Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

McNab Andy : Manipulations

L'histoire: Ancien du "Régiment", le Special Air Service  (SAS) de l'Armée Britannique, Nick Stone est devenu agent freelance du MI6, les célèbres services secrets britanniques (appelés aussi SIS, le service qui emploi le fameux James Bond). Chargé de prendre en filature deux collecteurs de fonds de l'IRA jusqu'à Washington, il apprend, une fois arrivé aux États-Unis, que sa mission est annulée. Avant de repartir, Stone rend visite à un ami agent de la DEA (Drug Enforcement Agency, l'Agence Américaine de lutte contre le narco-traffic ) Kev Brown qu'il découvre assassiné avec sa femme et sa fille aînée. Il repart avec Kelly, sept ans, l'unique survivante, mais les choses se gâtent : Le MI6 le lache ("si vous etes capturé ou tué nous nierons avoir eu connaissance de vos agissements...c'est l'intérêt des agents free lance non officiellement membre du service), la police le suspecte d'être l'assassin et les véritables tueurs tentent de l'abattre. Comprenant qu'il est victime d'une machination, Stone fuit avec Kelly et 500 dollars en poche. Seul contre tous, il va devoir survivre, découvrir ce qui se trame et gérer le traumatisme d'une enfant de 7 ans. 

Mon avis: L'auteur est lui même un ancien soldat, sergent dans la SAS, fait prisonnier lors de la première guerre du Golfe à l'issue d'une opération ratée des commandos anglais en Irak pour repérer des lanceurs de SCUD (il racontera l'histoire dans un livre "Bravo Two Zero"). De son expérience au SAS, dans les opérations purement militaires et sans doute d'autres pour le compte des services secrets et en Irlande, McNab tire une description très réaliste des actes de son héros. On n'est pas dans un film où tout sourit au héros, ou tout est facile. Stone transpire sous l'effet de la peur et de l'adrénaline, est handicapé par ses blessures, a besoin d'uriner et de déféquer (eh oui, parfois ce n'est pas facile suivant la situation, mais james Bond n'a j'amais ce genre de problème)
On est dans l'action quasiement du début à la fin. On est accroché, on suit Stone pas à pas dans sa difficile enquête et on a l'impression de découvrir enfin la vraie vie un peu glauque de ces espions si souvents montrés de façon édulcorée.
Pour moi la première rencontre avec un auteur et son héros qui m'a beaucoup plus et que j'ai poursuivi avec grand plaisir.