Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Grady Jammes: Mad Dogs

Grady Jammes: Mad Dogs

L'histoire: Dans un hôpital psychiatrique ultra-secret sont internés cinq ex-agents de la CIA. Envoyés en mission dans les points chauds de la planète, ils souffrent de syndromes post-traumatiques aigus. Un jour, ils découvrent leur psychiatre assassiné. Un meurtre discret, exécuté par des professionnels et dont ils seront immanquablement accusés. Leur seule option est de s'enfuir à Washington où se trouve l'homme qui, peut-être, détient la clé du mystère.

Mais comment s'évader d'un lieu aussi bien gardé qu'une prison de haute sécurité ?

Mon avis: Des agents entrainés qui doivent fuir pour sauver leur vie et qui tout en échappant à la traque dont ils sont victime, doivent découvrir qui leur en veut et pourquoi...pas très original pourrait on dire.

Oui, mais ici les agents en fuite sont des fous. Pas des gens un peu violents ou depressifs mais finalement hyper efficaces. Non, ils sont vraiment internés pour des maladies mentales et sous traitement. Ce traitement justement qu'ils ne peuvent plus prendre et qui menace à tout moment de les faire basculer. Outre la résolution de l'énigme il leur faut donc trouver comment se soigner et surtout, à chaque instant vérifier s'ils ne sont pas en train de délirer et d'avoir des hallucinations.

Cette omniprésence de leur pathologie est un des éléments très interessant de l'histoire qui leur complique la vie. L'autre étant la découverte, au fur et à mesure, du passé de chacun et de ce qui les a conduit à l'asile.

Malgré cela ils restent d'excellents professionnels et mènent leur enquête de main de maitre. Dommage que le fin mot de l'histoire soit (à mon avis) si simple. On ne le voit pas arriver, mais quand on en a l'explication on se sent un peu floué comme si l'auteur avait voulu en finir vite et que ce n'était qu'un prétexte.

Mais au final les neuf dixièmes de l'histoire sont excellent poour un dixième de déception finale... donc je ne regrette pas cette lecture qui m'a porté jusqu'à (presque) la fin.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :