Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Gaborit Mathieu: Les chroniques des féals (intégrale)

feals

 

L'histoire: Il est un endroit légendaire, au cœur de l'Empire de Grif', dont on ne parle qu'à voix basse : la Tour Ecarlate. Un donjon de pierre rouge entouré de crainte et de mystère. Cette tour est la demeure des phéniciers. Ces mages, depuis la nuit des temps, gardent un terrible secret qui s'avérera vital dans la guerre qui s'annonce. Januel est l'un d'eux. Il a été choisi pour faire renaître le phénix de l'empereur, afin de sceller l'alliance des royaumes contre leur ennemi surgi du domaine des morts : la Charogne. Mais c'est un drame qui attend le jeune homme et qui le jette sur les routes, seul face à son destin...

 

Mon avis: Le pari lorsque l'on achète une intégrale c'est d'aimer l'histoire. Si ce n'est pas le cas, on est alors condamné à une longue torture, ou a abandonner sa lecture avant la fin du premier livre...et d'avoir investi à perte dans les suivants. L'avantage par contre, c'est de ne pas attendre la suite si on aime et parfois de poursuivre sur le tome 2 même si le tome 1 est juste "moyen".

Ici l'intégrale m'a permis de poursuivre le tome 2 après un début un peu moyen. Car c'est je pense la difficulté de tout auteur de fantasy voulant créer un univers assez riche: il faut longtemps pour familiariser le lecteur à son univers et pour cela sacrifier l'action à de petites scènes plus classiques permettant de découvrir peu à peu l'environnement, l'histoire et les règles de ce monde original.

Original par contre, le monde des Féals l'est. Original et très riche. Très bien trouvé également: chaque "royaume" est le monde d'un "Féal", une créature mythique comme le griffon ou le phénix, que l'on vénère et utilise. La flamme du phénix peut forger des armes, les grifons servent de monture volantes à leurs cavaliers, les tarasques de vaisseaux vivants dans les mers...

Le héros peut paraitre bien ordinaire au départ: un jeune disciple aux grands potentiels confronté à un défi qui le dépasse mais peut sauver le monde, on a déjà vu ça bien des fois. Il va trouver des compagnons de combat..et là aussi c'est du classique.

Le classique (amitié, amour...) est certes présent, mais bien contrebalancé par quelques rebondissements inatendus. L'histoire progressant, cette trilogie va aussi en parallèle nous décrire le combat entre La Charogne et le monde des vivants, et d'autres "héros" secondaires apparaitront.

Mon seul regret tiens à la briéveté du livre. Une trilogie, c'est déjà bien, mais l'univers est si vaste que j'ai été frustré de ne pas découvrir tous les royaumes et leurs particularités. Et les manigances de coup d'état chez les seigneurs de la Charogne sont un peu courtes.

Alors je ferais à cette trilogie le même compliment et le même reproche que sur "Bohème" de Mathieu Gaborit lu précedemment (voir chronique de ce titre): Très original, surprenant, mais frustrant de ne faire qu'effleurer la richesse de ce monde.

Une bonne saga de fantasy malgré tout, à découvrir.