Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Eisler Barry: Macao Blues

macao blues

L'histoire: Cette fois-ci, John Rain pensait en avoir fini avec la CIA. Avec mille précautions, il avait réussi à s'assurer une retraite paisible au Brésil, loin des turpitudes de son ancien métier de tueur à gages. Mais c'était sans compter sur la ténacité de l'Agence, qui le charge bientôt d'une nouvelle mission : " neutraliser ", avec sa discrétion habituelle, un trafiquant d'armes franco-algérien lié aux réseaux terroristes islamistes. C'est à Macao, l'étouffante capitale asiatique du jeu, que le chasseur finit par retrouver sa proie, mais, au moment d'agir, l'irruption d'une espionne israélienne vient bouleverser tous ses plans. Et voilà John Rain, l'amateur de jazz qui a toujours travaillé en solo, plongé dans le genre d'affaire qu'il était jusqu'alors parvenu à éviter...

 

Mon avis: Après les deux premiers volumes situés au Japon, Rain emigre au bresil (ou se trouve une grande communauté japonaise). Et après avoir rencontré un Sniper américain lors de sa précédente mission, il va ici se confronter à une troublante espionne israélienne.

Petit à petit, l'univers de Rain se développe, mais sa vie ne change guère entre missions difficile, paranoïa lui permettant de survivre et violence nescessaire.

Ce troisième roman est du niveau des précédents, seule différence le cadre qui change: adieu japon, bonjour Bresil.