Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fleuve Noir Espionnage

Après avoir achevé la lecture de l'intégralité des volumes de Bob Morane de la bibliothèque municipale (éditions Marabout), je me suis tourné vers le rayon "espionnage" en poche.
De gros recueil rouge regroupaient l'intégrale des OSS117 de Jean Bruce, j'ai donc commencé par lui.

OSS117, ce n'est pas le personnage des films avec jean Dujardin. Il s'appelle bien Hubert Bonisseur de la Bath, son nom de code est bien OSS117, mais il est colonel à la CIA (dont l'OSS est l'ancetre). Rien de remarquable dans ces "romans de gare", où on trouve les traditionnels ingrédients: filatures, bagarres, un peu de sexe. Les personnages sont assez simples, on retrouve le climat des films d'espionnage des années 60 (que parodie les films OSS117)
Le plus intéressant ce sont les titres: "du lest à l'est"; "OSS117 et la bombe de Bombay"; "gachis à Karachi"; "partie de Manille pour OSS117"; "cache-cache au cachemire"...
Chapeau pour trouver tous ces titres.

Les recueils d'intégrale achevés, j'ai continué à lire les poches rangés dans le rayon et je me suis alors plongé dans la plétore d'espions publié par Fleuve Noir. Les plus connus (je pense) sont: Coplan et Face d'ange. Mais je n'oublie pas les autres: Bonder, Mr Suzuki, Le Judoka, ainsi qu'un tas d'autres personnages que j'ai oublié.

Les lectures se suivaient, les unes agréables, les autres moins, les qualités "littéraires" de ces productions de masse étant inégales. De tous ces personnages, de tous ces livres je ne retiens pas grand chose, sinon une première approche du monde obscur des services secrets.

Mais au sein de la masse un auteur et son personnage sont restés dans ma mémoire.
L'espion c'est "Calone", un agent secret français dur et froid, assez cynique et sans réels bons sentiments.
Il passe de missions en missions sans illusions.



L'auteur de ses aventures est Alain Page, auteur et scénariste auquel on doit les histoires ayant donné les films "la piscine" et "tchao Pantin". Calone fut l'un des premiers personnages de "thriller/espionnage" comme je vais les aimer ensuite. Dur mais pas très pur; pro et donc pas fleur bleue (les femmes si elles sont dangereuses sont à traiter comme les hommes, les pertes civiles innocentes sont navrantes mais il faut les accepter... Pas très moral, mais réaliste pour ce genre de personnage.