Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Aubard Yves: Les grands voyages (La Saga des Limousins T3)

Aubard Yves: Les grands voyages (La Saga des Limousins T3)

 

L'histoire:

Les Grands voyages, de Salerne aux Vikings, est le troisième tome de « La saga des Limousins », il se déroule entre les années 1005 et 1010. Jean va découvrir l'école de médecine de Salerne, il y sera tout d abord heureux et y bénéficiera d un enseignement de la médecine unique en son genre. Il rencontrera en Italie deux femmes qui lui feront quelque peu oublier Anne. Malheureusement les meilleures choses ont une fin et il y connaîtra également la prison. Il faudra que les Châlusiens s'en mêlent pour ramener le médecin de Salerne en Limousin. Les affaires de coeur des deux fils de Lou s'arrangeront et ils épouseront les élues de leur coeur en un beau mariage à Limoges. Cependant les Vikings vont se mêler des aventures de nos héros, enlevant Emma, Mathilde et Isabelle. Mais Lou et ses fils ne sont pas sans ressource devant ce coup du sort, ils vont entreprendre un grand voyage jusqu'au bout du monde connu et au mythique Vinland pour retrouver les Limousines. Au cours de cette épopée, Jean aura l'occasion de montrer son génie en réalisant une opération jamais tentée sur sa propre épouse et Isabelle trouvera l'homme de ses rêves. C'est ainsi que Lou et Mathilde vont voir naître leurs premiers petits-enfants

 

Mon avis:

Ma chronique pourrait aisemment se contenter d'une phrase: conforme aux deux tomes précédents.

Avec les mêmes qualités et le même petit défaut, mais en y réflechissant, au fil des tomes ce petit défaut s'amenuise. Non pas que les histoires soient plus noires ou moins optimistes, non, nous restons dans le même registre, c'est mon regard de lecteur qui change. Car je pense qu'il faut y voir non pas un simple roman destiné avant tout à nous donner une vision singulière sur une intrigue ou des personnages, mais plutot une histoire destinée à nous informer agréablement sur les points majeurs d'une époque historique.

Au travers des tribulations romanesques (au sens premier du terme) de la famille de Chalus, l'auteur nous dévoile les connaissances scientifiques de l'époque (avec leurs erreurs) et les points historiques marquants. De ce fait l'accumulation de toutes ces connaissances au travers de la vie d'une famille pourra donner cette impression de "trop" (ils en savent trop, ils vivent trop de choses, ce n'est pas réaliste) et de pas assez (ils s'en sortent toujours, ne sont jamais trahis...) que j'avais critiqué précédemment.

Et au fond, après trois tomes je peux dores et déjà le dire, critique ou pas, j'ai lu ces trois premiers opus avec joie, envie de continuer et interet pour un tas de connaissances acquises. Ce qui pour moi est tout ce que je demande à un "bon" roman.

Je re-signe donc pour les volumes suivants.

Voir les commentaires

Kerr Philip: La trilogie Berlinoise

  trilogie berlinoise

L'histoire: Ce recueil paru au Livre de Poche rassemble les trois volumes déjà chroniqués ici:

- L'été de cristal

- La Pale figure

- Un requiem Allemand

Publiés pour la première fois dans les années 1989-1991, L'été de cristal, La pâle figure et Un requiem allemand évoquent l'ambiance du Ille Reich en 1936 et 1938, et ses décombres en 1947 Ils ont pour héros Bernie Gunther, ex-commissaire de la police berlinoise devenu détective privé. Désabusé et courageux, perspicace et insolent, Bernie est à l'Allemagne nazie ce que Phil Marlowe était à la Californie de la fin des années 30 : un homme solitaire témoin de la cupidité et de la cruauté humaines, qui nous tend le miroir d'un lieu et d'une époque. Des rues de Berlin " nettoyées " pour offrir une image idyllique aux visiteurs des Jeux olympiques, à celles de Vienne la corrompue, théâtre après la guerre d'un ballet de tractations pour le moins démoralisant, Bernie va enquêter au milieu d'actrices et de prostituées, de psychiatres et de banquiers, de producteurs de cinéma et de publicitaires. Mais là où la Trilogie se démarque d'un film noir hollywoodien, c'est que les rôles principaux y sont tenus par des vedettes en chair et en°os.*Heydrich, Himmler et Goering...

 

Mon avis: Comme tout recueil l'avantage est d'acquérir trois livres à prix modique, l'inconvénient est de prendre le risque d'acheter 3 livres qui ne nous plairons pas. Pour ma part l'achat ne m'a pas déçu (voir chroniques de chacun des titres)

Le titre est à présent un peu mensonger puisque la "trilogie" s'est enrichie de nouvelles aventures du privé Bernie Gunther.

La lecture de ces trois volumes à la suite m'a aussi complétement immergé dans cette époque de la deuxième guerre mondiale coté allemand ce qui est un peu inhabituel (surtout pour un polar).

Une découverte d'un auteur que je vais suivre dans ses autres parutions: la suite des enquetes de Bernie Gunther bien sur et d'autres livres publiés sur l'époque. 

Voir les commentaires

Kerr Philip: Un requiem Allemand

  requiem allemand

L'histoire: C'est dans le Berlin de 1947 que nous retrouvons Bernie Gunther, le détective privé familier des lecteurs de L'Été de cristal (Prix du Roman d'aventures 1993). Un Berlin de cauchemar, écrasé sous les bombes, en proie au marché noir, à la prostitution, aux exactions de la soldatesque rouge... C'est dans ce contexte que Gunther est contacté par un colonel du renseignement soviétique, dans le but de sauver de la potence un nommé Becker, accusé du meurtre d'un officier américain. Mais quel rôle jouait au juste ce Becker - que Bernie Gunther a connu quelques années plus tôt ? Trafiquant ? espion ? coupable idéal ? A Berlin, puis à Vienne, tandis que la dénazification entraîne la valse des identités et des faux certificats, Bernie va devoir prouver que son passage sur le front de l'Est n'a pas entamé ses capacités. D'autant qu'il s'agit aussi de sauver sa peau...

Mon avis: Un bon dans le temps attend le lecteur des deux premiers volumes des aventure de Bernie. La guerre qui s'annonçait est à présent terminée et Berlin est occupé par les alliés.

Nous sommes là encore à l'aube d'un événement historique majeur: le blocus de Berlin par l'armée soviétique qui aboutira à la construction du mur. Mais les préoccupations de Bernie comme des autres allemand est plus immédiate: comment manger à sa faim et se chauffer dans une ville en ruine, comment survivre aux exactions des armées d'occupation?

La vie de Bernie a changé elle aussi. A présent il est marié et son mariage vacille. Il est aussi un rescapé de la guerre et nous apprendrons ce qu'il a fait pendant le conflit et qui risque de lui poser aussi quelques problèmes dans le futur.

Ce volume a un coté plus espionnage que policier car il met en cause les services de renseignement et les armées Américaines et Russes. L'intrigue s'en trouve un peu compléxifiée, ce qui ne posera pas de problème aux habitués de romans d'espionnage mais pourra peut etre paraitre un peu moins agréable aux plus novices dans le domaine.

Mais Bernie reste Bernie et il reste passionnant dans sa façon de nous raconter son histoire en lien avec la grande Histoire.

Je ne conseille pas d'attaquer la lecture par ce volume qui pourrait ne pas accrocher un nouveau lecteur, mais il ne posera aucun problème aux familiers du personnage qui l'auront apprécié dans ses deux précédentes aventures.

Voir les commentaires