Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rule Ann : Sans nouvelles de toi

Un vieux livre (2001 en france et 1996 pour la parution originale aux etats unis).
rule
L'histoire: c'est l'histoire vrai  de Jerry Harris, milliardaire californien, disparu un soir d'octobre. Sa disparition qui va donner lieu à une longue enquête par le FBI qui, comme Susan Harris sa femme, soupçonne un meurtre.

Mon avis: C'est un récit correct de l'affaire. On commence par le passé: qui est Jerry Harris, qui est sa femme, comment se sont ils rencontrés et quelle a été leur vie jusqu'a cette nuit d'octobre. Puis commence l'enquête. Quelles sont les hypothèses, les suspects. Et même quand on s'approche du principal suspect, comment le faire tomber, tout en expliquant comment Mme Harris a vécu ces années d'enquête.
Rien de spectaculaire, bien sur puisque l'on relate une affaire réelle. Mais l'auteur connait bien le dossier (c'est une ancienne policière de Seattle travaillant avec le FBI) et sait nous le raconter avec brio. Agréable lecture instructive sur les perversité de l'ame humaine et la cupidité de certains.

Voir les commentaires

Hervouët Daniel : Mission Albatros


Un livre pioché en grande surface dans un bac "en solde".
albatros
L'histoire: Kern est un soldat, membre d'un commando au service de la DGSE. Envoyé en Albanie pour la Mission Albatros, le commando sera décimé et seul Kern s'en sortira après une détention éprouvante. Il y perdra son frère d'arme et ami le plus proche Zhang (chinois d'origine). De retour en France, retourné à la vie civile, le ministre de l'intérieur lui propose un job: protéger sa nièce. Kern accepte mais il va vite se retrouver entrainé dans une affaire louche dont il pourrait être le dindon de la farce. Heureusement la famille de Zhang est là pour l'aider et sa formation de soldat d'élite lui sera utile.

Mon avis: Un livre correct dans le genre. Cela se lit sans déplaisir. L'auteur (employé au ministère de la défense et ancien officier des forces spéciales) connait bien son sujet et sait retranscrire des scènes crédibles. Le "background" est bien décrit (Trafics d'arme, mafia, corruption), l'action aussi (évasion, surveillances...). Contrairement aux auteurs que je lis habituellement dans ce style (Ryan, MacNab...) on reste plus éloigné de l'action, pas de coups d'éclat de Kern. Pas d'éxagération donc, peut être quelques stéréotype malgré tout dans certains personnages. JE ne mettrais pas ce livre au niveau de ceux de MacNab mais dans ce style, c'est un livre correct.

Voir les commentaires

Lindholm Megan : Le dernier Magicien

Megan Lindholm est le vrai nom de Robin Hobb connue pour ses saga de Fantasy l'assassin royal et les aventuriers de la mer. Ce roman date de 1986.
magicien
L'histoire: A Seattle, le Magicien parcours la ville et exerce son Don: il sait ce qu'il doit dire et il est tenu de dire la vérité aux gens. C'est son pouvoir. Chaque matin il quitte sa cachette pour aller boire un café, nourrir les pigeons et accomplir sa mission. Ici sauver un homme prêt à se suicider, là secourir une femme prête à succomber aux coups de son compagnon violent. Il lui suffit de voir les gens pour savoir et aussi pour savoir quoi dire pour les aider. Mais Mir rode, cherche Le Magicien pour l'anéantir. Aidé de Cassie et Raspoutine, eux aussi Magiciens, il va devoir se battre contre Mir et surtout contre lui-même.

Mon avis: Un livre étrange que j'ai pourtant bien aimé. Une première partie un peu poêtique où l'on sillonne les rues de Seattle au coté d'un personnage étrange: Le Magicien. Peu à peu on découvre ces pouvoirs et comment il les a acquis. Cela ressemble à une sorte d'uchronie ou un magicien serait propulsé dans nos rues. On se dit "pourquoi pas, voyons ce qu'il va se passer". Puis on comprends que Le Magicien n'est peut être pas ce qu'il nous disait être. Peut être est ce seulement un vétéran du viet-nam alcoolique et drogué qui vit comme un SDF et se voit comme un magicien alors qu'il n'est rien de plus qu'une épave. Et enfin on doute, partagé entre ces deux options. Jusqu'à la fin. C'est un livre dans lequel on peut retrouver beaucoup de themes (Magie, schyzophrénie) très bien écrit et à lire sans se poser de questions je pense: seulement écouter Le Magicien nous raconter son histoire, une belle histoire.

Voir les commentaires

Coben Harlan :Innocent

innocent

 

L'histoire: Etudiant prometeur, Matt Hunter est devenu un assassin par hasard, par malchance, tuant un autre étudiant lors d'une bagarre. Treize ans plus tard, sorti de prison il se reconstruit grace à l'aide de son frère avocat et à l'amour de sa petite amie Olivia. Olivia est enceinte, ils vont se marier, acheter une maison... le rêve...qui se transforme en cauchemar lorsque le portable de Matt sonne et qu'une vidéo s'affiche montrant Olivia dans une chambre d'hotel avec un inconnu. Meurtres, disparitions et révélations vont alors s'enchainer pour entrainer Matt Hunter vers l'enfer.

Mon avis: Mon troisième Coben, après l'enthousiasme des deux premiers, je garde un gout plus mitigé de celui-ci. L'histoire est de la même veine. Un homme rattrapé par son passé et celui de ses proches. Un mystère bien ammené et bien mené jusqu'au bout. Mais ce qui m'a géné c'est l'écriture. Est ce la traduction ou un choix d'origine? je ne sais pas. Toujours est il que l'emploi du passé-composé/ plus-que-parfait au lieu du traditionnel présent ou passé simple m'a un peu "décroché" du récit, troublé par cette conjugaison étrange. Histoire toujours "top" mais style étrange. Un bon livre malgré tout.

Voir les commentaires

Coben Harlan : Ne le dis à personne

Dans la foulée du premier (Disparu à jamais) j'ai foncé sur ce deuxième Coben et je ne fut pas déçu.
ne le dis
L'histoire: Pédiatre, David Beck exerce dans une clinique qui prend en charge les pauvres sans couverture sociale. Il aime son métier et l'exerce avec passion. Mais sa vie a été brisée lorsque son épouse, Elizabeth, qu'il connaissait depuis l'enfance, fut assassinée par un tueur sadique qui marquait ses victimes au fer rouge. Huit ans après ce drame, il reçoit un étrange e-mail codé dont la clé n'était connue que de lui-même et d'Elizabeth. Abasourdi, David essaie de se souvenir des détails qui entourèrent l'assassinat de sa femme, dont le propre père, officier de police, identifia formellement le corps. Impatient, il guette le prochain message qui lui donne rendez-vous le lendemain. En cliquant sur un lien hypertexte, il découvre alors le site d'une caméra de surveillance de rue et dans la foule, il voit, stupéfait, passer Elizabeth qui le regarde en articulant "Pardon, je t'aime"…

Mon avis: Même ressort que le précédent: un homme ordinaire dont la vie est fortement marquée par une tragédie ancienne se voit un jour replongé dans ce passé douloureux par un mystère incompréhensible. Et même talent que le précédent: on est accroché des les premières pages, entrainé derrière le héros à la recherche de la solution. La construction du suspens est habile, voire redoutable, l'action et le questionnement s'enchainent sans temps mort et on a du mal à lacher ce livre avant la fin.
Pour les gens préssés ou un peu allergiques à la lecture, l'adaptation cinéma faite par Guillaume Canet (meme titre) transposant l'action en France est à mon sens excellente.

Voir les commentaires

Coben Harlan : Disparu à jamais

Mon premier Coben, découvert par hasard grace à une amie qui m'a prété ce livre en me conseillant de la lire. Merci.
disparue
L'histoire: Deux événements importants et tragiques arrivent en même temps dans la vie de Will Klein . Sa mère juste avant de mourir lui murmure  "Il est vivant" (son frère Ken considéré comme mort depuis sa fuite onze ans, après avoir été accusé du viol et du meurtre de leur voisine Julie Miller). Et, au lendemain de l'enterrement de sa mère, Sheila Rogers, sa fiancée disparaît en laissant un mot : "Je t'aimerai toujours."
Commence alors l'enquête pour savoir ce qu'il s'est réellement passé il y a onze ans, savoir si son frère était vraiment coupable, s'il est bien vivant aujourd'hui et pourquoi se cache t'il. Et surtout quel lien y a t'il avec sa fiancée?

Mon avis: Un premier Coben excellent. Dès les premiers chapitres on est embarqué dans l'histoire, à la recherche de la solution d'une enigme qui s'épaissie de page en page. Chaque fin de chapitre nous pousse vers le suivant en quête de réponses. Vraiment du grand art, prenant et surprenant.

Voir les commentaires