Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonnard Olivier: Collector

Bonnard Olivier: Collector

L'histoire: C'était l'année de Retour vers le futur et de Rocky IV. L'année de We Are the World, de Take on Me et de L'Aziza. En 1985, Thomas Strang avait onze ans. La vie commençait. Il ne s'en est jamais remis. Que s'est-il passé, cette année-là, pour que ce journaliste un peu geek en fasse son eldorado perso ? Pour qu'il soit capable, désormais adulte, de claquer une fortune dans un jouet qu'il a eu gamin ? Pour que ce détective privé du vintage accumule ainsi, de brocante en vide-grenier, les pièces à conviction, sans savoir au juste ce qu'il cherche ? A la faveur d'un raid dans les caves d'un vieux magasin de jouets parisien, Tom exhume un de ces robots transformables japonais qui faisaient fureur dans les années 1980. Il ne tarde pas à découvrir qu'il s'agit d'un jouet dangereux, qui suscite les convoitises. Un jouet soi-disant magique couplé aux deux autres robots de la gamme, il serait capable de vous ramener en enfance. Et si la légende disait vrai ? S'il était donné àTom de revenir en arrière, au temps de Goldorak, de la colle Cléopâtre, du Tubble Gum et de la Dictée magique ? De replonger dans le bain de son enfance dorée ? De revisiter ces glorieuses eighties de son point de vue d'adulte ?

Mon avis: Pour qui, comme moi, a passé son adolescence dans les années 80, ce roman regorge de référence au passé. Certains sont aujourd'hui de ces "toy hunter" qui collectionnent à tout va tous ces jouets que l'on avait acheté, ou mieux ceux que l'on révait d'acheter mais qu'on ne pouvait pas acheter à l'époque. Et cette quête des jouets du passé est elle une quête de la jeunesse perdue, d'une époque plus heureuse, plus insouciante?

Thomas strang se pose ces questions sans pouvoir y répondre. En attendant il dépense des fortunes et met son couple en péril pour des figurines de plastique ou de métal à l'effigie des héros virtuels de son passé.

Je ne suis pas un toy hunter, mais ce roman m'a replongé dans le monde de mon enfance, j'ai revu défiler les dessins animés de l'époque, les séries Tv et leurs héros...etc

Le fil rouge de l'histoire est la légende du jouet - machine à remonter le temps, qui pourrait transporter Thomas dans cette époque bénie. Mais qui succite de fait bien des convoitises.

Ce coté thriller/policier est correctement mené, avec des personnages suffisamment originaux. Le "voyage dans le temps", tout impossible qu'il soit est aussi correctement évoqué avec l'inévitable déception entre souvenirs fantasmés confrontés à la réalité.

Enfin, entre chaque partie du livre, des articles (signés thomas Strang) nous replongent dans les années 80 et nous rappellent l'histoire de ces moments qui ont marqués notre enfance.

Par contre, pour quiconque n'a pas du tout connu cette époque, je doute que le roman soit suffisamment parlant, si ce n'est pour un intéret "historique" réservé aux amateurs.