Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Abercrombie Joe: Déraison et sentiments (La 1ere Loi livre 2)

  abercrombie 2

L'histoire:

 Le tocsin de la guerre résonne aux portes de l'Union. L'armée du monde libre, inexpérimentée, semble inconsciente du danger qui la guette. Face à elle, sur le front du Nord, les barbares de Bethod se chauffent d'un tout autre bois... Au sud, les forces du Gorkhul se massent au pied de la cité de Dagoska. Alors que la ville bouillonne des préparatifs de la bataille, Glotka découvre une conspiration visant à livrer la ville à l'ennemi sans combat. Menacé à chaque instant, l'Inquisiteur a besoin de réponses, et vite. Pendant ce temps, la poignée de héros réunie par Bayaz progresse vers le bord du Monde. Le Mage espère y trouver la Graine, une relique jadis responsable de la destruction d'un empire et, peut-être aujourd'hui, l'unique voie de salut pour l'Union...

 

Mon avis: Après les présentations, nous entrons ici dans le vif du sujet et chaque personnage aura une rude tache à mener.

Au nord comme au sud, l'ennemi est aux portes de l'Union et deux personnages vont devoir protéger les frontières pendant que Bayaz entraine son groupe au coeur d'anciens territoires en quête de la mystérieuse graine cachée par Kanedias au "bord du monde".

Pour chacun ce second opus, outre la confrontation violente avec des forces opposées, sera aussi celui du changement. Un changement souvent forcé par leurs expériences, souvent effectué dans le sang et les batailles.

Tout semble pourtant bien commencer pour certains qui bénéficient de promotions: Glotka passe d'inquisiteur à administrateur, mais il va devoir gérer une ville frontière dont l'ancien administrateur a disparu mystérieusement et dont les forces ennemies ont fait leur cible. Comment défendre la ville comme l'exige l'Insigne Lecteur sans aucun moyen supplémentaire? 

Au nord, West est lui aussi promu mais sa mission est de protéger le prince du royaume, un homme imbu de lui meme, entouré d'une cours d'officiers sans expérience. Comment accomplir sa mission en ayant sous ses ordres une armée d'appelés mal équipés sans expérience du combat?

L'équipe emmenée par Bayaz elle doit traverser des territoires hostiles alors que chacun de ses membres se connait à peine. Pour y parvenir ils devront apprendre à devenir un vrai groupe et en apprendre aussi plus sur eux-même. Au passage le lecteur en apprendra un peu plus sur le passé de Bayaz et les dessous de leur quête.

Après un premier tome de présentation plutôt faible en action, celui-ci nous présente trois séquence de combats: La guerre au Nord, le siège de Dagoska au sud et le voyage de Bayaz dans l'ancien empire. Les conflits du nord et du sud sont plus tournés sur des problématiques stratégiques qui s'imposent à West et Glotka, tandis que la quête de Bayaz fait une plus grande place à des révélations sur le passé du monde et les menaces qui arrivent - entre deux batailles quand même pour ne pas endormir le lecteur. Ces phases de combat dynamisent encore plus cet opus, s'ajoutant à l'intéret toujours grand des personnages principaux.

Tout aussi réussi que le "livre 1", un peu plus sombre comme souvent dans une trilogie (la deuxième partie est souvent celle de l'échec), il donne envie de poursuivre vers la troisième et dernière partie avec des personnages qui vont changer après ces épreuves et les choix qu'ils ont du faire. 

Voir les commentaires

Abercrombie Joe: Premier Sang (La 1ere Loi livre 1)

  abercrombie 1

L'histoire: Jadis synonyme de liberté et de progrès, l'Union n'est plus que l'ombre d'elle-même, minée par la corruption, les complots de toute sorte et l'incompétence notoire de ses dirigeants. Ces derniers n'ont aucune. conscience des dangers qui les guettent : au nord, les clans barbares se rassemblent sous une bannière unique ; du sud, où les forces du Gorkhul étaient jusque-là tenues en respect par l'armée régulière, proviennent de bien curieuses rumeurs. Bayaz, le Premier des Mages, sort de sa retraite millénaire pour sauver ce qui peut encore l'être. Son plan inclus un barbare philosophe, un jeune officier écervelé, un navigateur volubile, une intrépide chasseresse, un apprenti dépressif et surtout une grosse, grosse colère...

 

 

Mon avis: Premier tome d'une trilogie de fantasy, le défi traditionnel de cet opus est de nous donner envie de continuer tout en nous présentant les protagonistes et l'univers qu'ils vont peupler. Il y a ensuite deux écoles: nous plonger d'emblée dans l'action en nous expliquant le monde au fur et à mesure, au risque de nous perdre; ou nous expliquer qui est qui et qui fait quoi au risque de nous ennuyer par trop d'explications. Quelques auteurs s'en sortent malgrès tout réussissant à nous entrainer derrière eux et c'est le cas ici.

Pourtant l'histoire commence doucement et de façon peu innovante tant au point de vue de la situation que des personnages.

Dans les sauvages contrées du Nord, un rude guerrier barbare Logen Neuf doigts perd ses compagnons et va rencontrer un vieux Mage, Bayaz et son apprenti. Ceux ci vont l'emmener avec eux vers la capitale de l'Union où ils rencontrerons d'autres personnages tout aussi stéréotypés: un jeune officier de la garde royale, le capitaine Luthar plus préoccupé de jouir de la vie et des femmes que de la réalité du métier militaire; Long pied un volubile navigateur et Ferro, version féminine de Logen qui elle vient du sud mais qui a la même rage et la même vigueur au combat.

Un barbare du nord, combattant émerite...serait on en Cimmérie? (et la sudiste pour avoir la peau noire ne serait elle pas une guerrière rousse issue elle aussi des oeuvres de Howard?)

Un vieux et puissant Mage qui veut réunir une équipe pour partir en quête d'un vieil artefact...j'ai déjà vu ça dans la Terre du Milieu je crois.

Les jeunes officiers insouciants mais excellents escrimeurs, j'ai déjà vu ça...dans plein d'endroits...

A priori me direz vous, rien ne vient donner envie de suivre cette longue histoire.

Et pourtant si. Logen le barbare reste mystérieux et pas si simple qu'il y parait au premier abord. Bayaz n'est pas seulement un gentil Gandalf et son véritable plan reste caché et pas très clair au fond. Ferro est un excellent personnage sauvage en colère contre le monde entier.

Et à coté de la "compagnie"...pardon de l'équipe sus-décrite, il y a d'autres personnages qui sont sans doute ammenés à jouer un role dans la saga: Le commandant West, supérieur de Luthar, officier par son mérite au combat à défaut d'avoir une ascendance noble. Sa soeur Ardee, jeune fille pas si nunuche qu'il y parait et dont Luthar tombe plus ou moins amoureux.

 Et surtout, surtout, L'inquisiteur Glotka. Un ancien colonel plein de fougue et de panache à l'image de Luthar qui fut fait prisonnier lors de la dernière guerre, torturé par l'ennemi et revenu défiguré et diminué de sa détention. Un homme vivant dans la douleur perpétuelle et dont le travail d'inquisiteur est d'enquéter et de torturer avec ses Tourmenteurs pour protéger le pays mais surtout les intérets de son supérieur L'insigne Lecteur Slut.

 

Après des années de paix, l'Union végète dirigée par un Souverain gateux mais au Nord des créatures terribles apparaissent (les Shankas, monstres difformes et cannibales) tandis que Bethod entraine les tribus du pays vers la frontière; et qu'au sud les Gurkhiens eux aussi préparent la guerre.

 

Dans ce premier tome, peu d'action proprement dite et pourtant dès le premier chapitre l'envie de découvrir ces personnages à la fois déjà vus mais aussi originaux et de les suivre. Certains plus charismatiques que d'autres permettent de ne pas se lasser au long de ces 700 premières page de la première partie d'une longue saga.

Voir les commentaires