Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Honaker Michel: Chasseur Noir

chasseur noir

L'histoire:

" ... D'anciennes légendes parlent de celui qui, pour avoir pactisé avec le Mal, se voit condamné à galoper chaque nuit à la poursuite des démons. Jusqu'à la fin des temps, il se doit d'accomplir sa traque, inlassablement.,. Telle est la malédiction du Chasseur noir. " Le maire assassiné par envoûtement, un adolescent qui s'adonne à des incantations... Depuis quelques semaines, New York est devenu le théâtre d'événements inquiétants. Alertés, le lieutenant Trevor Meredith et son stagiaire Bob Single mènent l'enquête. Mais ils n'y arriveront pas seuls. Ils ont besoin de l'aide du professeur Ebezener Graymes. Spécialisé en " Démonologie et Traditions anciennes ", il est également le nouveau régulateur des pratiques occultes, autrement dit le " Chasseur noir "...
Mon avis: Je connais l'auteur et la plupart des personnages car ils sont apparus dans une série publiée dans les années 90 par Fleuve noir  sous le titre "Le commandeur".
Ici l'action est ramenée dans les années 2000, et au lieu de mettre en scène un Graymes vieux démonologue et un Single inspecteur aguerri de la criminelle, elle ramène les personnages à leurs débuts : Graymes débarque à New York et Single est un simple inspecteur stagiaire.
Une sorte de préquel donc, et un style moins brut qu'il avait pu l'être dans la version 90' (qui avait des passages plus trash mais qui correspondait aux séries de l'époque où sexe et violence étaient à la mode).
C'est donc avec plaisir que je me suis replongé dans ces aventures de sorcellerie urbaine. Un roman vite lu, facile, mais bien construit et raconté avec aisance et talent par un auteur confirmé.
Pour ma part je regrette un peu "l'adoucissement" du récit type roman jeunesse car j'aimais bien ce style un peu plus cru qui à mon avis cadrait bien avec la sorcellerie, mais au delà du coté magique l'intrigue est correcte sans que l'on soupçonne directement le fin mot de l'histoire, la réalité étant habilement travestie jusqu'à la conclusion.
D'autres volumes, réécrivant  des épisodes parus précédemment ont été publiés... à suivre donc pour juger de leur réécriture...
Mais dans tous les cas Honaker est un auteur que j'apprécie. 

Voir les commentaires

Seiter / Wagner: L'homme au masque de cuir (L'or du Rhin t1)

or du rhin

 

B.D. reçue dans le cadre de l'opération masse critique avec le site Babelio et l'éditeur. Merci à eux.

 

L'histoire: En Alsace, au milieu du XVème siècle. L'époque est troublée. La guerre de cent ans s’achève et les campagnes françaises sont envahies par des compagnies de mercenaires et d’écorcheurs désoeuvrées. A l’automne 1444, ces « Armagnacs » entrent en Alsace pour y passer l’hiver. C’est dans ce contexte que Walther Lurco, le héros de l’histoire, va tenter de remplir une mission jadis confiée par son maître. Une quête qui va le mener à un coffre rempli de pièces d’or antiques et qui devait servir de soutien financier à un mouvement qui, dès le milieu du XVème siècle, annonce les réformes protestantes et l’exigence d’une plus grande justice sociale…

 

Mon avis: Comme il est assez fréquent aujourd'hui dans le monde de la BD, on nous présente cette saga de "l'or du rhin" comme 6 tomes, chaque titre constituant une aventure compléte et indépendante mais complémentaire des autres titres de la fresque...

Ladite fresque s'étend du 1er siècle après JC jusqu'en 1870.

Assez souvent ce type de concept éditorial fait aussi intervenir un scénariste et un dessinateur différent pour chaque titre, cela ne semble pas le cas ici, en tout les cas rien ne le laisse penser.

L'or du rhin dont il est question serait un trésor datant de l'époque gallo romaine (58 AV J.C.)  qui serait caché/perdu en Alsace et recherché par des confréries: l'une celtique, l'autre germanique.

Dans ce premier volume, l'origine du trésor n'est pas évoquée, ce qui est dommage même si cela ne nuit pas à l'histoire car cette origine semble devoir être le futur lien entre les 6 tomes. Mais peut être en sera t'il davantage question dans le tome 2.

 L'histoire se passe en 1444 et s'appuie sur des données historiques faisant intervenir un mouvement réformateur de l'église sévérement réprimé.

Pour ma part, cette période de l'histoire m'était totalement inconnue et les 4 pages explicatives en fin de volume m'ont été précieuses pour comprendre ce contexte. Si bien que j'aurais tendance à penser que la place de ces notes historiques aurait été en début de volume plus qu'en fin...

Adossé à ces faits historiques, l'histoire de quête d'un trésor à base de traitrise, de vengeance et de trucidage médiéval n'est pas follement originale mais correcte, émaillée d'"exotisme" Alsacien (au travers de nom et d'expression de cette région inconnue pour moi)

Le dessin est lui en traits crayonnés assez minimaliste la couleur apportant les effets de relief, notamment sur les visages. Pas mon style préféré, mais comme en ce domaine je pense que chacun a ses critères propres je met en fin de cette chronique une page du livre:

or du rhin exemple

Voir les commentaires