Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hillerman Tony: Le chagrin entre les fils

  Le-Chagrin-Entre-Les-Fils-Livre-896660972 ML

L'histoire: L'ancien lieutenant Joe Leaphorn n'avait jamais oublié cette vieille tapisserie narrative. Celle qu'on appelait "Le Chagrin tissé", à moins que ce ne fût "Le Chagrin entre les fils". Elle avait la réputation d'être maudite. Elle perpétuait le souvenir des pires cruautés infligées aux Navajos - la Longue Marche, la captivité, la misère, les nombreux morts - tout ce qui leur avait été imposé par l'irrépressible et féroce soif d'or et d'argent de la culture blanche. Le Dineh enseigne à ses membres que, pour connaître la paix et l'harmonie, ils doivent apprendre à pardonner. Or la tapisserie n'encourageait pas cet oubli des offenses...
Cette célèbre couverture, Joe Leaphorn s'en souvenait bien, car elle avait été réduite en cendres dans l'incendie accidentel du bâtiment où elle était exposée, et l'on avait retrouvé dans les décombres le corps d'un des criminels les plus recherchés par le FBI. Or voici que la tapisserie réapparaît, comme neuve, photographiée dans un magazine consacré aux demeures de luxe. La page du magazine vient d'être envoyée à Leaphorn par son vieux collègue de l'époque, Mel Bork.
Quand Mel disparaît, après avoir reçu des menaces téléphoniques, Joe Leaphorn se retrouve plongé dans cette affaire vieille de vingt ans, cet incendie prétendument accidentel qui lui était resté en mémoire. Les fantômes du passé l'amèneront à croiser le chemin du plus redoutable - et très actuel - ennemi parmi "Ceux-qui-changent-de-forme".

Dix-neuvième enquête en territoire indien, Le Chagrin entre les fils ramène au premier plan la figure légendaire de l'ex-lieutenant Leaphorn et l'histoire du peuple navajo, dont Hillerman rappelle qu'elle fut marquée par la souffrance et la mort.

 

Mon avis: Depuis longtemps déjà j'avais entendu parler de cet auteur dont les oeuvres policières avaient la particularité de se situer dans l'univers des réserves indiennes Navajo. Profitant d'un livre en solde j'ai donc décidé de tester cette réputation.

Malheureusement, je pense ne pas pouvoir faire une critique aussi bonne qu'elle aurait pu l'être. En effet, les romans de Tony Hillerman ne sont pas seulement des romans policiers. Ils dévoilent les ressorts de la civilisation Navajo passée et actuelle, et surtout il décrit l'évolution de ses personnages principaux: Joe Leaphorm et son jeune collègue Jim Chee.

Ici, leaphorn est en retraite et Chee en voyage de noce. Je n'ai donc eu aucun attachement particulier envers les tribulations personnelles des personnages ce qui m'éloigne un peu de l'un des intérêts du roman.

Toutefois, reste une intrigue policière très correcte avec son lot d'énigme et un traitement plutôt "humain" que spectaculaire; une découverte de la culture Navajo très interessante qui donne envie de se plonger (en commençant par le début de la série) dans les romans de cet auteur; et au final un bon livre (que les habitués de l'auteur qualifieraient sans doute d'excellent au regard de leur passé avec Chee et Leaphorn)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :