roslin, si ses reminiscences du passé et sa vie failiale lui donnent une "existence" elles n'aportent aucun intéret à l'histoire de mon point de vue.

Un roman que j'ai tout de même pris plaisir à lire.