Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bazell Josh: Docteur à tuer

docteuratuer

L'histoire: Le Dr Peter Brown est interne dans le pire hôpital de Manhattan. Il a du talent pour la médecine, des horaires infernaux et un passé qu'il préférerait taire. Qu'il s'agisse d'une artère bouchée ou d'un projet machiavélique de procès pour erreur médicale, il connaît le mal qui se tapit dans le coeur des hommes. Il faut dire que, dans une autre vie, le Dr Brown a été Griffe d'ours, un tueur à gages pour la mafia. Eddy Squillante, son nouveau patient, n'a plus que trois mois à vivre, et peut-être moins, lorsqu'il découvre que sous les traits de son nouveau médecin se cache Griffe d'ours. Avec la mafia, le gouvernement et la mort en personne qui s'abat sur l'hôpital, le Dr Brown parviendra-t-il à survivre et à saisir sa dernière chance de rédemption ?

 

Mon avis: Un livre assez jubilatoire. Sans prétendre à être un polar noir aux personnages fouillés, je l'ai trouvé très bon.

 Le récit est à la première personne, récit d'un passage de la vie du nouveau docteur-ancien tueur à gage. Un récit cynique et désabusé sur le système de santé américain. Et bien sur, quand une petite frappe décide de braquer un pauvre médecin des les premières pages du livre, ce "crétin" se retrouve vite avec le coude explosé (après explication du brave docteur sur le mécanisme des articulations et des tendons qu'il va déboiter).

Une histoire donc qui nous relate une journée particulière, celle où un patient va le reconnaitre et le dénoncer à la Mafia. Pourquoi la Mafia le recherche t'elle? Comment est il devenu un tueur puis un témoin sous protection et enfin un médecin? il nous l'explique tout en tentant de survivre à cette journée.

Prenant de la première à la dernière page. Une vision très noire de la médecine hospitalière (quand on sait que l'auteur est médecin on frissonne à l'idée d'etre hospitalisé aux states) et à la fois très réaliste (on y apprend tout sur l'utilisation d'un clamp et d'un "bovie" lors d'une opération) J'ai adoré.

Déjà l'idée de transformer un tueur en médecin, ensuite cette vision d'un hopital que j'ai beaucoup vu au travers de la série TV "Urgences", et enfin ce style de récit peut etre un peu classique dans le "polar" à la première personne mais avec le "style" d'un "dur".

A conseiller si on aime ce genre d'histoire. Vite lu et plaisant.