Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hobb Robin: L'assassin Royal (1er cycle)

C'est une serie en 13 tomes (en français, les éditeurs ayant l'habitude - lucrative- de diviser les gros volumes originaux en 3). Mais la première moitié forme déjà un cycle. Le deuxième reprends plus tard et il n'est pas mauvais de changer d'air avec la saga des aventuriers de la mer entre les deux.



L'histoire:  Elle se deroule à Castelcerf, dans le royaume des six duché (plutôt au nord du monde).
 Dans ces duchés, les habitants portent tous des noms imagés  reflétant leur personalité comme le roi Subtil père des princes Vérité et Chevalerie. Ce dernier, prince défunt, laisse un baterd Fritz (qui signifie justement batard en anglais) que sa mère vient déposer sur les marches du palais. Confié aux bons soins du maitre des écuries, le jeune garçon va grandir au palais. Il va découvrir très vite qu'il possède un "don", une ancienne magie nommée le vif qui permet de communiquer avec les animaux mais considérée comme diabolique. De par son sang (a demi) royal, il possède aussi le talent de l'Art, la magie de la famille royale.
Mais n'étant qu'un batard, on ne l'initie pas à l'Art, mais au maniement des armes plus ordinaires. Et, parallélement le roi le confie aux bons soins secrets de son assassin pour qu'il devienne à son tour l'assassin royal, celui qui règle secrètement les affaires inavouables du royaume.
Pendant que Fritz grandit, un danger menaçe le royaume: des pirates qui enlèvent les habitants et menacent de les rendre si on ne cède pas à leurs exigence (non non, je ne suis pas fou, c'est bien ça leur menace, et elle est vraiment effrayante vous verez si vous lisez).
Partagé entre son héritage, la noblesse de son sang et la magie de l'Art d'un coté et son entrainement d'assassin, ses sentiments, les complots contre lui et son attrait pour le vif, Fritz va devoir sauver les six duchés tout en se sauvant lui-même.

 

Mon avis:
Un premier cycle prenant

L'histoire est écrite à la première personne. Racontée par Fritz et c'est donc à travers ses yeux que l'on découvre le monde des six duchés.
 Robin Hobb est une conteuse extraordinaire. Le rythme est lent mais sa description des personnages et de leurs sentiments est extremement bien faite.
 Le sort de ses héros est un peu défaitiste (on se dit parfois que ce pauvre Fritz fait toujours les mauvais choix ou manque singulièrement de chance). Les magies évoquées originales et bien présentées.
 Même un lecteur peu familier du genre suivra sans peine les tribulations du héros.
 Par contre les fan de grandes batailles épiques et de grands espaces n'y trouveront rien à se mettre sous la dent. Excepté le long voyage final, tout le début se déroule au palais ou en ville. Les affrontements sont plutôt des intrigues de cour et des luttes d'influence (ou des rivalités amoureuses)

J'ai adoré, je le recommande chaudement.